[H 15 - 18] Maybe...not [Ft. Sytry]


 :: city of angels :: Downtown :: West :: World Global Financial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Mazikeen L. Lilia
✥ Je suis : Un démon, cela va de soi!
Démon | Camp Lucifer



Message   Lun 15 Mai 2017 - 3:06
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Lorsque son téléphone sonna, Maze en était à son deuxième double et s’apprêtait à rejoindre Adonis pour régler quelques affaires. Lorsqu’elle décrocha enfin, la voix d’Adonis résonna dans le creux de son oreille. Il avait décidé de lui donner congé comme il avait rendez-vous avec la mortelle. Après lui avoir fait part de son profond désaccord, elle avait décidé d’en profiter pour aller prendre l’air, ce qui était probablement mieux comme ça. À chaque fois qu’il lui parlait de l’humaine, elle avait envie de lui arracher quelque chose, malheureusement pour elle, elle était dans le camp de Lucifer. Alice était alors intouchable et cela l’emmerdait profondément. La démone avait alors décidé d’aller faire un tour, histoire de répandre un peu le mal et le désespoir pour se calmer les nerfs. Maze quitta alors son loft, après s’être enfilé un autre verre, pris son manteau de cuir ainsi que son casque et enfourcha sa moto. La supersport gronda, puis fila vers le nord.

Après un moment, Maze réalisa qu’elle était dans la zone ouest du centre-ville, le centre des affaires de la ville. Arrêtée à un feu rouge, des lettres au sommet d’un building attirèrent son attention, WGF. La démone n’avait pas vu son lieutenant depuis que Lilith avait disparu, faisant tout ce qui était en son pouvoir pour ne plus jamais avoir à croiser sa route, ce qui avait plutôt bien fonctionné ces mille dernières années. Elle avait toutefois entendu dire que Sytry œuvrait maintenant dans la finance, ce qui était bien entendu une parure. Depuis qu’elle avait appris le retour de la succube, Maze comprit que Sytry n’y était alors pour rien quant à sa mort. Elle finit par savoir que les rumeurs propagées par les subordonnées de Lilith étaient fausses et que Sytry avait en fait tout tenté pour sauver sa sœur. Après la promotion du lieutenant, il fallait cependant avouer que les faits pointaient vers une seule chose, soit la traitrise du démon. Aveuglée par la rage, elle ne voyait que cette possibilité et elle avait décidé de s’éloigner de lui, indignée. Le feu tourna au vert et Maze tordit la poignée de la Suzuki qui filait maintenant au cœur de la ville vers le West World Global Financial. Bien qu’elle était orgueilleuse, Maze était aussi capable de reconnaitre lorsqu’elle avait tord. Après l’avoir blâmé pendant tout ce temps, le mieux qu’elle lui devait était des excuses. Après tout, il avait confiance en elle et la démone, elle, lui avait tourné le dos après qu’il aille perdu sa sœur.

La moto s’arrêta devant le building et Mazikeen resta un moment immobile après avoir retiré son casque. Elle n’était pas douée en ce qui concernait la discussion, c’était en général pour cette raison qu’elle préférait sauter directement à l’action. Chacun son domaine. La démone tira le pied de sa moto et accrocha son casque sur le miroir. Après tout, quelles étaient les chances qu’ils se croisent à nouveau? Collectionnant les contres dans sa tête, elle descendit de sa moto et s’arrêta sur le trottoir, devant les imposantes portes en se demandant si n’elle n’avait pas d’autres choses de mieux à faire. Elle s’avança d’un pas, retenue par son orgueil. Damn it!

Finalement, son orgueil la gagna et, en voulant tourner les talons, elle heurta quelqu’un. Au moment où elle voulut jeter son dévolu sur le malheureux, elle s’arrêta net, perturbée. Cela ne lui avait pas pris une fraction de seconde pour le reconnaitre, même après toutes ces années.

▬ Sytry... dit-elle seulement dans un souffle, ses iris sombres se plongeant dans les yeux de celui qu’elle voulait finalement éviter.








Dernière édition par Mazikeen L. Lilia le Mer 17 Mai 2017 - 2:19, édité 1 fois
avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Lun 15 Mai 2017 - 20:52
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Trois heures ! Trois putains d'heures et voila tout ce que j'avais, un 'je vais y réfléchir". Non seulement il avait profité du diner payé aux frais de la société, mais en plus voila que cet idiot d'humain jouait avec mes nerfs et forçait sa chance. Un peu plus et il ne ferait plus attendre qui que se soit. J'étais à deux doigts de faire intervenir un démon juste pour faciliter la transaction et faire buter cet enfoiré. Mais je prenais encore sur moi, pour Lucifer et l'importance de ce contrat, forçant un sourire alors que j'arrivais devant le building de la WGF.

Le visage plus détendu, j'étais prêt à retourner dans le ventre de la bête et prétendre pour quelques heures encore. C'était donc le portable à la main que je consultait mes mails, tentant de me mettre à jour avant de rejoindre Danitza à mon étage pour un topo et les papiers que j'aurais à signer. Mes yeux rivés dessus, je ne les avaient levés que quelques secondes avant l'impact, reconnaissant la démone face à moi alors qu'elle semblait ne pas savoir encore qu'il s'agissait de moi. Sytry. Voila qu'elle avait levé les yeux et semblait étrange, m'arrachant un rictus au coin des lèvres que je laissait s'évanouir en posant la question fatidique:

▬ Tu me fuis presque depuis mille ans et voila que tu me percute devant le building ou je travaille ? Difficile de croire à une coïncidence, Mazikeen... Qu'est-ce que tu me veux ?

Je pouvais sembler sec, mais... c'était parce que je l'étais ! Ceci dit, ce n'était pas du à l'impact qu'il venait d'y avoir, mais aux raisons de ses fuites incessantes. Mille ans qu'elle semblait tout faire pour ne pas avoir affaire à moi directement. Elle était dans la faction d'Adonis et l'avait demandé, expressément. Si je n'avais pas émis d'objection ou cru qu'il y avait un problème sous-jacent à l'époque, c'était différent des murmures que j'avais écouté dernièrement concernant les raisons de sa décision. Si c'était la mort de Lilith qu'elle me reprochait elle aussi... Peut être qu'elle finirait par rejoindre Naamah en enfer dans peu de temps. Car nous n'avions pas le temps pour des dissidences dans nos rangs, ni des vengeances mal placées comme l'avait fait Naamah. D'autant plus pour des choses aussi ridicules que ça ! Moi, laisser mourir Lilith ? C'était grotesque ne serait-ce que parce que je ne servait que les intérêts de mon roi. Mais ça l'était plus encore quand on me connaissait.

▬ Je préfères que vous ne veniez pas ici ! Je ne mélange pas mes deux types d'affaires. Mais... Puisque je ne suis pas encore à l'intérieur, profites-en et dit moi ?

Ajoutais-je toujours aussi cinglant, le regard planté dans le sien, en attendant une réponse.





avatar
Mazikeen L. Lilia
✥ Je suis : Un démon, cela va de soi!
Démon | Camp Lucifer



Message   Mer 17 Mai 2017 - 2:41
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Mazikeen avait repris un air grave, bien que la vue du lieutenant l’ait perturbé pendant un instant. Il était vrai qu’elle était devant son lieu de travail, le destin n’avait alors rien à voir avec tout ça et le blâme allait entièrement sur elle, surtout qu'elle n'était en ville que depuis peu de temps. La démone resta de glace lorsqu’il la « salua » de son ton tranchant, il fallait dire que ce genre de ton ne l’impressionnait plus. D’autant plus que Sytry aimait bien aboyer, pas qu'il ne mordait pas, au contraire, mais elle l'avait déjà vu plus irascible. On s’y faisait, au fils des ans on devenait aussi séniles qu’eux. En fait, il n’en fallait pas beaucoup pour le devenir.

- Je préfères que vous ne veniez pas ici ! Je ne mélange pas mes deux types d'affaires. Mais... Puisque je ne suis pas encore à l'intérieur, profites-en et dit moi ?

- Tu m’as l’air bien pressé Sytry… Quelqu’un à aller torturer? dit-elle en retroussant un petit sourire en coin.

La démone jeta un coup d’œil à son accoutrement de fonctionnaire. Le XXIe siècle lui allait plutôt bien. Ses yeux se replongèrent ensuite dans ceux du lieutenant.

- Ne t’inquiète pas, je ne te dérangerais pas très longtemps. J’ai appris les nouvelles, concernant Lilith et… je suis venu te présenter mes excuses pour avoir pensé que tu avais joué un rôle dans tout ça, dans sa… disparition.

Elle dut marquer une pause le temps d’un instant afin de choisir le mot le plus approprié sans toutefois attirer l’attention sur leur discussion. Si ce n’était que d’elle, elle n’irait pas dans la dentelle, mais comme Lucifer tenait à son apocalypse, il fallait mieux rester discret. Son ton était froid, mais sincère. Il est vrai qu’elle aurait encore pu le fuir pendant mille autres années et éviter de piler sur son orgueil, mais Mazikeen avait malgré tout un certain honneur. Il fallait avouer que la disparition de Lilith et la promotion de Sytry avaient engendré de nombreuses rumeurs difficiles à ignorer, même pour elle qui avait une confiance absolue au démon.








Dernière édition par Mazikeen L. Lilia le Dim 21 Mai 2017 - 20:37, édité 1 fois
avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Sam 20 Mai 2017 - 17:43
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Quand elle avait prononcé le mot torturé, j'avais immédiatement regardé autour de nous pour vérifier que nous étions seuls. Je n'avais pas manqué non plus de lui lancer un regard noir trahissant ce que j'avais déjà plus ou moins dit plus tôt. Je ne mélangeait pas démons et finance ! Parler torture ici ne lui faisait pas gagner de points, ça c'était certain !

▬ J'ai du boulot, des choses à lire, à signer... N'oublie pas ou nous sommes, Mazikeen.

Personne n'avait pu entendre le mot torture, mais si quelqu'un passait par là maintenant, elle devait comprendre qu'il ne pouvait rien entendre de la sorte. Cela dit... j'en venait à me demander si elle comprenait quoi que se soit me concernant quand j'entendis la raison de sa venu.

▬ Ahahah. Mon rire n'était pas un bon signe, car il était plus nerveux et agacé que joyeux. Je la toisait un instant avant de répondre avec calme pour ne pas attirer l'attention d'un quelconque passant sur nous.

▬ Je crois que ce temps passé à m'éviter t'as fait oublier bien des choses, Mazikeen... Si tu crois que tes excuses suffiront à me faire oublier que mes soupçons sur toi étaient vrais... Tu te trompes lourdement !

C'était bien ça, alors. Elle me reprochait la mort de Lilith et osait me le dire aussi simplement. Pire, elle me le disait ici... L'endroit ou j’abhorrai le plus parler démons. Je réfléchissait un instant, le regard toujours aussi froid et le visage fermé. C'était une situation que je n'appréciait pas et s'ajoutait à ça ses accusations. Je fulminait intérieurement et devait me faire violence pour ne pas la punir ici et maintenant. Rien de définitif, non... mais elle aurait mérité quelques coups, si seulement nous n'avions pas été en pleine ville, devant l'immeuble de mon entreprise.

Si je voulais continuer cette conversation, même si la punition serait toujours hors propos, je devait changer de décors et opter pour celui de mon bureau.

▬ Montes avec moi ! Nous allons parler à l'abris des oreilles indiscrètes.

Pas d'équivoque, je ne proposait rien, c'était bel et bien un ordre et j'avais déjà la parade parfaite. Après tout, elle travaillait pour Adonis, qui avait une identité humaine compatible avec mes affaires. Il serait facile de faire croire que j'essayais de traiter avec lui par son intermédiaire. Tout, sauf continuer cette conversation là totalement à découvert. De un, je n'était pas idiot et ensuite... je devait bien avouer que je n'était pas contre un verre.






avatar
Mazikeen L. Lilia
✥ Je suis : Un démon, cela va de soi!
Démon | Camp Lucifer



Message   Dim 21 Mai 2017 - 20:46
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Mazikeen dut retenir un rire amusé lorsqu’elle le vit vérifier autour d’eux qu’aucune oreille indiscrète n’ait entendu leur conversation. Il devenait visiblement de plus en plus méfiant avec le temps. Lucifer devait s’approcher de son plan apocalyptique pour que ses lieutenants soient aussi aux augets, surtout avec le retour de Lilith… Le peuple des démons était en ébullition suite à ce que Lucifer avait réalisé, ce qui n’était évidemment pas étonnant. Il n’était pas commun qu’une créature revienne du néant. Lilith était l’une des autres raisons de sa visite, certes elle tenait à s’excuser de son comportement auprès du lieutenant, mais Maze voulait aussi avoir des informations sur le retour de la succube. Il fallait probablement attendre un peu avant la réunion autour d’une tasse de thé vu la relation tendue qu’elle tenait maintenant avec Sytry, mais elle allait travailler là-dessus. Elle savait très bien que Sytry avait la rancune coriace et qu'il ne sera pas facile de gagner sa confiance à nouveau. La démone se passa une main dans les cheveux et croisa les bras sur sa poitrine, inébranlable. Un sourire étira ses lèvres lorsqu’elle le vu fulminer. Elle comprenait bien qu’elle devait cesser de pousser sa chance avant que le démon ne lui arrache quelque chose. Au moins, elle avait fait ce qu’elle avait à faire.

- Monte avec moi! Nous allons parler à l’abri des oreilles indiscrètes , avait-il dit de son ton le plus mélodieux.

- Oui, Monsieur, dit-elle d’un ton froid. Elle dut se retenir de dire lieutenant, ce qui aurait détonné et probablement aggravée la situation. Bien qu’elle s’amusait bien à le faire ruminer, il était tout de même son lieutenant et elle lui devait un certain respect. Elle ne savait que trop bien ce qu’il arrivait à ceux qui lui manquaient de respect. Peut-être était-il même devenu plus créatif avec le temps.

Ses talons claquaient sur le carrelage alors qu’elle suivait sagement le lieutenant dans l’édifice alors qu’il se pavanait tel un coq qui savait pertinemment qu’il était important. Une fois à l’intérieur, il était évident qu’elle n’avait pas sa place parmi tous ces ensembles et ces tailleurs griffés, ce qui lui valut un certain nombre de regards obliques. La plupart étaient hautains, mais elle put déceler certains désireux de voir ce qui se trouvait sous cet ensemble de cuir. La démone afficha un sourire amusé, ces humains étaient pathétiques. Ils n’étaient bons qu’à servir de nourriture aux chiens de l’enfer. Ils étaient aussi plutôt pratiques pour vérifier de nouvelles techniques de torture et leur crâne était facile à écraser, ce qui plaisait beaucoup à la démone. Elle était toutefois impressionnée de voir que Sytry n'était pas à plaindre à voir l'importance de son entreprise. Elle se demandait bien comment il faisait pour travailler avec autant de cloportes sans en avoir envie de les lapider.






avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Dim 21 Mai 2017 - 21:56
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Elle semblait amusée par la situation ou par ma prudence, mais s'il y avait bien une chose que je n'était pas, c'était amusé ! Non seulement parce qu'elle venait d'admettre quelque chose qui me dérangeait et m'emplissait de colère, mais également parce que non contente d'être venu m'en parler ici, elle usait de termes en public qui pouvaient mettre ma couverture en péril.

Plus elle semblait désinvolte et plus je sentait la rage monter en moi; sachant pourtant qu'elle ne pourrait pas être assouvie entre ces murs. Elle avait cela dit appris la leçon ou il semblait; car elle venait de répondre par la positive à mon ordre, en oubliant mon nom de démon. Elle n'oubliais pas les règles de notre hiérarchie, c'était déjà bien. Mais il y avait encore beaucoup dont nous devions parler et j'avançais sans plus de cérémonie pour la conduire jusqu’à l'étage ou se trouvais mon bureau. Le trajet en ascenseur, j'étais resté silencieux, ne souhaitant pas risquer que l'on soit interrompus a des arrêts et j'avais posé une note sur le bureau de mon assistante qui devait vaquer à ses occupations dans l'étage pour lui dire que j’étais en rendez-vous important et qu'il ne fallait pas me déranger.

La note était brève "rdv avec assistante Mr Bowman, ne pas déranger". En quelques mots, j'avais tout expliqué pour éviter qu'on ne se pose des questions et j'avais ensuite refermé la porte derrière nous pour plus d'intimité.

▬ Reprenons... Si tu pouvais commencer par effacer ces sourires amusés ! Je ne suis pas d'humeur et tu as mal choisi ton jour qui plus est...

Entre l'enfoiré que je m'étais coltiné pour le repas puis ça... j'allais avoir du mal à rester de marbre pendant cette discussion, c'était certain. Mais quelque chose aiderais un peu au moins, le whisky pur malt que je gardais dans le petit bar derrière mon bureau. Je sortais un verre, un seul et me servait, descendant quelques gorgées de mon verre avant de porter de nouveau les yeux sur la démone.

▬ Est-ce que tu sais ce qui est arrivé à la dernière qui pensait comme toi ? Naamah ?

Fis-je presque menaçant, même si elle avait au moins pour elle d'avoir changer d'avis. Seulement... il avait fallu pas moins de mille ans et la résurrection de Lilith pour se faire. Ce qui était un peu trop à mon goût.

▬ Est-ce qu'Adonis sais tout ça ? Ou même que tu es venue aujourd'hui ?

J'avais quelques doutes la dessus, surtout parce que le démon me connaissait mieux qu'elle et m'était loyal à moi tout autant qu'a Lucifer. Mais en posant cette question, je cherchais aussi à lui faire peur et à mettre en danger son petit monde, puisqu'elle semblait s'être donner le droit de juger le mien.






avatar
Mazikeen L. Lilia
✥ Je suis : Un démon, cela va de soi!
Démon | Camp Lucifer



Message   Lun 22 Mai 2017 - 4:46
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Mazikeen avait sagement suivi Sytry jusque dans son bureau, silencieuse. Tout sourire avait maintenant disparu de sur ses lèvres alors qu’elle le regardait se verser un verre, en espérant que cela allait le rendre plus tolérable. Est-ce qu’il a réellement de bons jours? Apparemment non puisqu’il osa la comparer à Naamah, la démone qui avait tenté de se venger de Sytry il y a de cela quelques mois maintenant. Son regard s’assombrit, mais son ton restait de marbre lorsqu’elle lui répondit enfin.

- Calme-toi, à ce que je sache je n’ai demandé qu’à être transféré. Jamais je n’aurais tenté quelque chose contre toi et tu le sais très bien. J’apprécierais donc que tu ne me compares pas à cette traitresse.

Bon d'accord elle l'avait évité pendant près de mille ans, mais il était vrai qu'elle n'avait plus vraiment à faire à lui, ce qui était alors justifié. La démone était accoté sur un mur près de la porte, les bras croisés sur sa poitrine, ne voulant pas particulièrement s'enfoncer dans le bureau du démon. Il amena ensuite Adonis sur le tapis, comme si elle était son chien. Elle était aussi capable d’avoir une vie personnelle qui ne comprenait pas son général.

- Adonis n’a pas à savoir quel sont mes liens avec qui que ce soit, tant que je fasse mon travail, ce que je fais très bien, merci.


Mazikeen était inébranlable, malgré ses menaces. La peur n’était pas dans son vocabulaire, ce qui lui était pratique sur le terrain, mais un peu moins dans le cas présent. Elle respectait Sytry, elle l’avait toujours fait, mais elle n’allait pas se laisser impressionner par ses paroles. D’autant plus qu’elle n’était plus sous ses ordres directs.

- Tu peux l’appeler si tu veux, on pourrait se faire une conférence, avait-elle ajouté, à la limite de la provocation. Respirer par ses narines allait visiblement être plus difficile que ce qu’elle ne pensait.

Maze avait toujours été fidèle et loyale à Adonis, et ce, peu importe les missions qu’il lui donnait, que ce soit un ordre direct ou une requête personnelle. Le lieutenant n’avait aucun droit de douter de sa fidélité envers le général ou même envers Lucifer lui-même, ou elle allait réellement devenir mauvaise. Elle ne s'était jamais interposé dans les projets du roi des enfers et avait toujours fait tout ce qui était en son pouvoir pour assouvir ses plans démoniaques et Sytry ne pouvait pas lui reprocher l'inverse. À l’époque, il n’était pas facile de croire au fait que Sytry était innocent quant à la mort de la succube avec les rumeurs qui couraient à son sujet ainsi que sa présence au moment de sa mort. Malgré la force du lien qui existait entre Sytry et Lilith, ils étaient tout de même des démons. De plus, Maze était moins douée pour gérer sa colère à cette époque, pas qu’elle ne se soit beaucoup améliorée, mais elle avouait s’être laissé aveuglée par un sentiment profond de haine après avoir appris la mort de celle qu’elle appréciait tant, celle qui avait vu en elle ce que personne d’autre n’avait vu. Enfin, chacun faisait son deuil comme il le pouvait et puis elle était plutôt bien placée au côté du général de Sytry.


HRP:
 







Dernière édition par Mazikeen L. Lilia le Lun 22 Mai 2017 - 14:12, édité 2 fois
avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Lun 22 Mai 2017 - 11:16
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


J'avais tord de croire qu'elle avait compris la chose. En bas, certes elle s'était calmée et peut être même qu'elle croyait ne pas franchir de limites en me répondant comme ça, après tout... ça faisait un long moment qu'elle n'avait pas eu affaire directement à un lieutenant, cela dit, j'étais là pour lui rappeler la chose et n'allais pas m'en priver.

▬ On va mettre les choses au clair, Mazikeen. Tu ne me dis pas de me calmer, tu as peut être été 'transférée' sous les ordres d'Adonis, mais je suis toujours ton lieutenant ! Ce n'est pas à toi de dicter les règles, mais a moi. Et pour quelqu'un qui viens de m'avouer une faute pareille... tu me semble un peu trop désinvolte !

J'étais sec, brutal dans mon ton, mais je ne criais pas; car il y avait trop de visibilité avec la paroi vitrée de mon bureau et si je m'emportait, nul doute que cette fois ceux qui passeraient par là entendraient.

▬ Adonis m'est des plus loyal, c'est un démon que je respecte et contrairement à toi il sait ou est sa place. Dans mes factions. Tu as peut être oublié qui il était, ou qui j'étais après ces mille ans, mais rien n'as changé ! Alors ne t'en fait pas... je vais le voir, oui. Mais nous n'aurons pas besoin de ta présence soit en sûre.

Je buvait une autre gorgée du whisky, qui se trouvait bien insuffisant pour calmer tous les mots qu'avait pu dire Mazikeen. Je m’asseyait finalement dans mon fauteuil, derrière mon bureau et la regardait, l'air dur avant de reprendre.

▬ Qu'est-ce que c'est avec vous succubes... qu'est-ce qui vous passe par la tête pour croire que parce qu'elle vous as créées, ou parce que vous étiez de ses factions, vous lui êtes plus fidèles que moi, MOI ?

J'avais insisté sur le dernier mot, sans crier pour autant, mais la rage avait monté d'un cran avec toutes ses paroles et c'était bien plus difficile de retenir mes gestes ou mes mots. Lilith était revenue, certes; mais je n'en avait pas oublié les blessures causées par sa mort et si ces démones continuaient d'agir ainsi... j'allais perdre le peu de patience que j'avais. Naamah n'avait survécu que par égard pour Lilith. Si j'avais longtemps hésité à sévir, jusqu’à ce qu'elle franchisse la limite; ce n'était qu'en mémoire de ma sœur.

▬ Vous l'avez connue quoi ? Quelques années, une cinquantaine peut être bien pour toi... Et tu crois quoi ? Que tu sais mieux que moi ? Que Lucifer qui m'as promu à l'époque ? 4000 ans, quatre mille années que je la connais et vous croyez que votre dévotion et les rumeurs justifient des dissidences ? Tu n'as peut être pas trahis comme Naamah, mais tu as pourtant fauté, alors ne me dit pas de me calmer, plus jamais. Compris ?

Dire les choses pouvait aider, mais les dire sèchement mais avec si peu de violence ne me calmait malheureusement pas. J'allais être d'une humeur des plus affreuses après son passage ici et il me faudrait un humain, plusieurs même, à tuer pour faire avec cette frustration.

▬ Moi, tuer Lilith... Crois-tu vraiment qu'elle soit du genre à accorder sa confiance au premier clampin qui passe ? Tout comme moi, elle ne l'accorde qu'a très peu. Et par très peu j'entendais Lucifer, Kobal et moi, ce que nous faisions tous les quatre de la même manière. Il n'y avait pas de confiance, de réelle confiance en dehors de notre cercle et les démons le savaient. Ils ne connaissaient pas nos plans à l'avance, ce même quand ils réalisaient des missions pour les exécuter.

▬ C'est lui donner bien peu de crédit si tu veux mon avis. Et je serais curieux de savoir ce qu'elle pense de ton "transfert" et de ce qui l'a causé !

Je connaissais suffisamment Lilith pour savoir qu'elle serait plus intransigeante que moi encore des accusations portées à mon encontre.







HJ:
 
avatar
Mazikeen L. Lilia
✥ Je suis : Un démon, cela va de soi!
Démon | Camp Lucifer



Message   Sam 27 Mai 2017 - 0:34
Maybe...not
MAZE ET SYTRY



Ça y était, il était lancé et il allait être presque impossible de désamorcer la bombe maintenant, même avec le meilleur foutu whisky en ce monde. Maze l’écoutait alors déblatérer qu’Adonis connaissait sa place, qu’il allait lui montrer où était la sienne et qu’elle n’avait aucun droit d’apprécier Lilith plus que lui, apparemment. Bref, la démone était restée appuyée contre le mur près de la porte, immobile alors que le lieutenant avait pris place sur son trône, tentant de bien que de mal de garder son sang-froid. La brunette était presque soulagée de voir qu’il se contrôlait un minimum comme ils étaient en son lieu de travail, sinon elle se doutait bien qu’il ne se serait point gêné de la punir.

— Sans vouloir te contredire Sytry, il faut dire que l’ensemble des filles de Lilith avait été ébranlé par la nouvelle et de ce que je sais, je n’ai pas été la seule à se poser des questions à ton sujet.


Son ton était froid, mais calme. Elle essayait du mieux qu’elle le pouvait de ne pas envenimer la situation. Il ne pouvait pas comprendre le genre de lien qui s’installait entre les filles de Lilith et celle-ci. Partager un nombre incalculable d’années avec une personne était bien entendu un lien puissant et elle ne pouvait absolument pas le renier, mais lorsque la succube l’avait créé, c’était comme si son seul unique but à partir de ce moment était de répondre à ses moindres ordres. Elle l’avait créé, tout comme Lucifer avait créé les lieutenants. Ce genre de lien était spécial et il devrait pourtant le savoir. Mazikeen s’était approchée lentement du bureau du lieutenant, s’arrêtant tout juste derrière l’un des fauteuils réservés aux invités et déposa ses mains sur le dossier avant de lancer:

— Lilith nous a créés, bien sûr ce n’est pas le genre de lien que tu partages avec elle, mais nous y sommes dévouées. Nous respirons pour elle. Toi-même tu devrais le savoir, après avoir créée autant de démons.

Mazikeen n’était pas particulièrement impressionnée par l’attitude de Sytry, mais comme il était un lieutenant de l’enfer, spécialement le sien, elle devait tout de même lui porter un certain respect si elle ne voulait pas finir comme les autres, c’est-à-dire bannie en enfer. Elle ne serait alors plus très utile pour Adonis alors, autant éviter. D'autant plus qu'elle était très douée pour être vexante. C'était l'une de ses grandes qualités. Surtout que Sytry ne lui en donnait pas de facile.

— Je suis sincèrement navrée que mon comportement t’ait offensé et soit sûr que cela ne se reproduira plus.


La démone s’était inclinée en signe de soumission, se mordant la langue avec puissance pour ne pas se défouler sur quelque chose. Il fallait dire que Mazikeen était particulièrement orgueilleuse et avait beaucoup de difficulté à se soumettre à un homme. Toutefois, il était vrai que la hiérarchie était très importante chez les démons et que toute faute y allant à l’encontre était sévèrement punie. Alors, comme elle était partie dans la bonne direction, autant essayé de ralentir le tout. Ce n’était pas qu’elle ne le pensait pas, c’était seulement qu’elle avait un sale caractère et que les excuses n'étaient pas trop son fort.








avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Sam 27 Mai 2017 - 17:13
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Les paroles de Mazikeen me poussaient de plus en plus vers une limite qu'elle ne voulait pas me voir atteindre. Elle disait ne pas vouloir me contredire, mais elle le faisait et a tord qui plus est ! Elle croyais pouvoir comparer NOS expériences en enfer a la sienne ? Lucifer s'était attelé à nous façonner pendant 500 années humaines, l'équivalent de 40 000 ans en enfer ou le temps n'avait pas la même allure. Que croyait-elle ? Qu'il y avait comparaison ?

Je ne pipait pourtant pas mot, sirotant mon verre de whisky sur mon fauteuil pour retenir les coups que j'aurais voulu lui donner. En gardant cette distance, je facilitait ma réaction et évitait de me montrer sous mon véritable jour ici. Mais ses paroles ne resteraient cela dit pas sans réponse. J'attendais, patiemment de me calmer suffisamment pour contrôler la fureur qui menaçait de sortir à ses explications.

▬ Lilith nous a créés, bien sûr ce n’est pas le genre de lien que tu partages avec elle, mais nous y sommes dévouées. Nous respirons pour elle. Toi-même tu devrais le savoir, après avoir créée autant de démons.

J'avais ris a ses mots, non seulement elle insistait dans les comparaisons, mais elle prétendait que sa dévotion à Lilith justifiait quoi ? Son insubordination ? Si Lilith avait entendu ça, elle lui aurait probablement arraché la langue.

Quand elle s'excusait finalement, après toutes ces énormités, mon rire se fit plus fort. Je me moquais d'elle et évacuait une partie de ma rage. Je me levait finalement de mon fauteuil et la toisais, une expression de mépris sur le visage.

▬ Que crois-tu Mazikeen ? Que tu es notre égale ? Que ton existence, ta création sont comparables aux nôtres ? Tu n'as pas idée de l'effet du temps, de ce que nous sommes capables d'endurer, de faire. De ce qui nous lie. Les succubes se sont toutes crues en droit de me tenir pour responsable ? Peut être qu'elles devraient toutes mourir alors !

Je me tournais, mon dos lui faisant à présent face et contournais mon bureau pour poser mes mains sur le dossier de mon fauteuil devant moi.

▬ Tu es un soldat, un démon parmi tant d'autres ! Crois-tu vraiment qu'elle en as quelque chose à faire des raisons qui te font me parler ainsi ? Me traiter ainsi ? Ou même de toi ? Quand elle saura ce que tu m'as dit, elle voudra t'arracher la langue ou pire encore. Alors ne me parle pas de Lilith comme d'une raison à tes actions ! RIEN ! Rien ne justifie que tu me manque de respect. Nous sommes tous vos supérieur, que l'on soit votre lieutenant direct ou non, tu me doit allégeance un point c'est tout. Alors arrête avec tes excuses, tes justifications... Sinon tu sauras bien vite à quoi ressemble une punition infligée par Lilith !

J'étais agressif, sec et direct, mais je gardait un volume pondéré pour que nul autre qu'elle ne m'entende. Elle me mettait en plus de tout cela dans une situation désagréable vis-a-vis de ma couverture et je n'aimais pas ça.

▬ La prochaine fois, ai au moins le cran de me dire ça en dehors d'ici ! Te cacher derrière ma couverture et ce lieu ou je ne peu pas te faire de mal... c'est lâche Mazikeen, très lâche...









avatar
Mazikeen L. Lilia
✥ Je suis : Un démon, cela va de soi!
Démon | Camp Lucifer



Message   Sam 27 Mai 2017 - 21:44
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Il était évident que les deux démons allaient rapidement atteindre leur limite. D’autant plus que Mazikeen n’était pas très douée niveau patience et qu’elle avait la fâcheuse habitude de dire ce qu’elle pensait. Bien qu’elle s’était efforcée de se garder une certaine gêne face à son lieutenant, elle commençait rapidement à s’échauffer face à son manque total de respect. Bon, d’accord, il fallait avouer que toute cette histoire était de sa faute, mais cela ne l’empêchait pas de vouloir lui arracher les yeux.

— Tu déformes mes mots, Sytry. Je n’ai jamais dit que j’étais votre égal. Jamais je ne penserais de la sorte.

Mazikeen n’avait pas la prétention de penser qu’elle était aussi importante que les lieutenants. Elle faisait son boulot, torturait ceux qui le méritaient, ou non, et s’impliquait entièrement au sein des plans de Lucifer. Sans plus.

▬ Tu es un soldat, un démon parmi tant d’autres! Crois-tu vraiment qu’elle en a quelque chose à faire des raisons qui te font me parler ainsi? Me traiter ainsi? Ou même de toi? Quand elle saura ce que tu m’as dit, elle voudra t’arracher la langue ou pire encore. Alors, ne me parle pas de Lilith comme d’une raison à tes actions! RIEN! Rien ne justifie que tu me manques de respect. Nous sommes tous vos supérieurs, que l’on soit votre lieutenant direct ou non, tu me dois allégeance un point c’est tout. Alors, arrête avec tes excuses, tes justifications... Sinon tu sauras bien vite à quoi ressemble une punition infligée par Lilith!

— Je ne pensais pas que tu te cachais encore derrière ta sœur après autant d’années?

Les paroles étaient parties d’elle-même. Ça y était, elle allait probablement se faire arracher la tête. Par lui et par Adonis par la suite, histoire qu’elle s’en souvienne le restant de ses jours. Peut-être aussi par Lilith. Partis comme elle l’était, ils devraient surement prendre un numéro s’ils voulaient la torturer, parce que la file allait être longue. La seule bonne chose qu’elle avait pu faire était de freiner un sourire moqueur, histoire de ne pas empirer la situation, qui allait déjà au-delà du pire. Même pour elle, c’était déjà bien téméraire.

S’il voulait tellement la punir, il n’avait qu’à le faire et d’arrêter de la menacer de la terreur de sa sœur. Elle pensait qu’il s’était un peu responsabilisé lors de son absence. D’ici peu de temps, il allait surement amener Lucifer sur le tapis. Comme si elle s’était déjà mise en travers de ses plans. Visiblement, elle s’était mise dans un beau merdier et la démone n’était pas près d’en sortir.

▬ La prochaine fois, ai au moins le cran de me dire ça en dehors d’ici! Te cacher derrière ma couverture et ce lieu où je ne peux pas te faire de mal... c’est lâche Mazikeen, très lâche...


— À ce que je sache, c’est toi qui as tenu à ce que nous montions dans ton bureau, lança-t-elle en réponse à son accusation. Elle? Lâche? Son regard s’était assombri et elle dut se mordre la langue pour lui demander qui était vraiment le lâche ici. Ils n’avaient qu’à aller parler ailleurs s’il avait si peur des répercussions qu’il y aurait eu sur sa couverture. Et puis quoi encore? Comme si elle allait s’excuser. Il n’aurait pas ce plaisir une seconde fois.

Maze soutenait le regard du lieutenant, impassible, le visage grave.







avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Sam 27 Mai 2017 - 22:49
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


J'avais laissé passer sa réplique sur ma façon de déformer ses mots. Car ce n'était pas le cas. Oui, peut être que j'en rajoutais, mais c'était aussi pour lui faire entrer dans sa jolie petite tête ce qu'elle devrait déjà savoir. Pourtant... Tout semblait passer par une oreille et sortir par l'autre. Et quand elle enchainait en me disant que je me cachait derrière Lilith ou que j'avais été celui à la faire monter dans mon bureau... Je ne tenais plus.

▬ ASSEZ !

Cette fois j'avais crié ! Et j'avais bien vu quelqu'un se retourner à travers les vitres dans le couloir, mais tant pis. J'avais le droit d'être mécontent d'un employé ou d'un client sans devoir rendre des comptes à qui que se soit. Elle par contre, elle me devait des comptes, à Adonis aussi et pourtant elle agissait à l'inverse.

▬ Tu crois que je ne peu pas te punir moi ? Je te parle de Lilith parce que tu te caches derrière elle et sa mort pour justifier tes actions. Mais soit en sûre, je n'ai besoin de personne pour te faire payer tes fautes ! Continue Mazikeen, continue... Et tu sauras ce dont un lieutenant est capable !

Mon regard était devenu noir de rage, laissant apparaitre mon âme démoniaque sous ses yeux à l'apparence humaine. Ils étaient bien vite revenus à la normal, avant que qui que se soit ne passe de nouveau dans le couloir pour les voir comme on avait entendu ma colère un peu plus tôt.

▬ Si tu crois que tu ne risque rien à me répondre de la sorte, sache que tu te trompes lourdement. Nous sommes en guerre et je n'ai pas le temps pour tes insubordinations. S'il le faut, je n'aurais pas d'état d'âme à planter ta tête sur un pique après avoir consumé ton âme... Mais c'est peut être ce que tu cherches ? Tester les limites d'un lieutenant ? Crois moi sur parole quand je te dis qu'elles sont a des années lumières de ce que tu peux imaginer et aucun démon, certainement pas toi peu rivaliser avec moi.

Je lui lançais un regard dédaigneux en m'avançant vers elle. J'avais lâché mon fauteuil et était de plus en plus proche, mais je devait me contenir à cause de la visibilité; alors je m'arrêtait à un mètre environ et chuchotait, menaçant:

▬ Quant à tes autres conneries... TU es venue devant mon immeuble, JE ne t'ai pas invité. Et tu ferais mieux de ne pas me provoquer cette fois, Mazikeen...

Je faisait une petite pause et reprenait un ton plus fort.

▬ Tu n'as pas ta langue dans ta poche... Tu as ton caractère, bien pour toi. Mais avec moi c'est oui monsieur ou oui lieutenant. Je ne veux plus entendre la moindre phrase de travers ou tu auras un aperçu de ma puissance. Est-ce que je me suis montré clair ?







avatar
Mazikeen L. Lilia
✥ Je suis : Un démon, cela va de soi!
Démon | Camp Lucifer



Message   Ven 2 Juin 2017 - 5:58
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Mazikeen savait qu’elle était allée trop loin lorsque Sytry avait crié. La limite avait été dépassée. En fait, elle était même impressionnée de voir qu’il avait tenu pendant tout ce temps, bien qu’elle n’avait aucun mérite puisqu’il ne se freinait uniquement que parce qu’ils étaient en son lieu de travail. Elle crut même percevoir des têtes se retourner pour admirer le spectacle. Il devait en effet être rare de voir ce genre de situation dans le bureau de leur PDG, cela devait leur changer de leur pénible monotonie. Elle se voyait déjà en enfer lorsqu’il prit le soin de la remettre à sa place. Il fallait dire qu’il était attentionné.

La démone l’avait suivi du regard lorsqu’il vint à sa hauteur, immobile, s’attendant déjà au pire. Mazikeen n’était pas le genre de démon à craindre quoi que ce soit, mais il fallait dire qu’elle avait connu des situations plus favorables à sa survie et ici, elle était loin, même très loin d’être en situation de pouvoir et elle n’avait pas de difficulté à croire qu’elle ne pouvait pas rivaliser contre lui.

▬ Tu n’as pas ta langue dans ta poche... Tu as ton caractère, bien pour toi. Mais avec moi c’est oui monsieur ou oui lieutenant. Je ne veux plus entendre la moindre phrase de travers ou tu auras un aperçu de ma puissance. Est-ce que je me suis montré clair?

La brunette était restée un moment silencieuse alors qu’elle processait le tout, bien qu’il ait été assez clair sur sa supériorité et sur le fait qu’elle était en gros un tas de merde à son service. Étrangement, elle ne trouvait rien à redire à ce sujet. Probablement parce qu’elle tenait encore à sa tête. Il fallait dire qu’après autant d’années, on finit par s’attacher à chacune des parties de son corps.

— Oui monsieur, sa voix était à peine un souffle perçant l’air alors qu’elle n’osait à peine bouger.

Son regard n’avait cependant pas baissé, toujours plongé dans les yeux fous de rage du lieutenant. Elle savait bien que si elle continuait sur cette lancée, elle allait bel et bien avoir sa langue dans sa poche, littéralement. Cette escapade dans les bureaux de son lieutenant ne lui donnait aucun point et elle s’attendait à en entendre parler pendant encore longtemps. Adonis n’allait pas non plus se gêner pour lui rappeler qu’elle avait merdé, ce qui était bien entendu légitime. Le problème, c’est qu’elle ne l’avait réalisé qu’une fois les deux pieds dans les plats.

Le rappel que lui avait donné Sytry de la puissance des lieutenants lui laissait un goût amer dans la bouche alors qu’elle avalait difficilement sa salive. La démone n’osait plus dire un seul mot, attendant patiemment que le lieutenant reprenne la parole pour, idéalement, l’inviter à quitter les lieux.







avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Sam 3 Juin 2017 - 16:27
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


Ma colère et mes dernières paroles semblaient avoir calmé la démone qui s'était contenté d'un 'oui, monsieur' dépourvu de provocation. Son ton, tout..., si ce n'était ses yeux toujours rivés dans les miens sentait la reddition. Elle abandonnait et semblait effrayée.

Elle avait eu un petit rappel avec mes mots de notre puissance et vu ma colère se refléter dans mes yeux noirs démoniaques que je ne montraient que rarement et encore moins ici. Elle était aller bien trop loin et elle devait savoir qu'il ne manquait qu'une infime bêtise pour que sa punition ne se transforme en exécution. Dans l'état ou j'étais, ce n'était pas une rétrogradation qu'elle aurait encouru, pas quand les dissidences pouvaient mettre en péril les plans de notre roi.

Nous avancions bien, nous étions en train de gagner et je refusait que nous prenions du retard ou échouions à cause de soldats qui ignoraient ou était leur places !

▬ Parfait ! Fis-je d'un ton sec, ne traduisant aucune joie quant au fait qu'elle avait enfin calmé ses ardeurs. Il n'y en avait pas, j'étais toujours hors de moi et c'était une chose que je ne pouvait lui cacher et ne voulait pas.

▬ A présent qu'on s'est compris... Tu sais ou se trouve la sortie !

Crachais-je sans plus de forme, afin qu'elle comprenne ce qu'il en était. Mais pour qu'elle comprenne réellement... il y avait un dernier mot que je me devait d'ajouter, avant qu'elle ne quitte les lieux.

▬ Mazikeen... Ce n'est pas terminé ! Nous reviendrons la dessus...







avatar
Mazikeen L. Lilia
✥ Je suis : Un démon, cela va de soi!
Démon | Camp Lucifer



Message   Dim 4 Juin 2017 - 23:54
Maybe...not
MAZE ET SYTRY


La réponse avait dû lui plaire, parce qu’il ne l’avait pas encore envoyé valser par la fenêtre, ce qui était déjà un point positif. Il ne semblait toutefois pas s’être calmé et Mazikeen devait rester prudente.

▬ À présent qu’on s’est compris... Tu sais où se trouve la sortie!

— Oui, bien sûr, monsieur, la démone inclina légèrement la tête et se dirigea vers la porte d’un pas déterminer, passant alors tout prêt du lieutenant. Il était clair qu’il n’avait pas besoin de lui répéter deux fois.

Une fois à la hauteur de la porte, Mazikeen tourna la poignée afin d l’ouvrir et s’arrêta un moment dans son embrasure, lançant à l’encontre de son lieutenant, d’un ton qu’elle tenta de ne pas être trop provocant:

— J’en meurs déjà d’envie.

La démone disparue ensuite de la vue de Sytry, refermant la porte derrière elle avant qu’il ne change d’idée. Elle n’avait aucune difficulté à penser que cette histoire était loin d’être terminée. Il fallait dire que Sytry était du genre très rancunier. Elle reprit l’ascenseur par lequel ils étaient arrivés plus tôt et quitta le bâtiment sans un regard sur les subordonnés qui l’entouraient. Ce qui n’était pas réciproque puisqu’elle sentit quelques regards se poser sur elle, probablement les quelques acteurs qui avaient assisté à la scène de rage de leur PDG. Bien qu’elle ne manquait pas d’envie de leur arracher les yeux pour leur impertinence, Maze due se tenir encore tranquille alors qu’elle traversait la pièce comme le lieutenant ne manquerait pas de l’égorger si elle s’en prenait maintenant à l’un de ses employés.

Mazikeen prit une grande respiration une fois qu’elle était dans la rue, ce changement d’ambiance lui faisait du bien. Elle avait toutefois cette sensation froide et désagréable que le regard du lieutenant était posé sur elle. Sans vérifier, elle enfila son casque sans même l’attacher et tordit la poignée pour quitter le quartier des affaires. Elle allait avoir besoin d’alcool, de beaucoup d’alcool et de faire saigner quelques humains, histoire de remonter son estime après cette réunion franchement horripilante.

HRP:
 





Contenu sponsorisé



Message   
 

[H 15 - 18] Maybe...not [Ft. Sytry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-