Surprise ! Beau-papa est de retour ▬ Feat. Elena


 

 Surprise ! Beau-papa est de retour ▬ Feat. Elena


 :: city of angels :: Downtown :: Downtown streets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dean M. Sanders
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un démon



MessageSurprise ! Beau-papa est de retour ▬ Feat. Elena   Jeu 23 Mar 2017 - 19:28
Je souriais en lisant un message qui venait de me parvenir, avant de remettre mon téléphone dans ma poche, c'était une très vieille connaissance qui avait du entendre parler de mon retour en ville, un démon également que je n'avais pas vu depuis longtemps, du moins pour un mortel cela aurait été long, mais quand on a l’éternité devant soi, cela n’est qu’une petite absence de rien du tout. Quoi qu’il en soit, il me fallait pour l’instant rendre une petite visite à quelqu’un d’autre, celle qui était à la tête de la résistance, une humaine certes, mais avant tout ma belle-fille, puisque j’avais à l’époque épousé sa mère pour pouvoir faire mes essais tranquillement sur sa fille, et puis sa mère était un véritable top model donc ce n’était pas non plus un sacrifice que je faisais.

Dommage que les tests sur elles n’aient pas marché, même s’ils nous avaient été très utiles afin de savoir ce qui pouvait clocher, et ce que nous devions améliorer. Et même si sa mère n’était plus de ce monde, j’avais gardé le contact avec elle, encore plus depuis que j’avais appris son implication dans la résistance, ce qui était très dommageable pour elle, j’aurai bien évidement préféré qu’elle empreinte le chemin du mal.

Je savais où elle travaillait, car quand bien même j’avais quitté la ville un bon bout de temps, j’avais des personnes qui gardait pour moi un œil sur elle. Je savais également à quelle heure elle partirait, et j’avais donc décidé de la surprendre juste à sa sortie des locaux, puisqu’elle travaillait dans le centre au « Children's House »,

« Arrête-toi ici ! »

Criais-je à mon chauffeur alors que nous étions arrivés à hauteur de l’immeuble qui abritait les locaux où elle travaillait, d’habitude je conduisais moi-même, mais il m’arrivait de temps en temps de faire appel à mon chauffeur quand je n’étais pas d’humeur, et de toute évidence, je n’étais pas d’humeur aujourd’hui.

« Va faire un tour, je t’appelle quand j’ai fini. »

Mais bien sûr je n’allais pas y entrer, je préférais la surprendre autrement. Je connaissais également sa voiture et j’avais choisi de l’y attendre à l’intérieur. De toute façon ce n’est pas une serrure de voiture qui va me résister. J’avais du marché quelques minutes pour enfin trouver sa voiture garée dans une ruelle non loin du centre. Elle n’allait pas tardé à venir me rejoindre, du moins si aucun imprévu ne s’invite à l’équation.

Je restais donc assis sur la banquette arrière de la voiture en attendant qu’elle arrive, et visiblement aucun imprévu ne s’est produit, les vitres arrière de la voiture étant teintées, je n’avais pas besoin de me baisser. Elle pénétra enfin à l’intérieur puis démarra le moteur, et c’est le moment que j’avais choisi pour entrer en scène.

« Bouh ! » Criais-je avant de la voir sursauter. Ce qui provoqua un petit rire sadique en moi. « Oh, navré, je t’ai fait peur ? »

Bien entendu, je n’étais pas du tout navré, au contraire c’était le résultat attendu, j’adorais vraiment jouer à ce petit jeu avec elle. Je me redressais en suite pour m'adosser au siège avant de jeter un coup d’œil désapprobateur à Elena.

« Il faudrait que tu changes ton système d'alarme, je n'ai eu aucun mal à l'ouvrir, heureusement que je ne suis pas un voleur »
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine




MessageRe: Surprise ! Beau-papa est de retour ▬ Feat. Elena   Dim 26 Mar 2017 - 10:08



Surprise, beau papa est de retour !

DEAN & ELENA


La journée s'était passée comme prévue, deux rendez-vous en matinée et j'avais passé le reste de la journée à m'occuper de papiers avant de rentrer tôt à la maison. Je faisait tout pour équilibrer les choses, mon rôle de mère, de femme, mon travail, la résistance... C'était beaucoup ! Certains pourraient penser trop, mais c'était sans connaitre mon mari et l'aide que nous avions pour les enfants. Et je n'avais pas le choix après tout non ?

Je ne pouvais abandonner aucun d'entre eux, même si mon boulot était passé au second plan bien des fois dernièrement. Si j'avais du choisir... et ce jour viendrait peut être, mais pas aujourd'hui. Non, car ce soir j'avais prévu une soirée en famille, je devais rentrer tôt pour que Matt et moi profitions des enfants jusqu’à leur couché et ensuite nous pourrions profiter d'un peu de temps ensembles rien que tout les deux. Il serait temps, car depuis sa possession je n'avais pas cessé de m'en vouloir. J'aurais du m'en rendre compte, mais comment j'aurais pu en faisant tout ce que je faisait ? Je ne passait pas assez de temps avec lui et quand c'était le cas... je n'avais rien vu, j'avais été déplorable et c'était lui qui en avait souffert. Je voulais changer ça, je voulais lui prouver a quel point il comptait pour moi et l'aider à surmonter cette nouvelle épreuve. A 17h00 j'avais pris mes affaires et la direction de la sortie accompagnée d'une collègue. En quittant le children's house nous avions fait un petit bout de chemin ensembles puis je l'avait saluée, impatiente de rentrer à la maison.

Je soufflais en m'asseyant en voiture et mettait le contact le sourire aux lèvres, un sourire qui s'était dissipé aussitôt avais-je entendu ce son, cette voix. J'avais sursauté comme pas possible, ne serais-ce qu'a cause de la situation mais... aussi parce que j'avais reconnu la voix dès le premier bruit et aux phrases qui suivirent. La journée était censée se passer sans imprévus... C'était raté, de toute évidence ! Mais étrangement, ce n'était pas pour moi que je m'en faisait. C'était pour ce lapin que j'allais poser à mon mari, encore. J'ignorais combien de temps cette entrevue allait durer ou même ce qui se passerait, même si j'avais dans l'idée que s'il avait voulu me tuer... ce serait fait depuis longtemps.

Je ne répondais rien à ses premières répliques, des moqueries et le regardait toujours un peu surprise. J'avais presque cru être débarrassée de lui depuis le temps, grossière erreur semble-t-il.

▬ Ce n'est qu'une voiture, le système d'alarme est suffisant... pour les humains du moins. J'ignorais ce dont il était capable, pouvoirs et tout ce qui suivait mais... c'était une possibilité non ? Qu'il en ai usé pour entrer ? En sortant, j'allais devoir vérifier s'il n'avait pas cassé quelque chose. Et peut être que j'allais le faire a chaque fois avant de rentrer dans ma voiture à présent...

Heureusement, ma maison était bien plus protégée, lieu d'habitation, magie et tout le tintouin. Je le regardais, dans le rétroviseur d'abords, puis je me tournais pour lui faire face, l'épaule contre mon siège.

▬ Qu'est-ce tu veux... ? je dois t'appeler Dean ou tu as un autre nom, non ? Je ne sais pas si j'essayais d'être respectueuse ou si je voulais juste en apprendre plus, mais j'avais demandé ça sans agressivité, j'étais plus dépitée qu'en colère après tout. L'idée de rentrer tôt auprès de ma famille s'était envolée à la seconde ou il avait ouvert la bouche et émis le premier son.

▬ Je doute que ce soit pour rattraper le temps perdu ?


Dean M. Sanders
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un démon



MessageRe: Surprise ! Beau-papa est de retour ▬ Feat. Elena   Sam 1 Avr 2017 - 15:30
La jeune femme n’avait pas mis longtemps avant de regagner sa voiture pour sans doute rentrer chez elle ou faire quelques courses, ou tout autre chose qui n’avait rien avoir avec moi, mais nous ne pouvons pas avoir tout ce qu’on veut dans la vie, et parfois certaines surprises contrecarraient nos plans et il nous fallait faire avec. Quoi qu’il en soit, j’avais utilisé mes pouvoirs pour pouvoir ouvrir la voiture et m’y asseoir, mais Elena n’avait aucun moyen de le savoir, donc je laissais le doute faire son petit effet, et si cela pouvait l’embêter ne serait-ce qu’un peu alors c’était l’essentiel.

« J’aurai espéré un meilleur accueil Elena, en souvenir du bon temps, et puis je sais que ta mère t’a éduqué mieux que cela. »

Je savais qu’en parlant de sa mère, je touchais à une corde sensible mais c’était plus fort que moi, j’adorais faire cela, et après tout nous avions quand même partagé quelques années ensemble comme une famille normale, donc c’était tout à fait naturel d’en parler.

« J’espère que tu élèveras tes enfants mieux que cela, ou alors si tu préfères je peux leur inculquer quelques notions de savoir vivre et de respect envers leurs aînés. Ça me ferait vraiment plaisir. Ce sont un peu mes petits-enfants après tout ! »

L’adolescente que j’avais connue était devenue une femme avec sa propre famille mais le regard qu’elle me lançait n’avait pas du tout changé, c’était un peu amusant à bien y réfléchir, je savais très bien que si elle le pouvait elle me tuerait de ses propres mains, mais elle ne le pouvait pas, pire encore, elle savait parfaitement que de mon côté je pouvais lui faire ce qu’elle rêvait de me faire et sans même me fatiguer. Mais où était le plaisir dans le fait de simplement la tuer, j’avais de plus des informations que je volais lui soutirer, donc c’était dans mon intérêt qu’elle reste en vie, du moins pour le moment.

« Ah, si je suis là c’est parce que j’ai une surprise pour toi, et je suis sûr que ça te plaira. »

Lui répondais-je pour répondre à sa question, elle qui voulait savoir pour quelle raison j’étais là avec elle, sans m'arrêter à l'autre qui parlait de du nom qu'elle devait me donner, je voulais qu'elle réponde à mes questions et non pas le contraire. Mais avant de lui dire quoi que ce soit d’autre, j’ouvrais la porte arrière pour sortir et faire le tour tout en gardant un œil sur la jeune femme qui était au volant, pour venir m’asseoir sur le siège du devant à côté d’elle.

« Ah voilà, c’est bien mieux comme ça, tu ne trouves pas ? Que disais-je donc ? Ah oui, que j’avais un petit cadeau pour toi, mais au vu de l’accueil que tu m’as fait, je pense que je vais le garder encore un peu. »

Je soupirais fortement en tapotant sur l’accoudoir du siège avant de la voiture avec mes doigts avant de replonger mes yeux d'un bleu parfait dans les siens.

« Elena, Elena, Elena…Et si nous allions faire un petit tour ? Par une aussi belle journée, ce serait dommage de rentrer maintenant. Tu pourras m’en dire un peu plus sur toi, sur ta famille, tes nouveaux amis…je suis sûr que tu as une vie bien remplie. Et puis si ce que tu me dis me plait, peut-être que je reviendrai sur ma décision et te donnerai ton cadeau. Qu’en penses-tu ? C'est un bon compromis non ? »
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine




MessageRe: Surprise ! Beau-papa est de retour ▬ Feat. Elena   Mar 4 Avr 2017 - 9:45



Surprise, beau papa est de retour !

DEAN & ELENA


Elle était bien loin l'idée d'une journée sans accroc. Je l'avais balayée aussi vite que je l'avais eu et c'était vraiment triste quand on y pensait. Parce qu'il me semblait presque interdit à présent de passer UNE seule journée normale. A croire que le surnaturel appelait le surnaturel ou quelque chose comme ça. Bon, d'accord. J'admettais aisément que mon rôle de fondatrice de la résistance m'attirait pas mal d'ennuis et était à l'origine de beaucoup de ses désagréments, mais tout de même...

Et lui, il n'était pas du à ça ! Il avait malheureusement fait partit de ma vie bien avant ça; Bien que j'ignorais toujours pourquoi. Alors que je songeais à ça, il avait choisi des mots qui me firent d'autant plus tiquer. En souvenir du bon temps ? Moi qui pensait à mon malheur de l'avoir connu...

J'avais en tout cas fait abstraction de la mention de ma mère, évitant de laisser mes émotions l'emporter dans une situation qui n'était vraiment pas propice à ce genre d'échauffements. Au lieu de ça, je répondait avec plus de gentillesse, feinte cela va s'en dire.

▬ Nous n'avons vraiment pas la même conception des choses... Mais qu'a cela ne tienne. Bonjour Dean, c'est un plaisir de te revoir ! J'avais souris, mais le mensonge ne pouvait pas lui échapper. C'était poli, tout ce qu'on pourrait vouloir de quelqu'un a qui on avait demandé un 'meilleur accueil', mais je doutais qu'il préfère cette façon. Si ? La première fois, je ne lui avait pas manqué de respect tout en étant sèche, mais j'avais été honnête au moins. Là, c'était une mascarade qui ne trompait personne dans cette voiture.

Je devais être maline et prudente, c'était pour ça que je n'avais pas réagit quand il avait parlé de ma mère. Mais quand il mentionnait mes enfants... Ma prudence s'était désintégrée en quelques secondes.

▬ Ils ne sont liés à toi d'aucune manière et je t'interdis de ne serait-ce que les approcher !

S'il y avait une chose qu'il ne fallait pas dire à une mère, c'était ça ! Menacer mes enfants... il gèlerait en enfer avant que je ne laisse qui que se soit leur faire du mal. Ils étaient d'ailleurs loin d'être en danger, ce grâce à une sécurité optimale. J'avais quelque fois l'impression de leur ôter de leur enfance en les protégeant de la sorte, mais quand des démons comme lui me disaient de telles choses... le confort de la maison et de sa marque impossible à franchir pour leur espèce me semblait être une bénédiction. Bientôt, la maison serait encore plus protégée et ressemblerait presque à une forteresse magique infranchissable, mais c'était le prix à payer pour les savoir en sécurité. De toute façon, autre que la maison ils ne sortaient que rarement et quand c'était le cas, c'était toujours avec des précautions dignes des enfants d'un chef d'état. Etant ce que j'étais, à la tête de la résistance; nous n'avions pas le choix, et Matt devait le savoir car c'était de son propre chef qu'il avait contacté une amie a moi pour qu'elle fasse venir des sorcières pour poser la marque de Salomon.

Je pensais toujours à tout ça, énumérant mentalement toutes les protections autour d'eux pour me rassurer quand Dean avait ajouté quelques mots.

▬ Ah, si je suis là c’est parce que j’ai une surprise pour toi, et je suis sûr que ça te plaira.

La première surprise qu'il m'avait faite aujourd'hui, c'était sa présence. J'avais donc du mal à croire que j'apprécie ce qu'il avait en tête, quoi que ce soit. Je ne le disait pourtant pas, j'avais déjà eu des mots plus violents une fois et je ne voulais pas forcer ma chance non plus. Restée muette avait eu l'avantage de me laisser concentrée sur ses gestes et je l'avais clairement vu sortir du véhicule pour me rejoindre à l'avant. Mais quoi faire ? Essayer de partir aurait été bien trop risqué. L'énerver n'était pas une bonne idée et le trajet qu'il avait à faire pour changer de siège était bien trop court pour que je pense avoir une chance de réussir à lui fausser compagnie. J'étais donc restée immobile, ma raison ayant repris les rennes. Bien mieux ? Encore une fois... nos avis diverges !

Je n'avais fait que songer ces mots et m'était contentée de lui offrir un rictus qui les trahissaient. C'était bien suffisant en soit, pas besoin de mots pour qu'il comprenne que j'aurais préféré qu'il s'en aille. Il n'était pas stupide, il le savait avant de venir me voir, j'en était sûre.

▬ Il va me falloir être patiente alors, génial ! L'ironie n'était pas cachée, mais elle était encore plus compliquée que d'habitude. Car non seulement je n'était pas contente de l'attente, mais pour compléter le tableau à la perfection, j'étais inquiète de ce qu'il considérait comme une surprise. A quoi pouvais-je m'attendre venant de lui ?

Il semblait irrité, en témoignait ses tapotements sur le siège, mais j'essayais d'en faire abstraction en écoutant la suite de ses mots. Attends, il est sérieux ? Étrangement, ce n'était pas le tour en voiture qu'il proposait qui me dérangeait le plus. Non, c'était la suite et ce qu'il croyait pouvoir me soutirer.

▬ Un bon compromis ? Tu crois vraiment que je vais te dire quoi que se soit sur les gens que j'aime ? Tu me connais, Dean. Je ne suis pas stupide et je ne suis certainement pas du genre à trahir mes proches. Si c'est tout ce que tu veux, tu peux abandonner directement ! Je ne te dirais rien, rien du tout ! Quant à ton cadeau... Merci, mais non merci.

Je ne m'était pas montrée désagréable, j'avais pris sur moi pour garder un ton sobre, doux presque. Mais par contre, s'il pensait pouvoir avoir la moindre information sur ma famille, sur la résistance... venant de moi; il était moins intelligent que je ne le croyais.

▬ La seule chose avec la quelle je veux bien m'arranger, c'est ce tour. Toujours partant ?



Dean M. Sanders
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un démon



MessageRe: Surprise ! Beau-papa est de retour ▬ Feat. Elena   Ven 21 Avr 2017 - 17:33
Il suffisait parfois de tirer juste un petit peu sur une corde sensible pour faire réagir l’autre, c’était pour cette raison que j’avais décidé de parler de choses personnelles, à commencer par le fait d’évoquer sa mère, Elena n’avait jamais compris pourquoi sa mère m’avait épousé, pourtant je savais me montrer adorable quand je le voulais, principalement quand cela était dans mon intérêt mais adorable quand même. Mais la jeune femme n’avait visiblement pas envie de rentrer dans le jeu, il fallait aussi dire que j’avais joué la carte de la mère assez souvent, donc elle en devenait peut-être un peu trop habituée. Qu’à cela ne tienne, ce n’était pas vraiment grave, et je répondis à son faux sourire et par un hachement de tête quand elle feignit être contente de me voir. Mais je savais que son calme et sa fausse joie allait voler en éclat si je mentionnais ses enfants, et évidemment, je n’allais pas m’en priver. Et BIM dans l'mille !

Pas la peine d’être aussi agressive Elena, chacun sa vision des choses ! Et tu serais bien avisée d’éviter de me menacer, moi qui suis venu vers toi en toute amitié.

Je poussais le bouchon un peu loin mais cela m’amusait, mais malgré tout, si je pouvais me montrer patient, je pouvais également perdre cette patience à tout moment, et même si je ne voulais pas tuer l’autre personne, je pourrai très bien la faire souffrir de tant d’autres façons. Mais c’était quand même amusant de voir que certaines personnes pensaient que leur AMOUR pour leurs enfants ou pour tout autre être vivant les rendait invincible ou tout puissant, ah ces humains et leur naïveté légendaire.

J’avais changé de siège, pour pouvoir être plus près et bien voir son visage quand je lui parlais, surtout du fait que j’avais quelque chose pour elle, et perdre un peu de temps en le faisant était aussi amusant à dire vrai, ça allait lui laisser le loisir de réfléchir à ce que je pouvais avoir comme cadeau pour elle, mais suite à ses menaces et une fois de nouveau installé confortablement dans sa voiture à côté d’elle je décidais de ne pas lui dire ce que c’était.

Je passais outre la petite remarque ironique qu’elle me lança en guise de réponse, et me contentais de continuer à parler pour lui proposer d’aller faire un tour.

La loyale Elena, celle qui n’a peur de rien ni de personne, et pourtant si tu réagis ainsi c’est que tu as peur, et entre nous tu as bien raison, rajoutais-je en souriant, il faudrait cependant que je t’explique quelque chose, je voulais simplement prendre de tes nouvelles après une longue absence, t’offrir un petit cadeau, et te dire que j’allais bien, mais puisque tu t’obstines à voir des menaces dans chaque mot que je prononce il faut que tu saches que le jour où je voudrai réellement te faire du mal ou faire du mal à tes enfants, aux gens que tu aimes, et à ceux que tu ne veux pas trahir, je ne viendrai pas t’en parler avant.

Oui menacer c’était bien, mais encore fallait-il pouvoir mettre ses menaces à exécution, et j’en étais à non pas douter, capable, je ne reculerai devant rien pour arriver à mes fins et je n’avais aucune conscience contrairement aux êtres humains pour venir me freiner dans ma lancée.

Quant au fait que tu ne sois pas stupide, c’est encore à prouver très chère, tu viens de perdre une occasion d’avoir quelque chose d’inestimable mais puisque tu sembles dénigrer ce que j’ai à t’offrir, qu’il en soit ainsi, les regrets n’en seront que plus forts le jour où tu sauras de quoi il s’agissait.

D’autres auraient choisi cet instant pour mettre fin à la discussion et partir mais ce n’était pas mon cas, je savais très bien qu’elle ne voulait pas me voir ni me parler ni passer une seconde de plus avec moi, et c’était justement cela qui faisait en sorte que je veuille rester, pourquoi lui faire ce plaisir ? En plus elle était d’accord pour aller faire un tour.

Et bien, c’est déjà ça ! Allons faire ce tour, j’ai pu voir un nouveau café qui a ouvert dans le coin, je t’invite, à moins que tu ne veuilles me servir de chauffeur et me faire redécouvrir les joies du trafic aux heures de pointe.

En fait je ne lui laissais pas vraiment le loisir de répondre à la question que j’avais déjà entrepris d’ouvrir la portière passager pour sortir.

Non, crois-moi, tu n’as pas du tout envie d’être coincée avec moi dans la circulation, allons plutôt marcher un peu et boire un petit café. Après une longue journée au travail à être entourée d’adolescents agaçants et malpolis, ça va te déstresser.

Je rigolais intérieurement parce que je savais exactement ce qu’elle pensait de cette idée, et j'attendis qu'Elena sorte et soit à ma hauteur pour commencer à marcher d'un pas lent et posé, rien ne pressait après tout.

Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine




MessageRe: Surprise ! Beau-papa est de retour ▬ Feat. Elena   Dim 23 Avr 2017 - 17:22



Surprise, beau papa est de retour !

DEAN & ELENA




▬ Ce n'était pas une menace ! Juste... je doute que tu soit fan des enfants, non ? C'est mieux pour tout le monde...

Agressive ? Oui, j'étais agressive dans mon ton, parce qu'il parlait de mes enfants et venant d'un démon... cette proposition de les éduquer sonnait comme une menace. A vrai dire le simple fait qu'il les approchent ou veuille les approcher sonnait comme une menace ! Mais moi... je ne l'avais pas menacé. Un ordre tout au plus, à cause de la peur qui m'avais saisi au ventre quand il les avaient mentionnés, mais menacé... je n'était pas folle. C'était le meilleur moyen de provoquer sa colère. Et d'ailleurs je le voyais ! Car même sans avoir proféré de menace il s'était montré agressif à son tour. Sans prononcer de mot plus haut que l'autre, sans me provoquer... il avait réussi à me tendre d'avantage. Il parlait d'un conseil avisé et moi tout ce que j'entendais c'était "démon, dangereux et menace" en boucle dans ma tête. Comme si tout mon être me soufflait de trouver une solution, pour le fuir, pour l'éloigner de mes enfants, de ma vie... de tout !

Et pourtant ! Au lieu de faire ça, je m'apprêtait à faire un tour avec lui pour ne pas le froisser. Je ne voulais pas risquer qu'il entreprenne une vendetta contre ma famille pour me toucher mais... j'ignorais jusqu’où il allait aller comme ça. Me demander de me promener avec lui ? Prétendre avoir un cadeau ? Vouloir des renseignements... Je n'avais aucune idée de la suite et de ce qu'il prévoyait et c'était bien ça qui m'effrayait le plus. Et c'était pour ça que je me comportait ainsi, en mettant des barrières tout en acceptant des compromis, comme cette ballade avec lui.

Je lui disait clairement que trahir les miens n'arriverait pas. Mais je restait ouverte au reste pour éviter d'envenimer notre relation.

▬ Je n'ai pas dit que je n'avais peur de rien, seulement... soyons honnêtes, nous n'avons jamais été du genre à prendre des nouvelles. Ou proches, même quand je te croyais humain. Alors oui... Je suis fermée. Et je me doute que tu ne me demandera pas mon avis si tu veux faire du mal à qui que se soit. J'essaie juste... de comprendre ce qu'il se passe ici ! Parce que sincèrement... je ne saisi pas ce que tu veux de moi.

J'étais restée calme, étrangement calme et posée, comme si je discutais avec un ami, chose totalement erronée. Ce n'était pas un ami, pas non plus un homme que j'appréciais un tant soit peu et... même pas un homme au sens premier du terme, d'ailleurs. Mon calme était presque effrayant, un résidu de la résistance et de ces situations dangereuses peut être. Ou alors la peur ? Je n'était sûre de rien ! Mais il fallait que je reste pragmatique et prudente. Alors je ne cherchais pas à comprendre ma réaction, mais plutôt à surveiller les siennes. J'oubliais même sa réplique quand à mon intelligence ou non et sautait direct à la suivante, préférant ne pas relever quelque chose qui pourrait dégrader la situation.

▬ Non, va pour le café ! C'était une meilleure solution que la voiture, enfermée avec lui dans le trafic. C'était aussi plus public et plus rassurant, car il avait une couverture humaine à préserver; je ne le savais que trop bien après tout...

Je l'avais suivis hors de la voiture, car il n'avait pas spécialement attendu que je réponde pour le faire. A sa première réplique il avait ouvert la portière, à la seconde il était déjà dehors. J'avais fermé en appuyant sur le bouton et suivi ses pas en direction du café dont il parlait.

▬ Alors dis-moi... pourquoi ces retrouvailles ? J'ai du mal à croire que tu veuille rattraper le temps perdu. Et pourtant on a déjà réfuté la première option, sinon tu ne serais pas venu me faire un coucou pour me prévenir... J'étais toujours aussi calme, prenant mon temps pour marcher et pour parler. Si un excès un peu agressif lui paraissait être une menace... il valait mieux faire attention à tout ce que je disait !

▬ Je te manquais ? Mon tempérament de l'époque qui t'as rendu nostalgique ? Ou bien c'est à propos de la résistance ?

Je cherchais, vraiment ! Car je ne savait pas ce qu'il en était. Peut être bien du coup qu'il voulait savoir pourquoi j'avais fondé la résistance ? Peut être qu'il voulait s'assurer ne pas en être responsable ? Quoi que soit la raison, je doutais qu'elle soit particulièrement bonne pour moi, mais je devais savoir...





Contenu sponsorisé



MessageRe: Surprise ! Beau-papa est de retour ▬ Feat. Elena   
 

Surprise ! Beau-papa est de retour ▬ Feat. Elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-