[H 16 - 17 ] Something is odd, very odd... ▬ Feat. Lucy


 

 [H 16 - 17 ] Something is odd, very odd... ▬ Feat. Lucy


 :: city of angels :: Downtown :: West
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine




Message[H 16 - 17 ] Something is odd, very odd... ▬ Feat. Lucy   Mar 13 Juin 2017 - 16:35



Something is odd, very odd...

LUCY FT. RILEY


Encore une journée de boulot à être sur le qui-vive qui se terminait. Oui, parce qu'après la visite de Bo aka Käli, aka ma belle mère tout droit sortie de l'enfer -et ce n'était pas une métaphore- je ne pouvais pas m'empêcher de soupçonner chaque personne de l'entreprise d'être son 'ami' dont elle m'avait parlé. Mais c'était ce qu'elle voulait, j'en était persuadée, elle serait d'ailleurs ravie de voir ça.

Je n'avais pas pris ma voiture ces derniers temps pour venir travailler, de un parce qu'il faisait beau et un peu de marche ne faisait pas de mal, mais aussi et surtout parce qu'avec ces histoires de couvre feu les rues étaient tellement embouteillées à la sortie des bureaux que j'arrivais chez moi plus vite à pied qu'en voiture ! J'avais donc terminé une mission donnée par mon chef de service et ranger mon bureau avant de prendre mon sac, mes lunettes de soleil et sortir prendre l'air pour le trajet retour.

J'avais déjà parcouru plusieurs rues et laissait mon regard s'éparpiller ça et là à chacune d'elles. Ce n'était pas une mauvaise chose, j'avais encore du temps et je profitais de la météo, le sourire aux lèvres. Mais mon sourir c'était pourtant évanoui, brutalement alors que mon regard s'était posé sur un visage familier.

▬ Ser... Je me coupait dans ma réflexion à voix haute, sachant pertinemment que c'était impossible. J'avais revu Serah, elle m'avait expliqué, m'avait dit que son sort raté était irréversible. Alors si elle avait réussi l'impossible... elle me l'aurait dit ! Pourtant la femme que je voyais sur le trottoir d'en face ressemblait tellement à celle que j'avais rencontré la première fois que c'était troublant.

▬ La curiosité est un vilain défaut, Riley... C'était avec ces mots que j'avais décidé de traverser pour rejoindre l'inconnu et avoir des réponses aux interrogations qui me titillaient. C'était étrange, trèèèès étrange et j'ignorais réellement comment lancer le sujet mais... Soyons honnêtes, la phrase que je m'étais dite n'avait aucunement pour vocation de me détourner d'elle. Si j'avais voulu m'empêcher de jouer les curieuses, j'aurais été plus convaincante.

Je réfléchissais un instant, essayant de trouver la manière d'aborder la chose et si je ne voulais pas parler magie et trucs du genre... une solution s'imposait !

▬ Heyyyy, ça fait longtemps qu'on ne sait pas vues, je ne savais pas que tu était revenue en ville... Fis-je à l'attention de l'inconnue, prétendant réellement la prendre pour mon amie. C'était un peu fourbe, mais c'était moins risqué que de parler magie, démons et tout le tintouin avouons-le.




Lucy Black
avatar
Humain | Humain
✥ Je suis : une humaine



MessageRe: [H 16 - 17 ] Something is odd, very odd... ▬ Feat. Lucy   Mer 21 Juin 2017 - 1:07
Elle avait ôté ses lunettes de repos quelques secondes, se frottant les yeux fatigués par la lumière des néons bleus. Elle n’arrivait plus à se concentrer sur son microscope. Seule dans son labo, elle relève la tête. L’horloge derrière le sas de quarantaine affichait l’heure. En avance de 5 minutes pour lui donner le temps de réagir. Elle soupire. Elle n’avançait à rien, trois jours qu’elle essayait d’implanter ces souches dans le virus. Ils finissent toujours par mourir. Elle ne pouvait pas se permettre de rester encore plus tard et dormir dans le fauteuil de ministre qui orne son bureau. Sa dernière vraie douche datait de 2 jours et ses cheveux toujours attachés en chignon réclamaient un bon shampoing. Elle finit par se résigner et ranger sa paillasse, scellant les souches bactériennes des patients dans un réfrigérateur à code. Sa blouse au vestiaire, habillée comme une avocate, elle se sent aussi à l’aise qu’une larve dans un désert. La jupe lui parait trop courte et la veste l’encombre plus qu’autre chose, ayant trop chaud pour la porter. Seule la chemise lui parait jolie, mais il parait que venir en jeans à son boulot montrait un manque de sérieux et une dévalorisation de son image. Enfin, c’est ce que Mr Sanders lui avait fait comprendre subtilement, tout en la flattant le premier jour où elle a mis ces foutus escarpins noirs. Lucy ne pouvait pas s’empêcher de croire que la femme avait été créée uniquement pour souffrir.

Elle s’était arrêté au starbucks pour un moccha bien chocolaté et traversait la rue sans vraiment regarder le monde autour d’elle. Le bruit tonitruant des voitures lui donnait mal à la tête et plus elle se lançait si profondément dans ses recherches, plus le contact extérieur lui paraissait désagréable. Une tête brune, un brin plus petit qu’elle, un sourire amicale planté sur le visage, un minois charmant, presque trop, se plante devant elle. Lucy finit par la dévisager quand cette dernière semble la reconnaitre. « Euh… » Elle regarde derrière elle. « Ab… » Elle sourit, ricane même nerveusement. Merde, elle lui parle vraiment. Fait chier, Lucy n’avait pas la traitre idée de qui c’était. Et puis, elle n’avait jamais quitté la ville ! Plus de 3 ans qu’elle était dans les parages à plein temps. Lucy hésite entre être honnête ou jouer le jeu de la connaissance et en finir au plus vite.

-Euh… Pardon, mais je ne crois pas me souvenir de vous… Finalement, le mensonge n’a jamais été le fort de Lucy et elle détestait ça de base.

-Vous avez travaillé à l’hôpital ? Ou vous étiez une élève de Mr Stanford vous aussi peut-être ? Je sais qu’il tutorait plusieurs élèves à la fois, mais j’étais trop dans ma thèse pour faire attention aux autres.

Elle chercha toute les excuses possibles pour justifier son manque de mémoire. Mais c’était parce que Lucy avait mis peu de considération pour ses camarades de classe. En dehors de son cercle proche, le visage des autres lui était complétement inconnus car elle ne s’en fichait pas mal. Elle se souvint même qu’un docteur en médecine lui avait déconseiller cette branche à cause de son manque d’intérêt pour les autres.
 

[H 16 - 17 ] Something is odd, very odd... ▬ Feat. Lucy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-