Today our roads meet again ft Methiziah


 Today our roads meet again ft Methiziah


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

S. Keliah Embers

avatar



Déchu | Camp Lucifer
✥ Je suis : Une ange déchue




MessageLun 20 Nov 2017 - 22:08

Today our roads meet again
Keliah & Methiziah

Me revoilà de nouveau devant cette église.. Je poussais un léger soupir en regardant l'édifice où l'inscription qui trônait au dessus de la porte sonnait à présent bien faux.. Je n'étais pas revenue ici par nostalgie en repensant à ma chute qui s'était déroulé entre les murs de cette église.. Non. Je n'étais pas ici par hasard non plus.. Jusqu'à maintenant j'avais oublié les paroles qu'avaient eu l'un de mes anciens frères, Methiziah. Un autre ange qui a chuté avant moi. On faisait partit de la même légion, celle d'Aniel. Il m'avait dit qu'il viendrait dans cette église tout les dimanches, mais je n'y avais plus pensé et heureusement.. Sinon j'aurais du m'y rendre pour le tuer quand il a chuté et maintenant que je suis moi-même tombé, je suis plutôt contente de ne pas avoir eu à le faire.. Peut-être qu'il n'est pas revenu ici depuis longtemps d'ailleurs, je ne le savais pas honnêtement... J'avais juste envie de retrouver quelqu'un de familier, qui ne devrait pas chercher à me tuer en principe.

Je ne rentra pas dans l'église en revanche.. Je n'y tenais pas le moins du monde. Bien trop de mauvais souvenirs à l'intérieur.. La douleur de ma chute restait encore présente rien qu'à la vue de ce monument à la gloire de Dieu. Penser à lui faisait naître en moi de la colère alors que je me sentais trahie et abandonnée dans ce monde. J'essayais de me fondre parmi les humains pour ne pas me faire remarquer et qu'on m'élimine pour avoir été déchue. L'appartement que j'avais réussis à avoir faisait de la peine à voir, mais c'était toujours mieux que rien.. Le Paradis me manque dans le fond, mais je ne devais pas rêver, jamais je n'y retournerais, c'était fini pour moi. J'allais devoir m'habituer à cette nouvelle vie qui n'avait rien de plaisant.

Allait-il vraiment venir ce soir ? Je commençais à douter.. Dans un soupir résigné, je commença à me dire que c'était inutile d'attendre, pourquoi viendrait-il encore ici tout les dimanches soirs ? A peine je venais de me retourner pour m'éloigner que je faillis percuter quelqu'un, sûrement bien trop perdue dans mes pensées pour l'avoir remarqué. Mon regard se posa sur lui alors que j'allais simplement m'excuser poliment et continuer ma route mais je ne tarda pas à reconnaître son visage..

▬ Methiziah..

J'avais prononcé son nom dans un murmure, surprise mais soulagée dans le fond de le voir.. Il allait bien être déçu de moi lui aussi en voyant que j'avais perdue à mon tour ma grâce..

▬ Ca faisait longtemps..

Il avait l'air d'aller bien. M'en voulait-il de ne pas être venu avant ? Lui qui disait qu'il préférait la mort à la chute ..? J'aurais aimé avoir autant de ferveur que lui, mais quand le démon m'a posé cet ultimatum, je n'avais pas envie de mourir pour ma part.. Je l'ai réalisé à ce moment-là.. Je préférais la chute. Et c'est ce qui m'ai arrivé.


'till next time



Methiziah B. Mizanin

avatar



Déchu | Neutre
✥ Je suis : Un ange déchu




MessageJeu 23 Nov 2017 - 16:46

"TODAY OUR ROADS MEET AGAIN"
S. Keliah Embers & Methiziah B. Mizanin


«En tant de millénaires d’existence, on dit bien des choses. Une phrase, simple, au milieu d’un conversation au sujet d’un frère qui avait cédé devant les assauts du mal. “Si je chute, achève-moi.” Combien de temps écoulé depuis l'instant où j’ai déclaré ceci à Keliah ? L’oubli a fait son oeuvre. Pourtant, dès les premiers jours où mes ailes m’ont fait défaut, je me suis souvenu. “Si je chute, achève-moi. Je t’attendrai près de l’église. Il te sera facile de me trouver de rendre justice à notre père en châtiant celui qui s'est détourné de lui.”»

A l’heure du rendez-vous qu’il avait fixé lui-même à l’ange de sa légion, il était venu. Perdu. Sonné. Comme le cerf acculé regarde sa dernière heure approché car rien d’autre ne pouvait être à ce premier dimanche qu'une fin. Mais il était seul. Personne n’était venu. Ni cette fois, ni les suivantes. Et puis, il a appris à survivre dans ce monde qu’il voulait tant aider et voir se tourner vers son père plutôt que vers le fils infernal. Personne n’est venu. Alors il a fait sien ce lieu et cet instant. Si personne ne venait le châtier, il le ferait lui-même s’adonnant à un rituel d’auto-mutilation, à genou sur le parvis de l’église, quand la nuit avait chassé les fidèles. Il aurait pu aussi chercher à croiser la route d’un ange qui se serait fait un plaisir de libérer l’univers du déchet qu’il était devenu, mais il avait capitulé devant la détermination de Louann à l’aider, elle s’en était fait un devoir.

Cette église est l’une des plus fréquentées. Cela l’a toujours étonné. Peut-être à cause de la citation inscrite au-dessus de la porte. “ Nul mal ne peut franchir les portes de Dieu”. Les mortels y croient. Après tout pourquoi pas si cela embellit leur vie. Lui, il sait que le mal est capable de s’infiltrer partout, jusque dans le coeur même des anges, jusqu’à les faire tomber. Il les regarde sourire. C’est bien s’ils repartent avec un peu de bonheur en eux. Ils connaient les visages de nombreux d’entre eux les croisant dimanche après dimanche. Certains le saluent. Deux ans déjà, bientôt trois. Un étrange anniversaire que sera celui-là. Il s’écarte au passage d’une famille, regarde la fillette pas plus âgée que lui dans ce monde terrestre. Elle tient un ourson en peluche dans ses bras. Il lui sourit, elle lui retourne son sourire. C’est là de ces petites joies qui fait son quotidien à présent. Quand il lève de nouveau son regard sur la foule, il se pose sur une silhouette. Il l’a connait. Ainsi, le temps est venu. Les signes ont été évidents à interpréter. Sa rencontre avec Aniel. Ezechiel devenu ange gardien de sa seule amie. Et maintenant... maintenant Keliah au rendez-vous fixé il y a si longtemps. Elle s’est souvenue. Pourquoi seulement maintenant ? Alors qu’elle amorce le chemin pour s’éloigner du lieu, il fait quelques pas de côté pour se trouver sur sa trajectoire. Cela ne manque pas. Elle le heurte. Elle a le regard bas. Elle est dans la résignation et l’excuse. Ce n’est pas l’attitude d’un ange. Elle dit son nom. Elle dit que cela fait longtemps. Lui se tait. Il la fixe. Droit, immobile et serein face à toute mort qui pourrait venir. Il faut encore quelques minutes pour que le parvis se vide. Enfin, quand ils ne sont plus qu’eux deux, il se décide à rompre le silence.

— Je t’ai attendu.

Etre annihiler par la main d’Aniel serait un honneur, par celle de Keliah, si proche à une époque, aurait été justice. Mais il sait par cet échange de regards que cela ne sera point.

— Qu’as-tu fais ?

Une tristesse infinie dans la voix du déchu.




S. Keliah Embers

avatar



Déchu | Camp Lucifer
✥ Je suis : Une ange déchue




MessageMar 28 Nov 2017 - 21:05

Today our roads meet again
Keliah & Methiziah

Je préférais éviter son regard alors que je pouvais sentir qu'il me fixait, ce n'était pas difficile de deviner que j'avais commis une erreur.. Je m'en voulais c'était certain mais mes doutes avaient été trop fort ce soir-là face à ce démon qui s'était bien amusé en me menant droit à la chute. Je n'en étais pas fière et la culpabilité me rongeait intérieurement. Pourquoi venait-il encore au lieu de rendez-vous même après tout ce temps, désirant toujours être détruit ? Les humains présent s'éloignaient sans que je ne prête guère d'attention à leurs égards, perdue dans mes pensées embrouillées. Qu'allait-il me dire en s'apercevant de mon échec ? Le silence entre nous s'installait, sûrement s'attendait-il à ce que je le tue, mais il n'en fut rien. Je n'étais plus une ange. Il finit par couper ce silence alors qu'on était enfin seul devant l'entrée de cette église. Il m'avait attendu.. Il ne méritait pas d'avoir chuté, je sentais bien qu'il restait fidèle à notre Père malgré tout, acceptant la mort sans chercher à se défendre ou à résister pour avoir chuté. Dans le fond je ne comprenais pas comment il faisait pour lui rester loyal. Il ne méritait pas une telle ferveur alors qu'il nous punissait sans remord au moindre faux pas et nous abandonnait à notre triste sort.

▬ J'avais oublié.. Je ne pensais que tu viendrais encore..

Je serais été sa place, je ne serais jamais allé au rendez-vous en sachant que je me ferais détruire s'il s'en serait souvenu.. La vie au milieu de ses humains me rendait nostalgique mais je préférais encore ça à la mort. Je finis par relever mon regard dans le sien quand il me posa la question fatidique. « Qu'as tu fais ? » Comment allait-il réagir face à ce que j'allais lui répondre ? J'appréhendais alors que je pris de nouveau la parole, d'un ton assez confus :

▬ Mes doutes ont été trop fort.. J'ai perdu ma grâce dans cette église il y a quelques jours.

Je n'en étais pas fière de tout. Je préférais éviter de rentrer dans les détails, il valait mieux pas.. Je ne souhaitais pas tellement lui parler du démon en question qui m'a tourné autour un bon moment avant de réussir ce soir-là à me mener droit où il le voulait.. Il y avait certaines choses dont il était mieux que Methiziah n'en sache rien. Il me jugerait c'est certain, peut-être même qu'il pourrait vouloir me tuer à la place d'Aniel ? Venir ici n'était peut-être pas une si bonne idée.. J'étais heureuse de revoir mon frère, mais je le craignais aussi d'une autre manière, surtout en m'apercevant qu'il n'avait rien perdu de sa foi, contrairement à moi.. Je rajoutais d'une petite voix :

▬ Je suis désolée de te décevoir..

Je le pensais vraiment. Je n'avais peut-être pas envie de tout lui raconter, mais je ne mentais pas.. Une question me démangeait depuis qu'il me faisait face et je finis par lui poser :

▬ Comment fais-tu pour lui rester fidèle ..? Si je n'aurais pas chuté je t'aurais détruis.. Pourquoi venir quand même ? Il t'a abandonné et il ne te laisses même pas une deuxième chance pour pouvoir te racheter..

Je voulais essayer de comprendre..


'till next time



Methiziah B. Mizanin

avatar



Déchu | Neutre
✥ Je suis : Un ange déchu




MessageJeu 7 Déc 2017 - 13:59

"TODAY OUR ROADS MEET AGAIN"
S. Keliah Embers & Methiziah B. Mizanin


La colère. Pas celle des coups de gueule dans les embouteillages ou celle masquée devant un client désagréable. Ce qui monte en Methiziah est d’une tout autre nature. La colère qui fait bouillir le sang, celle qui fait maudire, celle qui fait tourner la tête de ce qui l’a créé. Il la reconnait. Voilà bientôt trois ans qu’elle n’était pas venu ainsi au bord de son coeur, au bord de ses lèvres. La colère qui lui a brûlé ses ailes. Elle est désolée de le décevoir, dit-elle. Oui déception. Déception qui s’habille de colère et de rage. Une seule fois, il avait ressenti une telle chose, avec une telle intensité, cela l’avait consumé, l’avait jeté à terre, l'avait déchu de son rang. Une rage quand les dernières questions sonnent, signifiant que sans doute elle va jusqu’à renier leur père. Il contient comme il le peut cette colère, pour lui répondre, parce qu’avant toute chose, il faut être sûr de la situation dans laquelle elle s'est mise.

— Parce que notre existence ne s’est jamais réduite à Lui, à être des soldats aveugles, à ses ordres. Je le sais maintenant. Il nous a toujours laissé libre d’exister dans sa lumière ou d’errer dans la nuit. Et ce choix nous appartient toujours. Bien plus encore aujourd’hui qu’hier. Nous, nous savions qui Il est, nous n’avions aucun mérite d’être ce qu’Il veut qu’on soit. Regarde les mortels, ils ont foi. Une foi dans une entité dont ils ne peuvent rien appréhender de tangible et pourtant, ils ont foi. Nous savons son omniprésence et sa toute puissance, mais si nous pouvons douter de sa manière de l’utiliser, en aucun cas, nous ne pouvons l'ignorer. Il est et sera toujours notre père, nous lui devons toujours le respect de sa main qui nous a créé. Nous avons fauté à notre devoir, nous sommes punis. Une punition à la taille du pouvoir que nous avions et de la tâche qui nous incombait.

Il prend une grande inspiration, car ce qu’elle dit est si loin de sa perception des choses.

— Il ne nous a pas abandonné, jamais, c’est nous qui l’avons abandonné. Et que tu doutes de cela m’attriste encore plus que ta chute. Je suis fautif. Tu es fautive. Pas lui. Ne lui rejette pas une faute que tu es seule à avoir commise.

Il la fixe du regard sans sourciller.

— Une deuxième chance ? Mais regarde autour de toi. Ta deuxième chance est là. Tu as le choix, encore et encore. Il aurait pu accompagner notre chute d’un ange pour nous achever avant même de toucher le sol. Non. Il a préféré nous laisser un laps de temps pour nous permettre d’être en paix avec nous-même quand le dernier instant viendra. Nous n’avons pas à nous racheter à ses yeux, mais à nos propres yeux.

Un discours bien long, alors qu'auprès des mortels il est avare de paroles. Face à Castiel, le déchu qu'il a croisé il y a quelques temps, il a gardé sa distance même s'ils se sont trouvés des divergences de point de vue. Alors qu'elle... La déception, oui une grande déception, en plus d'une tristesse insondable vis à vis d'Aniel. Encore un de sa légion ! Il espérait être le dernier.

— Ma chute est ma responsabilité et celle de personne d’autre. Je ne lui jetterai pas la pierre.

L'inquiétude derrière la colère et la déception pointe son nez, repoussant les deux autres. Si elle rejette leur père, le pire est à craindre. Il n'en veut pas de ce pire, elle se tournant vers le fils maudit. Il essaie de s'apaiser. Ce serait encore plus terrible que sa chute.

— Ce qui est fait est fait. J'ai fait mon chemin.

Et il n'était pas seule.

— Tu as le tien à faire. Si tu as besoin d'aide, tu peux t'appuyer sur moi.

Non, vraiment, il ne veux pas qu'elle s'égare, même si leur point de vue diverge actuellement.




S. Keliah Embers

avatar



Déchu | Camp Lucifer
✥ Je suis : Une ange déchue




MessageJeu 14 Déc 2017 - 17:30

Today our roads meet again
Keliah & Methiziah

J'espérais ne pas trop le décevoir mais je pouvais bien voir à son regard qu'il l'était, et même bien plus que ce que je pouvais penser.. Je baissais le regard alors qu'il prit la parole.. J'écoutais ses paroles qui ne pouvait faire que grandir le malaise en moi. Je n'ai pas choisi les ténèbres même si je me retrouvais malgré tout sous leurs ordres.. Je me doutais qu'à ma place il n'aurait pas hésité à choisir la mort, peut-être avais-je finalement mérité ma chute ? Il fit allusion aux humains qui gardaient la foi même s'ils n'avaient aucunes preuves de son existence. Pourtant ça ne les empêchait pas de s'entre-tuer malgré tout parce que leurs points de vue divergeaient. Methiziah n'avait pourtant pas tord, je ne devais pas blâmer notre Père alors qu'il était notre créateur, on existait grâce à lui, grâce à sa puissance.. Mais la colère suite à ma chute n'arrivait pourtant pas à s'apaiser. Avait-il souhaité que je meurs pour lui ce soir là dans l'église ? Je relevais le regard dans le sien alors qu'il me dit qu'Il ne nous avait pas abandonné mais que c'était nous qui l'avions fait.. Ma chute était loin d'être une deuxième chance pour moi alors qu'Il m'avait laissé seule entre les mains de Sytry..

▬ Je n'ai jamais voulu le trahir, je lui étais fidèle même si j'avais des doutes.. Je ne l'ai pas abandonné mais lui l'a fait alors que j'avais besoin de lui. Mais peut-être que je le méritais.. Même si je lui en veux, il reste notre Père et je ne veux pas faire les mauvais choix, je ne tiens pas à œuvrer contre lui..

Devais-je lui dire pour le démon ? Vu la manière dont il me regardait, je n'en avais pas envie, je n'osais pas même si j'aurais bien besoin de son aide pour réussir à me sortir de là. Mais que pouvait-il réellement faire pour m'aider contre le lieutenant de Lucifer ? A part s'attirer lui aussi des problèmes ? J'hésitais, je devrais garder ça sous silence pour le moment je ne voulais pas risquer de me le mettre à dos.. Malgré tout ses conseils m'auraient peut-être à aider à trouver une solution pour faucher compagnie au démon et réussir à vivre plus d'une journée. Il avait l'air de réussir à s'en sortir lui, et sans aucune aide apparemment...

▬ Je n'ai pas l'impression que c'est une deuxième chance qu'il nous offre.. Enfin ça l'est peut-être pour toi, mais pas à mes yeux..

J'avais envie de lui dire que je ne savais comment m'en sortir et reprendre la bonne voie.. Son jugement m'effrayait pourtant bien trop et je préférais détourner le regard quelques instants tout en rajoutant :

▬ J'ai bien conscience que j'ai ma part de responsabilité.. Je n'aurais jamais du laisser le doute prendre le dessus.. J'ai mal agi et il m'a puni..

Je n'aurais jamais du écouter les paroles de ce maudis démon, il a bien réussit son coup parce que je tenais trop à ma vie. Je m'en voulais à moi-même aussi c'était certain.. J'avais envie d'accepter son aide, si du moins il pouvait vraiment m'aider mais il n'allait pas apprécier ce que j'avais fais.. J'espérais juste qu'il ne change pas d'avis et qu'il ne devienne pas un ennemi à cause de ça.

▬ Tu m'aiderais même si j'ai fais une grosse connerie ..?

Tout en lui posant ma question, mon regard restait rivé dans le sien alors que je finis par confesser :

▬ Je n'ai jamais voulu ce qui est arrivé.. Il ne m'a pas laissé le choix.. C'est Sytry qui m'a fait chuter..

J'hésitais à continuer, à tout lui raconter.. Je reculais légèrement, sans vraiment savoir comment il pourrait réagir.. Je préférais éviter de lui dire ce que démon voulait vraiment, ma loyauté.

▬ Il veut que je lui rends des services maintenant..



'till next time



Methiziah B. Mizanin

avatar



Déchu | Neutre
✥ Je suis : Un ange déchu




MessageDim 31 Déc 2017 - 0:10

"TODAY OUR ROADS MEET AGAIN"
S. Keliah Embers & Methiziah B. Mizanin


Le soir qui avait envahi l’espace, le lieu de prière abandonné, sont les témoins de la solitude saisissant les formes comme les coeurs. Tous les deux, ils pourraient repousser ce sentiment que l’abandon pose au plus profond comme une trainée de glace. A deux c’est moins douloureux. Peut-être. Ils sont chacun de leur côté une rivière invisible, au milieu, qui les sépare. Methiziah sait que rivière peut devenir ravin. Il espère qu’ils ont encore la possibilité de se tendre la main au-dessus. Il garde les yeux sur elle. Il la voit louvoyer entre les mots. Il attend qu’elle exprime ce qui la ronge. Etre en colère contre leur père, il connait bien, mais il soupçonne qu’il s’agit d’une conséquence plus qu’une cause. Il l’écoute. Il craint qu’elle ne s’éloigne de trop, qu’une longueur de bras, que deux longueurs de bras ne suffisent pas pour les relier, les réunir, les ramener l’un vers l’autre.
Il sourit tout à coup. Elle parle de “grosse connerie”. En soit cela annonce une mauvaise chose, pourtant il lui donne un sourire et hoche la tête. Au moins elle accepte l’aide. Il reste à savoir si lui aura les moyens. Il sourit aussi à ces mots très humains. Il n’a pas été aussi vite à les intégrer à ses paroles. Il sourit pour la rassurer maintenant qu’elle a fait un premier pas.

— Si je le peux, je le ferais.

Ce qui suit le fait frissonner. Un nom ! Le fautif. Celui par qui le mal est arrivé. Il n’a jamais eu l’occasion de croiser sa route, mais le nom de Sytry suffit pour faire monter les craintes au plus haut niveau. Ce n’est pas un novice. Il comprend mieux. Face à un tel démon, elle était vulnérable. Non seulement, il brise la grâce mais il demande un tribut pour ses exactions. Methiziah tend la main au-dessus du torrent qui s’est mis à bouillonner sans qu’aucun d’eux puisse observer les tourbillons.

— Tu as affronté l’un des plus terribles de nos ennemis. Bien peu en serait sorti vainqueur. Trop peu. Prends ma main, ma chaleur, mon énergie, prends tout ce dont tu as besoin pour te relever. Tu es Keliah. Tu as combattu maintes fois maintes facettes du mal. Même sur cette terre, il y a encore de la lumière en toi. Même déchue, il reste une étincelle. Celle que tu décides d’allumer.

Si elle saisit ses doigts, il pourra les serrer, il pourra la tirer vers lui, la ramener de son côté du fleuve, ils pourront être deux pour affronter cette situation qu’il imagine complexe. Il ne dira pas perdu d’avance. Deux déchus contre le second de Lucifère, c’est deux épis de blé face à un feu de forêt. Il ne le dira pas, parce qu’il n’abandonnera pas, celle qui fut son amie et qui le reste encore. Plus encore que tout à l’heure. Sa déception est partie, maintenant qu’il sait ce qu’elle a enduré.

— Quel service ? Comment te tient-il ?

Les premiers éléments pour tenter de voir la gravité de la situation. Il ne parlera pas de défaite sans avoir combattu.




S. Keliah Embers

avatar



Déchu | Camp Lucifer
✥ Je suis : Une ange déchue




MessageSam 6 Jan 2018 - 17:33

Today our roads meet again
Keliah & Methiziah

Ces mots me rassuraient, me redonnaient espoir.. Je n'étais plus seule.. Malgré ma confession, il ne me tournait pas le dos, il ne m'abandonnait pas à mon sort comme l'a fait notre Père. Non, il restait, me disant que s'il le pouvait, il m'aiderait. J'avais eu peur de sa réaction, craignant de le décevoir encore plus si ça aurait pu être possible, mais heureusement pour moi ce ne fut pas le cas. Malgré le danger, il était prêt à m'aider. La suite de ses paroles ne pouvaient que m'apporter toujours plus de réconfort et me redonner ce que j'étais en train de perdre petit à petit depuis ma chute.. L'espoir. Je n'étais pas encore perdue s'il voyait toujours cette lumière en moi. Methiziah savait trouver les mots justes, ensemble on y arriverait, du moins je l'espérais.. Nos chances restaient très mince même à deux.. Mais je n'avais aucune envie d'être sous les ordres de Sytry et devoir l'aider à accomplir les sombres projets de Lucifer.. J'acceptais l'aide de mon frère et ami glissant ma main dans la sienne avant de lui murmurer :

▬ Merci.. Tes paroles sont toujours autant pleine de sagesse. Si tu peux m'aider j'accepte volontiers.. Mais ce sera dangereux, je ne voudrais t'attirer des ennuis à toi aussi à cause de mes erreurs.. Tu es sûr de vouloir m'apporter ton aide malgré tout ..?

Ce n'était pas rien ce que je lui demandais.. Si Sytry apprenait que j'essayerais de lui échapper avec l'aide d'un ancien frère, il n'apprécierait sûrement pas.. Je risquais sa colère, tout comme Methiziah pour m'avoir aidé.

▬ Il ne m'a pas encore dit ce qu'il attendait de moi.. Il m'avait juste détaillé bizarrement du regard en me disant qu'il me trouverait facilement des utilités, mais il n'a pas voulu en dire plus..

Je n'avais pas la moindre idée de ce que ce démon allait vouloir.. J'espérais qu'il ne voudrait pas que je m'en prenne à un humain, mais j'étais incapable de savoir quel idée pouvait passer dans l'esprit dérangé de ce démon. Je rajoutais ensuite :

▬ Il doit me recontacter sur le téléphone pour me donner mes papiers d'identités, il me dira sûrement à ce moment-là ce qu'il veut..

C'était un moment que je redoutais.. Devoir le revoir à nouveau et supporter encore sa présence et son arrogance sans rien pouvoir faire.



'till next time



Methiziah B. Mizanin

avatar



Déchu | Neutre
✥ Je suis : Un ange déchu




MessageMer 17 Jan 2018 - 2:08

"TODAY OUR ROADS MEET AGAIN"
S. Keliah Embers & Methiziah B. Mizanin


Keliah met en garde celui qui marchera à ses côtés, qui tentera de l’aider. Methiziah hoche la tête.

— Je sais. Je me doute des risques. Je ne suis pas un rat craintif qui se cache dans les égouts pour ne sortir que quand tout est calme. Je ne suis pas pour autant aveugle et sourd aux dangers. Il faudra être extrêmement prudent.

Extrêmement est bien faible comme mot. Bien plus qu’extrêmement. Tenter quelque chose contre les plans du second de Lucifer, c’est mettre la tête dans la gueule d’un lion affamé.

Avoir des papiers d’identité est une obligation pour vivre au mieux parmi les mortels. Obtenir un logement, un travail. Mais pas une obligation en soit. Déchus égarés dans ce monde, ils gardent la possibilité d’être autosuffisant grâce à leur immortalité. L’utilité des documents consiste à passer inaperçu. Methiziah en avait trouvé d’autres mais cela venait des causes de sa déchéance. Il voulait être plus proche des humains, il l’était. Pour Keliah, il s’agissait de tout autre chose.

— Des papiers d’identité, je vois. Est-ce qu’il t’a fourni un logement ? Dans quelle mesure peux-tu te déplacer ?

Sa vigilance se met en alerte. La faisait-il surveiller ? Est-ce qu’un garde du corps démonique se cacher aux alentours ?

— A chaque fois que nous nous verrons, il faudra que tu sois certaine d’être seule. Nous allons devoir sécuriser au maximum nos prochains rendez-vous. Mettre en place des codes pour éviter à l’autre une mauvaise rencontre.

Il prend une grande respiration parce que la situation d’un déchu est particulière.

— Les démons ne sont pas l’unique préoccupation. Nos anciens frères traînent aussi dans les parages. J’ai croisé Aniel il y a quelque temps et Ezechiel est l’ange gardien d’une personne qui m’est proche. Je dois veiller de mon côté à me tenir loin d’eux. Elle sait que je suis en ville.

Il fallait aussi qu’elle le sache. Il regardera par dessus son épaule pour voir les ténèbres qui la suivent, elle devra vérifier qu’il n’y a pas de lumière à ses trousses pouvant la toucher.




S. Keliah Embers

avatar



Déchu | Camp Lucifer
✥ Je suis : Une ange déchue




MessageSam 17 Fév 2018 - 13:42

Today our roads meet again
Keliah & Methiziah

Il était prêt à m'aider malgré que les risques étaient grands.. Sytry ne nous fera pas de cadeaux et je préférais ne pas imaginer la colère qu'il aura envers nous quand il l'apprendra. J'espérais naïvement qu'à ce moment-là je serais hors de sa portée pour éviter la sentence pour ne pas avoir tenu ma parole.. Je n'étais pas du genre à faire des promesses en l'air, j'avais toujours tenu à mes engagements mais l'idée même de devoir œuvrer à l'encontre de mes anciens frères et sœurs, œuvrer pour le mal, pour ses démons que je n'appréciais guère me mettait au plus mal intérieurement.. Je m'en voulais d'avoir chuté face ce lieutenant et d'avoir accepté de lui donner ma fidélité pour sauver ma vie. Mes erreurs étaient nombreuses, tout comme ma culpabilité qui me rongeait. Attirer Methiziah dans les problèmes que je m'étais attirée n'était sûrement pas une bonne idée.. Je ne pouvais m'empêcher malgré tout d'être réconfortée de ne plus être seule, que je pouvais encore compter sur l'un de mes frères.

▬ Merci Methiziah. S'il apprend que tu m'aides, il s'en prendra à toi aussi et il ne te laissera plus jamais tranquille.. Ou il pourrait te tuer après t'avoir torturé..

Et je pouvais aussi subir le même sort.. Je voulais être sûre qu'il était prêt à prendre ce risque.. Sytry finirait par l'apprendre, ce n'était qu'une question de temps. Restait juste à savoir si on aurait le temps de réussir à se planquer pour éviter sa colère, ou pas.. Il voulait ensuite savoir si j'avais un logement, si je pouvais me déplacer.

▬ Oui j'ai une chambre dans un hôtel pas très loin d'ici qu'il m'a payé. Quand il m'aura donné les papiers j'irais dans un petit studio. J'ai réussis à me trouver un job dans un bar mais j'évite quand même de trop me balader dans la ville.. Je n'ai pas envie de me faire remarquer. Tu as un travail toi ? Tu te loges loin d'ici ?

J'étais vigilante quand je sortais et j'espérais qu'il n'avait pas mit un démon pour me surveiller, si c'était le cas, je ne l'avais pas remarqué..

▬ Je tâcherais d'être plus prudente encore. Je ne penses pas avoir été suivie.. Mais on devrait se trouver un endroit plus discret pour nos prochaines rencontres, on pourrait facilement se faire surprendre à côté de cette église.

Quand il m'informa qu'il avait croisé Aniel et qu'Ezechiel était aussi dans le coin, je sentais la tension monter d'un cran.. Je n'avais absolument aucune envie de croiser leurs routes.

▬ On est bien entouré à nous deux. Fais bien attention à toi, tu ne devrais plus revoir cette personne, c'est dangereux, Ezechiel va te voir..

Ce n'était qu'un conseil, il était libre de faire ce qu'il voulait mais il prenait énormément de risques, autant en voulant m'aider qu'en voyant cette personne dont il était proche. Je n'avais pas envie qu'il lui arrive quelque chose.. J'étais inquiète malgré tout pour lui.

▬ Tu as croisé la route d'Aniel ? Qu'est-ce qui s'est passé ?

Je me demandais surtout comment il avait fait pour avoir réussit à échapper à notre ancienne supérieure.. Lui comme moi allions devoir redoubler de vigilance pour éviter de se retrouver face à des anges ou des démons.. Les dangers étaient nombreux et nos chances étaient minces, mais je ne voulais pas perdre espoir.. On y arriverait à nous deux.



'till next time



Methiziah B. Mizanin

avatar



Déchu | Neutre
✥ Je suis : Un ange déchu




MessageLun 12 Mar 2018 - 19:00

"TODAY OUR ROADS MEET AGAIN"
S. Keliah Embers & Methiziah B. Mizanin


Au moins elle n’est pas à la rue comme une clocharde. Ce n’est pas pour autant réjouissant. Il fallait se rendre à l’évidence que Sytry voulait la garder sous sa coupe.

— J’ai un travail et un logement.

De là à dire où, à l’inviter à prendre un thé chez lui.

— Ce n’est pas dans le voisinage, mais la distance importe peu.

Leurs prochaines rencontres, elle soulève la question importante.

— Je vais trouver un lieu où nous pourrons à la fois nous retrouver et à la fois si tu a besoin d’un refuge.

Sait-on jamais, si elle parvenait à s’échapper des doigts malfaisants des démons, mais il se faisait peu d’illusions là-dessus. Elle lui conseille de se tenir à l’écart de Louann. C’est l’une de ses plus grosses préoccupations. Etre loin d’elle, être près d’elle si elle a besoin de quelque chose.

— C’est délicat.

Il soupire. Tout est devenu délicat ces derniers temps. Depuis sa rencontre avec un autre déchu ! Castiel portait-il malheur, au final ? Surement pas, il s’agissait plutôt d’une implication personnel. Il était resté à distance jusque là des combats qui se jouaient sur terre. Ce n’était plus le cas.

— Aniel !

Il baisse la tête. Rencontre terrible à l’intérieur de lui-même bien plus terrible que leur petite conversation.

— Oh ! Nous avons bavarder un moment.

Doit-il lui dire que face à elle, toute sa volonté c’était effacée au point de lui offrir son existence en pardon pour l’avoir trahie, elle, leurs anciens frères, leur père.

— Il est évident qu’à la moindre occasion, elle nous réduira en cendre. Je le savais, mais je crois que j’avais besoin de l’entendre, de la voir, de lui dire que...

Cela c’est entre elle et lui. Il hausse les épaules.

— Il n’y a plus rien à dire, le fossé est creusé, quoiqu’on fasse, quel que soit les regrets ou remords qu’on pourrait avoir, il n’y a pas de retour en arrière. Je n’ai pas prévu de retour en arrière, ça tombe bien. J’apprécierais seulement de partir de sa main plutôt que de celle d’un ange inconnu. Puisque toi, tu es là.

Il a un vague sourire. L’autre ange à qui il aurait offert sa mort se tient en effet devant lui, déchue.

— Des humains tout simplement qui sont arrivés à grand renfort de sirène de police lui ont fait rebrousser chemin. Appelons cela de la chance. Les humains, si fragiles, sont étrangement nos seuls boucliers.

Etrange oui que ces créatures aussi mortelles puissent avoir autant de pouvoir sur un être divin tel qu'un ange.




S. Keliah Embers

avatar



Déchu | Camp Lucifer
✥ Je suis : Une ange déchue




MessageMar 19 Juin 2018 - 16:44

Today our roads meet again
Keliah & Methiziah

Il restait tout de même méfiant, me disant juste qu'il avait un logement, un travail, sans pour autant m'en dire plus.. Je ne pouvais lui en vouloir, c'était peut-être mieux que je n'en sache pas trop avec les démons qui m'entouraient. Tout ce que je savais, c'est qu'il n'était pas dans le coin. Il allait nous trouver un endroit où on pourrait se revoir, avec moins de risques qu'ici en face de cette église qui m'avait vu chuté il y a peu..

▬ D'accord, merci Methiziah.. Je ne sais comment te remercier.. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas à me demander.

Même si je doutais sérieusement réussir à échapper aux démons.. Tout ce que je risquais de faire était de lui causer plus d'ennuis qu'il devait déjà en avoir. Je lui souriais malgré tout légèrement en me voulant rassurante.. Peut-être que la chance allait enfin me sourire et que j'arriverais à échapper à Sytry et trouver refuge auprès de mon frère. Un espoir bien tenu mais que je me refusais à abandonner.. Je lui conseillais ensuite de tenir ses distances avec cette humaine pour lui éviter une mauvaise rencontre avec Ezechiel.. Nul doute qu'il n'y survivrait pas et je ne voulais pas le perdre. Je le regardais et me risquais à lui demander alors qu'il me disait que c'était délicat :

▬ Tu as des sentiments pour elle ..?

Pourquoi vouloir prendre des risques pour veiller sur une humaine si Ezequiel s'en occupait déjà ? Beaucoup de choses s'étaient passés depuis notre dernière rencontre.. Il avait changé, mais il gardait toujours cette sagesse en lui qui me réconfortait tant. Il me parlait ensuite d'Aniel.. Je ne doutais pas qu'elle aussi était une menace bien réelle pour nous, elle n'hésiterait pas à nous détruire pour la simple raison qu'on avait chuté... Elle obéit aux ordres, comme nous le faisions auparavant.. C'est avec mon innocence encore protégé de l'emprise démoniaque et sans arrière pensée que je lui soufflais doucement avec un sourire en coin :

▬ Ne sois pas non plus pressé qu'elle t'ôtes la vie.. Moi j'apprécies ta compagnie, je préférais t'avoir encore un peu à mes côtés, je n'ai pas déjà envie de te voir partir..

Et de me retrouver à nouveau seule dans ce monde dont j'avais encore du mal à m'habituer.. Je n'aimais pas être ici, au milieu de tout ses humains qui ne se rendaient même pas compte de la chance qu'ils avaient.. Ils pouvaient commettre bons nombres d'erreurs mais toujours ils avaient la possibilité de pouvoir être pardonné. Ce qui était loin d'être notre cas.

▬ Oui.. Tu as eu de la chance pour cette fois-là, si ces humains ne seraient pas venus, tu ne serais pas là aujourd'hui.. Nos chemins devaient se recroiser, c'est peut-être un signe qui sait.

J'essayais de le rassuré autant que j'essayais de me rassurer moi-même.. On allait réussir à s'en sortir même si nos chances étaient quasi nulles, je voulais y croire !


'till next time



Methiziah B. Mizanin

avatar



Déchu | Neutre
✥ Je suis : Un ange déchu




MessageSam 30 Juin 2018 - 21:33

"TODAY OUR ROADS MEET AGAIN"
S. Keliah Embers & Methiziah B. Mizanin


Qu’est-ce qui le relie à Louann ? Sa soeur pose la question qui maintenant fait partie de leur registre des possibles, les sentiments. Quelque chose de fort, tellement fort qu’il serait prêt à prendre tous les risques pour elle.

— J’ai une très grande admiration pour elle, je lui dois énormément et je ne sais pas quand et comment je pourrais lui rendre ne serait-ce qu’une parcelle de ce qu’elle a fait pour moi. Elle m’a appris à survivre dans ce monde. A me fondre dans la masse. A comprendre que pour se faire accepter par les humains, il faut soit-même se montrer humain. J’ai des sentiments pour elle, en effet. De ceux qui unissent les membres d’une même famille. Elle veille sur moi et je veille sur elle.

Jusqu’à présent, c’est elle qui l’a protégé. Pour l’inverse, elle en dit trop peu sur les problèmes qu’elle peut avoir et dès qu’une ombre apparait elle tente de l’éloigner, comme elle l’a fait en lui apprenant la présence d’Ezechiel.

Les paroles de Keliah finissent par le faire sourire. Elle n’a pas envie qu’Aniel lui ôte la vie, c’est compréhensible. Elle apprécie sa présence et lui-même... Tout à coup le regard qu’il porte sur elle n’est plus aussi figé qu’à l’époque où ils étaient tous deux des anges. Il peut boire des bières avec Connor, parler de refaire le monde, souffrir de leurs erreurs comme les frères qu’ils sont. Keliah... une petite soeur à protéger ? A chérir ? Une petite soeur ? Il ne s’imagine absolument pas dans une camaraderie avec elle comme avec son ami déchu. Voilà de nouvelles choses qui émergent alors qu’il se rend compte que ce qu’il ressent en premier quand il l’a regarde, c’est sa féminité. Son lien avec Louann, son lien avec Keliah, différents. Tout ce que les anges ne ressentent pas, les déchus le peuvent. Le rapport entre elle et lui, n’est plus le même. Elle a parlé de signe pour leur rencontre de ce soir. S’il est venu si souvent ici, n’était-ce pas dans l’espoir de la revoir ? Espoir, pas désespoir malgré le danger qui plane sur eux. Il essaie de garder la distance que les anges mettent autour d’eux, mais elle est factice. C’est d’avantage pour donner du courage à son ancienne soeur d’arme. Et en conserver pour lui.

— Alors faisons ainsi, les anges ne m’enlèveront pas à toi et les démons ne t’enlèveront pas à moi.

Un pacte. Il sait qu’il n’est plus étranger à ce monde et ne veux plus l’être. Il vient de s’engager auprès d’elle.

— Dis-moi comment te joindre.

Ce ne sera pas chose aisée que de contourner la vigilance des démons, alors oui, ils doivent mettre en place un moyen de rester en contact.




S. Keliah Embers

avatar



Déchu | Camp Lucifer
✥ Je suis : Une ange déchue




MessageMar 17 Juil 2018 - 21:38

Today our roads meet again
Keliah & Methiziah

Il me parlait de son humaine et je voyais bien à sa manière de s'exprimer qu'il éprouvait des sentiments pour elle.. Cette jeune femme l'avait aidé à se fondre dans la masse, à vivre parmi les humains sans attirer l'attention des anges. Il avait eu la chance d'avoir cette humaine sur son chemin pour qu'elle le guide et qu'il puisse échapper autant aux radars des anges que des démons. Il me confiait ensuite qu'il la voyait comme une soeur et je ne pouvais retenir un léger sourire. Malgré le danger qui rôdait près de cette femme, j'étais heureuse qu'il ai trouvé quelqu'un de bien sur qui il pouvait compter. Elle était importante à ses yeux et je le ressentais, je ne pourrais pas le convaincre de ne plus la revoir pour rester loin d'Ezechiel. Mon regard plongé dans le sien, je lui soufflais doucement :

▬ Je suis sûre que tu lui rends déjà beaucoup par ta présence auprès d'elle et ton affection.. Et puis tu as toujours d'excellent conseil. Si un jour tu as besoin, je pourrais t'aider à la protéger. Si elle compte pour toi, elle compte aussi pour moi.

Je terminais par un léger sourire sincère. Je me sentais redevable envers lui pour tout les risques qu'il était prêt à prendre pour moi et je voulais moi aussi pouvoir l'aider en retour.. C'était la moindre des choses. Je lui avouais ensuite que je tenais à lui et ne voulais pas le perdre, j'appréciais sa présence qui me réconfortait et me redonnait de l'espoir. Je venais à peine de le retrouver, je n'avais pas la moindre envie qu'il disparaisse.. Il était comme un rayon de lumière dans toute cette noirceur qui m'entourait.

▬ D'accord. Les démons ne m’enlèveront pas à toi, et les anges ne t'enlèveront pas à moi.

Je scellais notre pacte. J'essayais de paraître confiante mais je ne pouvais m'empêcher de craindre de ne pas réussir à tenir mon engagement.. Sytry ne devait jamais apprendre que je voyais Methiziah ou tout serait fini pour nous.

▬ Je n'ai qu'un numéro de téléphone si tu veux me joindre.

Tout en lui disant, je sortais mon téléphone de la poche et lui tendait. Je n'avais pas la moindre idée de mon numéro ni de comment faire pour le savoir. Le seul numéro enregistré était celui de Sytry alors autant dire que je ne me servais jamais du portable.

▬ Tu peux écrire ton numéro et te faire sonner, comme ça tu pourras me joindre quand tu le voudras.


'till next time



Methiziah B. Mizanin

avatar



Déchu | Neutre
✥ Je suis : Un ange déchu




MessageSam 15 Sep 2018 - 13:33

"TODAY OUR ROADS MEET AGAIN"
S. Keliah Embers & Methiziah B. Mizanin


Compter sur Keliah s’il devait avoir besoin d’aide pour protéger Louann lui dessine un sourire. Cependant, il doute de pouvoir demander son intervention direct. Il y a Ezechiel. Il y a Sytry. Une étrange idée émerge pourtant alors qu’il tente de visualiser quelles actions les deux déchus pourraient mettre en oeuvre ensemble. Mettre l’ange et le démon face à face... Methiziah s’imagine que si quelqu’un peut faire mettre genoux à terre au suppôt de Satan, c’est bien ce guerrier-là. Cela ne lui déplairait pas de les voir livrer bataille. Il range l’idée dans un coin de son cerveau. Sait-on jamais, s’il fallait arriver à des extrémités pour sauver... Keliah !

Ils devaient pouvoir rester en contact, mais la manière n’est pas évidente. Discrétion absolue pour éviter de mettre la puce à l’oreille de Sytry. Lui peut récupérer le numéro de Keliah et c’est ce qu’il fait quand elle lui tend son portable prenant bien soin de ne pas laisser de trace de sa manipulation dans le téléphone de son ancienne soeur d’armes. Inutile de prendre de risque en laissant trainer de quoi le joindre dans l’appareil qui semble n’avoir qu’un seul but, contacter une seule personne. Il réfléchit. Griffonner un numéro sur un papier lui semble aussi risquer. Elle pourrait le mémoriser. Certes, elle pourrait. Il choisit une autre option. Il rend son portable à Keliah et sort de sa poche une carte de visite de son entreprise pour laquelle il est coursier.

— Si tu veux que l’on se voit, tu peux les appeler. Tu leur donnes une adresse et tu demandes que ce soit Byron qui vienne prendre le colis. Nous nous retrouverons à l’adresse que tu auras indiquée.

Si la carte tombe entre de mauvaises mains, ce ne sont que les coordonnées d’une simple boite de transport. N’importe qui peut la trouver, la conserver, même s’il n’en a pas l’usage. Uniquement parce qu’elle est jolie ! Avec son slogan “Of course, fast and efficient” et le dessin d’un guépard en pleine course.

Ils discutent depuis un moment. Lui n’a pas de compte à rendre, mais elle...

— Il est peut-être temps de nous quitter aujourd’hui. Ton geôlier pourrait s’inquiéter d’une absence trop longue.

Il a ce réflexe humain de s’approcher d’elle et la prendre dans ses bras pour la serrer contre lui. Les mortels ont de multiples attitudes pour se dire bonjour et au revoir. Celle-ci correspond à un lien fort entre les deux personnes. Il correspond à ce que Methiziah ressent pour Keliah. Il lui glisse quelques mots à l’oreille.

— Sois prudente et n’oublie pas que tu n’es pas seule.

Il voudrait la garder plus longtemps, éternellement, près de lui. Il la serre parce qu’il n’est pas certain de la revoir prochainement. Il pourrait la perdre définitivement alors qu’il vient à peine de la retrouver.




S. Keliah Embers

avatar



Déchu | Camp Lucifer
✥ Je suis : Une ange déchue




MessageMer 19 Sep 2018 - 4:48

Today our roads meet again
Keliah & Methiziah

Nous devions trouver un moyen pour pouvoir nous joindre en toute discrétion.. Attendre devant cette église n'était pas un endroit sûr pour aucun de nous deux. Je lui proposais de prendre mon numéro de téléphone au cas où qu'il souhaiterait me joindre tandis qu'il me donnait une carte où le numéro de son travail était écrite. Il m'expliquait brièvement comment procéder pour pouvoir lui donner un rendez-vous et j'esquissais un léger sourire en hochant la tête. Son idée me semblait bonne et discrète. J'espérais vraiment que ça allait fonctionner et que je pourrais me sortir de cette situation dans laquelle je m'étais mise toute seule..

▬ Byron... D'accord, je m'en rappelerais.

J'observais quelques secondes la fameuse carte avant de la ranger soigneusement dans ma poche. Nous ne pouvions pas nous éterniser ici à discuter même si j'aurais aimé que ce moment puisse durer plus longtemps.. Sa présence m'apaisait et me rassurait, mais nous devions nous quitter à présent et je le savais bien. Je ne tenais pas à ce qu'un démon nous surprenne ensemble.

▬ Oui je ferais mieux d'y aller maintenant..

Je le regardais se rapprocher un peu plus de moi sans comprendre sur le coup son geste alors qu'il me prenait dans ses bras.. Ma chute était encore bien récente et les comportements humains étaient parfois un véritable mystère à mes yeux.. Pourtant le sentiment qui émergeait en moi à ce contact était réconfortant et j'appréciais ce bref instant. Ses paroles tout comme ses gestes ne pouvaient que me donner de l'espoir.. Nous allions réussir..

▬ Je n'oublierais pas.. Sois prudent toi aussi.

Je ne voulais pas le perdre.. Je tenais bien trop à lui. Je lui offrais un dernier sourire, déposant un baiser affectueux sur sa joue avant de prendre mes distances avec lui..


'till next time



Contenu sponsorisé








Message
 

Today our roads meet again ft Methiziah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-