I know what you did in the dark [ft Megan A Codswoth]


 :: city of angels :: Streets & alleys :: Nord & Est :: O'Sullivan - Pub -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jace Ambden
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim






Message   Mer 18 Oct 2017 - 21:47
Richard S. Donovan, dossier classé pour manque de preuve. Sonya K. Flerick, dossier classé pour manque de preuves, Otis V. Spencer, dossier classé pour manque de preuves... des noms de ce genre, le détective en avait une liste longue comme le bras. « Manque de preuves », les forces de l'ordre en avaient reçu à en faire dégueuler leurs tiroirs. Mais rien à faire, elles étaient simplement effacées comme si elles n'avaient jamais existé. Mais lui, lui, il savait. Il connaissait les travers de Megan A. Codswoth. Cette femme là avait bien des choses à raconter à la justice... pourtant quelqu'un la couvrait. S'il ne s'était pas acharné autant à vouloir la faire tomber, sans doute serait-il passé à côté du profil de ses victimes. La plupart n'était pas des enfants de cœur et sous couvert d'une stabilité sociale, jouait un peu trop avec le monde du mâlin. Une chose était certain, cette femme là n'était pas née de la dernière pluie et elle savait pour les démons et pour toutes les horreurs qui traînaient sur Terre.

Hier, il était son ennemi. Un ennemi qu'elle avait mérité de part les lois humaines régissant ce monde. Il était la loi, elle était le crime. Elle avait tué et devait en payer le prix. Jace s'était longtemps battu pour ça, pour que quelques barreaux viennent agrémenter son quotidien. L'ayant longtemps regardé avec des yeux de flics, prendre du recul nécessaire sur la personnalité de Megan, la confronter à sa propre existence fût complexe. En extraire des similarités lui arracha même un rictus de dégoût mais il fallait se rendre à l'évidence, l'ex-flic ne marchait plus sur le chemin vertueux de l'altruisme. Il avait tué... pour sa vie, pour celles des autres, pour son secret, pour cette Terre... y trouver des raisons n'éloignaient en rien sa culpabilité. Lui aussi avait un tableau de chasse, lui aussi avait effacé des preuves... Cela lui brûlait les lèvres mais il ne pourrait pas s'avouer être moins bon que ne l'était Megan. Rester dans le 'droit' chemin lui imposait de croire qu'il était toujours bienveillant... malgré cette part sombre qui grossissait sous sa peau.

L'heure de la confrontation était arrivée. Il n'avait pas pu la livrer à la justice mais il lui parlerait dans ce lieu : le O'Sullivan, un pub planqué dans une ruelle. Depuis son retour à Los Angeles, la femme y avait ses petites habitudes et Jace les avait noté. Il savait qu'à cette heure, il la trouverait là.
D'un pas affirmé, il traversa le bar pour rejoindre une table excentrée de la salle et s'y assit sans montrer une once d'hésitation. Présomptueux, un rien culotté, une chose était sûre, il n'était pas venu là pour lui faire des politesses mais pour avoir une conversation. Elle et lui avaient un point commun : il chassait le gros gibier.

_ Megan Codswoth, il poussa d'un revers de main la plante décorant la table du centre de celle-ci et d'un mouvement de main habile étala sur une ligne, une succession de photos -victimes, scène de crimes, instants volés de sa vie- avant de faire le même mouvement en sens inverse, rempilant les images les unes sur les autres comme un jeu de cartes neuf. J'ai quelque peu suivi votre 'carrière '. Ironisa-t-il avec aplomb. Bien, il avait toute son attention désormais. Il rangea les photos dans l'intérieur de sa veste et reprit. Il semblerait que la justice vous garde dans ses bonnes grâces. Qu'il en soit ainsi ! Mais je connais certaines de vos activités. Le ton était direct sans élever la voix et sans agressivité, ne lui laissant guère suffisament d'espace pour riposter. Ce qui se disait à cette table resterait à cette table et il n'avait pas envie d'ameuter les petits copains du coin. Vous chassez... vous tuez et si vous êtes assez malignes pour savoir comment effacer vos traces et vous gardez hors de portée de la loi, alors j'aimerai vous proposer du travail.

Jace n'insista pas plus que quelques secondes sur le fait qu'il en savait assez sur ces petits écarts de conduite pour avoir un point de pression. La faire chanter n'était pas le but de la manœuvre mais attirer son attention sur lui afin qu'elle lui accorde de l'intérêt, si. Elle ignorait encore les gros efforts qui lui avait été nécessaire afin de venir lui parler d'égal à égal, comme s'il faisait table rase de son passé.
Megan A. Codswoth
avatar
Déchu | Neutre -staff-
✥ Je suis : un ange déchu

✥ Membre investi :
  • Animateur






Message   Jeu 19 Oct 2017 - 0:33
On ne peut pas vraiment dire que la nouvelle moto d’Avacyn soit vraiment discrète… Son nouveau blouson n’est pas très discret non plus… Maintenant on l’affilie directement à ce groupe de motard pas net… ‘’Hell’s angels’’… Au départ elle avait pris ce cuir juste pour la blague mais à qui allait-elle dire ça ? ‘’Hé c’est une vanne ironique parce que je suis une déchue’’… Non, ça ne le fait pas… Elle arriva au Pub un peu avant 23h heures. Au moins ici personne ne la questionnerais sur ses fringues, ni sur la plante qu’elle transportait dans son pot. Elle s’installa comme à son habitude à la table la plus au fond…

- Salut Meg. Un double whiskey comme d’habitude ?

- On ne peut rien te cacher.

La déchue pensait pouvoir essayer un peu plus son pouvoir sur les plantes…

- Megan Codswoth.

Raté… Elle n’a même pas eu le temps de recevoir sa commande…

- J'ai quelque peu suivi votre '’carrière’’.

Chouette… Un admirateur. Avacyn lui aurait bien dit qu’elle ne fait pas d’autographes mais l’inconnu ne laisse pas le temps de blaguer, Il avait déballé une pléthore de photos d’anciennes victimes de la déchu. Il les reprit aussi vite qu’il les montra.

- Il semblerait que la justice vous garde dans ses bonnes grâces. Qu'il en soit ainsi ! Mais je connais certaines de vos activités.

Il ne semblait pas vouloir blaguer du tout… Avacyn garda le silence, l’inconnu venait de lui apprendre qu’elle avait un allié mystère auprès de la police.

- Vous chassez... vous tuez et si vous êtes assez malignes pour savoir comment effacer vos traces et vous gardez hors de portée de la loi, alors j'aimerai vous proposer du travail.

Apparemment, il savait à qui il avait à faire… Mais pas à quoi… Parfait ; autant jouer sur ça. Avacyn affichait un large sourire.

- Et bien et bien… Du travail, rien que ça ! Vous semblez savoir qui je suis mais moi je ne sais pas à qui j’ai affaire… Connaissant ‘’Ma carrière’’, vous comprendrez que je sois méfiante…

La serveuse revint avec la commande d’Avacyn et posa le verre sur la table.

- Je ne savais pas que tu avais un petit ami Meg.

La déchue esquissa un sourire amusé avant de rectifier le tir.

- Non c’est… Un rendez-vous d’affaires. On peut rester un peu seuls s’il te plait ?

La serveuse n’en demanda pas plus et reparti aussi sec. Avacyn la suivi des yeux en vidant son verre cul-sec, comme à son habitude.

- Alors l’homme mystère, il consisterait en quoi ce job ?
Jace Ambden
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim






Message   Sam 21 Oct 2017 - 18:03
Jace était du côte des bons. Ce n'était certainement pas l'impression première qu'il venait de lui faire mais pourtant, il luttait contre l'expansion du mal... à son échelle. S'il n'avait pas choisit une approche plus en souplesse, c'est que les actes de Megan, celles qu'il avait pu regroupées, dépeignait une personnalité contrastée. Il n'avait pas été difficile de la suivre à la trace ces dernières années : elle ne cherchait pas à cacher ses « méfaits » et bon nombre de personnes pouvaient témoigner de sa présence dans nombre de règlements de compte. Elle ne cherchait pas à se faire discrète et malgré tout, elle était toujours libre et sans mise à prix sur sa tête. Elle n'était recherché dans aucun Etat et pouvait se permettre de prendre un petit verre de fin de journée au fond d'un bar. Jace serait curieux de connaître l'audacieux qui la couvrait avec énergie et pourquoi il le faisait. Et ce n'était certainement pas au premier rendez-vous qu'il allait avoir ce genre de réponses.
Moto tape à l'oeil, blouson de gang – un chouya grand pour elle selon l'observation du détective-, la plaçait dans la case des gens n'ayant pas peur d'être vu, mais installée ainsi au fond du bar, elle se plaçait également dans la catégorie des personnes voulant être tranquilles. Motarde solitaire et globe-trotteuse ayant un doux penchant pour l'assassinat... de quoi se sentir serein !

_ Etant donné les chamboulements que nous traversons, Tremblements de terre, pluie de cendres, démons en tout genre..,vous auriez tort de ne pas l'être. La méfiance devenait une sécurité de nos jours. On ne savait plus vraiment qui était qui. Jace ne l'avait pas contredit. Elle avait suffisamment barouder pour savoir comment mener sa barque et il n'était pas là pour la convaincre être un type de confiance. Surtout qu'encore un mois auparavant, il avait déposé une énième preuve pour la confronter à la justice. A ce stade, à leur stade, les actes valaient plus que des mots.

Jace se cala posément dans sa chaise à l'arrivée de la serveuse, ne quittant pas Megan des yeux alors qu'elle lui tenait la conversation un court moment. A la réaction de la jeune serveuse, devait-il comprendre que la motarde limitait ses fréquentations. Sans doute oui, tenant peu en place, elle n'avait certainement pas conservé outre-mesure de relations. Mais peut-être cela allait-il changer. Le détective avait dans l'idée qu'elle allait passer un petit bout de temps à Los-Angeles, et il pouvait mettre une pierre à l'édifice.

_ Je sais ce que vous avez fait... pas qui vous êtes
. Rectifia-t-il. Qui était-il pour prétendre la connaître ? Peut-être paraissait-il impérieux depuis son fauteuil mais il n'avait rien d'un prétentieux. Il se contentait d'observer, de faire des suppositions. Il avait misé sur elle pour la suite de l'aventure mais pour avoir déjà joué, il savait que rien n'était jamais acquis.
Que cela soit par jeu, par curiosité ou par réel intérêt, lorsque Megan le questionna, Jace profita de ne pas être chassé de la table pour poursuivre sur sa lancée et lui en dire un peu plus sur lui.

_ J'ai pour déformation professionnelle de soulever certaines questions. Deux doigts glissèrent sa carte de visite sur la table, la faisant avancer jusqu'à rencontrer son verre vide. Mon bureau est implanté en centre-ville. Mais ce qui vous concernerait, ce sont les extra... j'ai parfois des contrats un peu plus... Jace chercha le mot le plus juste... démoniaques. La plupart du commun des mortels qui vient me voir n'a pas la moindre idée de ce qui se trame autour de nous. Et il y a les autres... Jace n'évoqua là rien de bien compliqué à comprendre, rien dont elle ne soit déjà avisée. Vous savez vous défendre, vous avez quelqu'un pour couvrir vos traces... et moi je cherche un allié pour m'épauler sur certains contrats. Une personne disponible, son efficacité n'était plus à prouver. Néanmoins, mais qui saura recourir à plus de discrétion. Et ce n'était pas là sa méthode de travail.

Son regard bifurqua sur la plante qui n'avait pas attiré son intérêt jusque là. Jace observa du coin de l'oeil les alentours. Jolie plante. Aucune table ne s'encombrait de cette décoration. C'est donc qu'elle l'avait probablement emporté avec elle. C'est un bagage assez particulier. Vous êtes bikeuse et botaniste, plaisanta-t-il avec sérieux, son ton restant des plus neutres et courtois.
Megan A. Codswoth
avatar
Déchu | Neutre -staff-
✥ Je suis : un ange déchu

✥ Membre investi :
  • Animateur






Message   Lun 23 Oct 2017 - 21:58
Oh… Un détective… Avacyn aurait pu s’en douter, même si elle s’attendait plutôt à voir débarquer le SWAT, au minimum… Enfin d’après ce qu’il dit, quelqu’un couvre la déchue du côté de la police…

- J'ai pour déformation professionnelle de soulever certaines questions.

Une carte de visite… « Jace ambden ». Avacyn glisse la carte dans son soutient gorge avant de finir d’écouter Jace en tapotant sur la table. Donc en résumé il aimerait avoir quelqu’un sous la main pour l’aider à déboiter du démon… Discrètement…

- La discrétion est une notion bien relative : S’il n’y a plus personne pour avertir qui que ce soit, c’est discret…

‘’L’inspecteur’’ Observa la plante avant de blaguer.

- C'est un bagage assez particulier. Vous êtes bikeuse et botaniste.

Avacyn se contenta de le fixer, un sourire aux lèvres, avant de poser une main sur le pot ; la plante poussa en moins de 15 secondes pour se révéler être une iris blanche.

- Je ne suis pas vraiment botaniste. Disons simplement que je m’entraine : c’est assez nouveau comme… Pouvoir.

Elle jeta un coup d’œil à l’assemblée, deux trois personnes l’ont vu faire mais ils sont trop pleins pour se poser plus de questions.

- C’est pour ça que j’aime ce bar, on peut faire ce que l’on veut sans se faire embêter.

C’est au moment où la plante commença à bouger pour tenter de sortir du pot qu’Avacyn rompit le contact avec le pot. La plante redevint normale mais resta fleurie tout de même. Croisa les jambes et les bras avant de continuer à parler.

- Bref, revenons à nos démons ; D’habitude je travaille seule et je suppose que toi aussi… Du coup… Pourquoi chercher un équipier ? Ah et pendant que j’y pense j’ai mon permis de port d’arme.

Elle le regardait droit dans les yeux, un petit sourire aux lèvres. Elle espère bien qu’il en savait autant qu’il le prétendait sur les démons…
Jace Ambden
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim






Message   Mar 24 Oct 2017 - 22:51
Le silence est une vertu paraît-il. À la réponse de Megan, Jace imposa le sien, gardant sa réponse pour plus tard. Il ne savait encore pas bien à quoi il devait s'en tenir. Etait-ce pour le provoquer, pour tester ses réactions... ayant jeté un long regard sur son parcours, se débarrasser des preuves n'était pas ce qui la caractérisait. Jace resta calme. Pour le moment, ils étaient en train de se jauger. Megan restait malgré tout réceptive à son discours, elle ne le fuyait pas tout comme elle n'ignora pas sa carte de visite comme elle aurait pu le faire. Rien dans son tempérament ne lui indiquait qu'elle souhaitait le voir partir. Bien au contraire... si elle était un reflet contraire, elle n'hésita pas à faire montre de son potentiel 'caché'. Il s'en étonna même. Soit il lui inspirait une pleine confiance, soit elle en avait rien à foutre qu'il sache ou non... et se référant toujours à son passif, il aurait appuyé la seconde hypothèse.

_ Ce n'est pas ma façon de voir les choses. S'expliqua-t-il sérieusement. Tuer tout le monde pour ne plus laisser de preuves , c'est ça l'idée ?Résuma-t-il avec un rictus désaprobateur. Et puis quoi encore ! Ils étaient censés être les chevaliers blancs : les gentils. Et d'après ce qu'il avait pu constaté, Megan avait laissé des traces derrière elle, sinon jamais il ne l'aurait trouvé. Megan n'était pas toute blanche mais elle n'était certainement pas à l'image des horreurs qu'il traquait. Où bien il faisait fausse route et n'était-il qu'une nouvelle menace à éliminer pour elle. La discrétion est essentielle et je ne me risquerais pas à travailler avec une personne incapable d'y voir un intérêt pour tout le monde. Son ton n'était pas moralisateur mais insistait sur son approche de la chasse. Le commun des mortels ne faisait pas la distinction entre un meurtre de démon et un meurtre standard. Peut-être parce qu'il n'y en avait pas. Peut-être parce que s'intégrant au commun des mortels, les démons avaient rendu cette distinction infime. Mais dans ce monde, les lois étaient humaines et tout crime appelait un châtiment car les raisons de ce dernier ne pouvait être un argument de défense.
Sans doute était-il un peu tôt pour approfondir sa pensée sur le sujet. Mais elle devait avoir compris l'importance qu'il portait à agir dans l'ombre. Malgré tout, pour avoir grandit avec des inculcations de survie, il savait que des cas de conscience pouvaient se présenter à eux. Il n'en dit mot... ne voulant pas ouvrir la voix à un champ de négociation. S'il était venu la voir, c'est qu'il la jugeait assez raisonnable pour le comprendre.

La démonstration, bien qu'étant venu titillé sa surprise et sa curiosité, lui avait laissé un goût amer. Elle se servait de son don, de la même façon qu'elle éliminait les démons... devant témoins. Cela l'irrita pour les mêmes raisons évoquées plus haut. Il n'allait pas lui servir le même discours et se contenta d'y chercher les atouts. Elle était dotée de dons... Jace la soupçonnait d'en avoir mais celui-ci était bien loin de ses suppositions. Et pour cause, il était nouveau et quoi de mieux qu'un endroit public pour s'entraîner ! Voilà qu'il s'égarait encore mais ses questions lui permirent de se raccrocher à l'essentiel.

_ Pourquoi ? Il s'accrocha à son regard qui le fixait. Peut-être parce que je ne peux pas être partout à la fois, parce que je ne suis qu'un humain et que mes faiblesses m'impose de m'associer à quelqu'un de résistant. J'apprécie ma liberté et ce n'est pas un collier et une laisse que je réserve à celui qui sera mon duo... malgré tout, il faudra nous accorder sur les méthodes de travail. Les tiennes me paraissent... risquées. As-tu des motivations particulières qui te poussent à aller débusquer le démon ? D'autres dons ? Il vînt décroiser les bras pour s'appuyer sur le devant de la table. J'imagine que si tu me dis tout ça, c'est que bosser quelques heures semaines pour moi t'intéresse ?

Si un deal pouvait être conclu, il irait tout doux. Pour le moment, il débuterait au contrat et en binôme histoire d'apprendre à la connaître. A première vue, Megan n'était pas farouche... ce qui rendrait l'évolution de leur relation plus facile.
Megan A. Codswoth
avatar
Déchu | Neutre -staff-
✥ Je suis : un ange déchu

✥ Membre investi :
  • Animateur






Message   Dim 5 Nov 2017 - 21:09
Avacyn regarda Jace avant de lui rire au nez.

- Excuse-moi. Ce n’est pas contre toi, juste que… Il y a quelques secondes encore, l’option de te tuer était la plus envisageable d’entre toutes… Cette petite démonstration avait pour but de me révéler à tes yeux. Je n’attendais qu’une seule réaction agressive pour en finir… Mais non… Je dois dire que ça me soulage, je n’aurais pas aimé effrayer la serveuse, elle est trop sympathique.

La raison de la recherche de partenaire était plutôt convaincante, à voir ce que donnera la suite… Il questionna la déchue sur d’autres éventuels dons et sur le pourquoi chasser les démons… Les questions étaient légitimes.

- Et bien pour ne rien cacher, mes blessures se referment rapidement, j’ai une force… Assez élevée, je suis capable de ma téléporter et de projeter et contrôler des éclairs… Ah et les besoins vitaux humains ne me touchent pas, ne j’ai pas besoin de dormir, boire ou manger… ça reste tout de même un plaisir comme un autre.

La question sur les dons est maintenant résolue, il ne restait que le ‘’pourquoi la chasse aux démons’’… C’était délicat d’en parler pour Avacyn ; ça a beau faire un moment elle n’as jamais vraiment digérer…

- Et bien… Disons que j’étais la commandante d’une légion d’ange… La chasse aux démons c’était ma principale activité ; ça et la protection d’humains. J’étais affecté à la protection d’une humaine en particulier et…

Elle marqua une pause. Avant de continuer, elle remit une mèche de cheveux derrière son oreille et pris une grande inspiration.

- Elle s’appelait Sarah. Ma première erreur fut de l’aimer… Vraiment… Déjà je m’attendais à des répercussions mais… Enfin je savais que je pouvais être déchue à tout moment… Mais je n’en avais rien à faire.

Elle s’accouda à la table et soupira. Son visage reflétait sa tristesse : elle était aux bords des larmes.

- Le souci c’est que le démon que je devais trouver m’a trouvé avant et… Et Sarah n’y a pas survécu.

D’un revers de la main elle effaça une larme naissante et son visage se renfermait.

- Après quoi, j’ai montré à ce démon et ces sbires qu’il n’y avait pas que la colère divine qu’il fallait craindre ! Ça a scellé mon sort… Appeler ça ‘’une boucherie’’ serait diminuer la violence de cet instant… C’était libérateur… Dans le tas il y avait quelques humains qui bossaient avec les démons. Je les ais tués aussi. Puis j’ai été déchue et j’ai décidé de continuer à faire l’une des choses que je faisais le mieux… Tuer.

Elle soupira longuement en passant une main dans ces cheveux avant de faire signe à la serveuse pour avoir un autre verre.

- Bon je suppose que tu l’as remarqué mais récemment j’ai… Fait une pause… Disons qu’un ami m’a remis les idées en places… Le mal fait est fait mais bon.

Elle s’affala sur la banquette et croisa les bras, plongeant son regard dans celui de Jace.

- Voilà en gros… Et oui, t’aider m’intéresse. Et pour ta gouverne, je sais être discrète sans avoir besoin de tuer tout le monde.

Bon c’est déjà ça… Avacyn devrait trouver un appartement après ça… Et peut-être un autre travail… L’idée est à creuser pour la déchue.
Jace Ambden
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim






Message   Dim 12 Nov 2017 - 16:26
Jace arqua un sourcil impérieux en l'entendant rire. Qu'avait-il dit de si drôle ? S'il pouvait tolérer le sarcasme, il n'appréciait pas beaucoup la moquerie mais l'explication ne tarda pas sur le sujet.

_ Si j'avais voulu te tuer, je ne me serai pas présenté à toi, commenta-t-il, et j'aurai tenté ma chance dans un endroit plus... discret. Comme il le lui avait fait comprendre, il était plutôt le type de personne à attaquer depuis les coulisses que depuis la scène où tout le monde pourrait le voir. Et puis Megan avait suffisamment de ressources pour qu'il ne l'attaqua pas de front. Néanmoins, si toute menace entre eux étaient désamorcée, Jace garda son arme à portée. Après tout, ne venait-elle pas de le menacer ? Il suffirait d'une méprise pour qu'elle change son fusil d'épaule.

Megan n'avait peut-être pas le portrait pour le job alors pourquoi elle et pas une personne surdiplômée, surmédaillée, surexpérimentée ? En passant une petite annonce sur des sites 'spéciaux', il aurait la possibilité de se mâcher le travail et de trouver des personnes se moulant parfaitement dans le costume imaginé. Mais deux comme lui, honnêtement est-ce ce qu'il voulait ? Jace n'aimait pas les frimeurs, les audacieux trop confiants mais il ne voulait pas non plus d'un homme ou d'une femme qui penserait et agirait comme lui... La force est dans la diversité pourvu que le cadre soit bien définie au début. Elle avait donc toutes ses chances car elle ne s'affichait pas comme un nouveau stéréotype du genre.

Il l'écouta répondre à sa question et dû s'avouer qu'il n'en attendait pas tant. Son visage se rembrunit un instant. Visiblement, il hésitait entre le « Tu te fous de ma gueule ? » et un « Sérieusement ? » impressionné. Il n'opta pas plus pour l'un que pour l'autre, se contentant de comprendre. Ce mot lui brûlait les lèvres : déchue pourtant il n'osait l'interrompre, jusqu'à ce qu'elle prononce elle-même le mot. Jace resta fermer un instant supplémentaire, cloîtré dans des réflexions. Il lui savait une force hors-norme mais il n'avait pas envisagé l'inenvisageable. Megan était différente mais sans en ignorer l'existence, il n'avait pas songé à cela. Les anges étaient une crainte de plus. Les déchus, une interrogation, une page vierge dans son parcours. Jace se sentit un peu perdu, est-ce que cela changeait quelque chose ? Une fois l'information digéré, le détective s'enquit d'expliquer son soudain silence.

_Je suis désolé pour Sarah.
Il ne voulait pas remuer le couteau dans la plaie, se contentant d'une compassion brève mais sincère. Il lui sembla important de lui montrer qu'il était sensible à ce genre d'épreuves. Son histoire était à la fois touchante, tragique et il ne put lui jeter la pierre d'avoir eut tant de colère en elle. Maintenant, il comprenait ce sillon de tuerie, il fallait que sa rage et sa tristesse s'échappent par un moyen et c'est sans doute celui-là qu'il aurait choisit s'il avait (re)découvert ses émotions pour la première fois. Mais cela était un puits sans fond... elle ne serait jamais soulagée... à moins peut-être de gagner cette guerre... et encore : La dite Sarah ne reviendrait pas.

_ Je n'avais jamais rencontré de déchue avant toi. Le détective essaya de détendre ses traits perplexes. C'est un monde qui m'est encore inconnu. Il devait bien le lui avouer.
Les déchus étaient à ses yeux ce qui se rapprochait le plus des Nephelims. Sans les mettre d'égal à égal, leur libre-arbitre leur était donné et le choix de se laisser sombrer ou de briller, également. Mais si c'était l'amour qui l'avait fait choir alors Jace ne comprenait pas la philosophie des anges. À son sens, la vision humaine des anges étaient trop édulcorée. Mais par ailleurs, il ne changerait pas d'avis sur les sentiments. Les émotions sont quelques choses qui vous tiennent debout et même si elles ne sont pas toujours de bon conseil, c'est ce qui fait la différence entre une bonne et une mauvaise action. Finalement, s'il ne se perdait pas dans sa logique : un ange, n'était pas une 'bonne' personne mais Megan pouvait l'être.

Avec le temps, il était en train d'accepter tout ça : le surnaturel, les démons... Cela avait prit un bon moment pour qu'il commence à envisager ses dons comme quelque chose d'utile. Riley avait sans doute été un élément déclencheur. Aujourd'hui, il se sentait moins réticent à les utiliser.

_ Cela, ça reste encore à prouver ! Lança-t-il d'un ton pince-sans-rire. Elle n'avait rien fait en ce sens, ayant même plaisanté sur le fait de le tuer devant les yeux de la serveuse. Bien, il semblerait que nous soyons en affaires. Un numéro où je peux te joindre ?

Il n'allait clairement pas s'amuser à la traquer dans toute la ville, juste pour pouvoir échanger quelques mots.
Contenu sponsorisé





Message   
 

I know what you did in the dark [ft Megan A Codswoth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-