AccueilAccueil  MembresMembres  AIDEAIDE  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Joyeux 10 ans !!

Le forum fête ses 10 ans ! Et pour cette occasion toute particulière, une animation est organisée pour vous faire remporter des lots incroyables ! Viens donc t'inscrire facilement au tournoi des dix ans !

Saison 9

La saison 9 continue avec l'arrivée de la nouvelle intrigue. La nouvelle étape s'appelle : « Animae ». Tu peux d'ores et déjà la lire pour tenir compte des possibles répercussions dans tes RP ou simplement en connaître les tenants et aboutissants.

Version 9.2

Le forum chande de couleurs et se décore de couleurs mystérieuses et « forêstières » pour ce nouveau design, intitulé « Animae ». Le graphisme a été réalisé par Drey' et le codage par Nevyin et Drey'. N'hésite pas à venir commenter cette nouvelle version.

Pubs & Tops sites

Le forum est inscrit sur plusieurs top-sites et forums d’entraide. Tu peux commenter les pubs et/ou voter pour Falling, il suffit de cliquer ici pour plus d’infos.

Guide du nouveau

Nouveau sur la plateforme ? Un peu perdu ? Le guide du nouveau membre est là pour toi ! Consulte-le soit par cette annonce, soit dans la rubrique aide de la navigation.

High level

Les premiers ordres et échelons supérieurs sont autorisés à la création. Cependant, le staff se réserve le droit de brider leurs nombres dans un souci d'équilibre.

Effectifs

Nous avons un nombre conséquent d'humains et de démons. Ils ne sont bien entendu pas interdits à l'inscription, mais merci de privilégier autant que possible la création d'anges, déchus et nephelims.

Ébauches

Des ébauches de personnages sont mises à ta disposition sur le forum afin de t'aider dans la réalisation de ton personnage ou de ton scénario.

Serveur Discord

Falling Angels ne fonctionne plus avec une Chatbox, mais par un serveur Discord. Tu trouveras toutes les informations en cliquant ici.

Le deal à ne pas rater :
Amazon : Coffret collector BD Goldorak (édition limitée)
45 €
Voir le deal

 A matter of seconds... • Feat. Jeremy


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : corruption / purification (x6) / domination / convoitise / transgression
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




A matter of seconds... • Feat. Jeremy Empty
MessageA matter of seconds... • Feat. Jeremy EmptySam 24 Avr 2021 - 19:01



« A matter of seconds... »
CLARKE FEAT. JEREMY






Je sortais en première du cinéma, m'arrêtant un instant pour attendre le nephelim, admirant le ciel d'un bleu éclatant. C'est vrai qu'on aurait pu dire qu'aller voir un film par un temps pareil était criminel, mais... les temps comme ça c'était presque normal à L.A.. Alors tant pis pour le soleil et les oiseaux qui chantent, j'avais préféré m'abrutir le cerveau pendant deux petites heures avec un d'horreur. C'était efficace pour oublier un peu mon étude approfondie de la magie ou le fait que Caleb ne pouvait toujours pas m'accorder du temps. Il fallait savoir décompresser de temps en temps, après tout.

« Est-ce que c'est grave de dire qu'après avoir galéré pendant deux jours sur une potion, j'étais contente de voir des gens se faire tuer à l'écran ? Ça à un côté... cathartique. »

Je souriais, presque amusée par l'image que ça pouvait renvoyer de moi. Je n'étais pas du genre violente, mais j'étais probablement immunisée des films d'horreurs avec tous ceux que je voyaient dans mon sommeil. Parce que contrairement aux films à l'écran... les miens se passaient dans mon crâne et rendait le truc cent fois plus flippant. Difficile de battre ça, n'est-ce pas ?

« Bon... tu veux faire quoi ? » Je n'avais pas envie de rentrer à l'appartement. Parce que je savais que je me remettrais sitôt à la magie et je me connaissais. J'étais assez têtue pour retenter cette potion jusqu'à la réussite, même si j'étais certaine d'avoir besoin de l'aide de Caleb ou de quelques indications.

« A moins que... » Mais je m'étais interrompue, une impression dérangeante me prenant aux tripes. Avec le temps, j'avais appris à reconnaitre la chose et si je savais que c'était mon don de précognition à l’œuvre, les prévisions n'étaient pas encore là, ça n'était qu'une perception subtile et encore vague.

« Ehhh, je disais quoi ? Ah oui... a moins que le film t'ai coupé l'appétit on peu aller manger un bout si ça te dit ? »

Je regardait autour, pour voir ou manger et faisait une grimace. On étaient pas forcément bien lotit d'après moi.

« Bon... peut-être pas manger. A moins qu'un de ces restos soit une bonne surprise. Mais... J'ai pas envie de rentrer et de me remettre à bosser. Alors je t'en prie, distraie moi !! » Fis-je avec un sourire amusé.

Mon sourire toujours flanqué sur les lèvres, j'avais peiné à le garder alors que je sentais ce tiraillement s'intensifier en moi. C'était comme un peu plus tôt, mais l'impression grandissait vite, trop vite. Et bientôt ça n'était plus qu'une impression. Je sentais le danger qui menaçait, chaque scénario que je pouvais concevoir avait cet arrière goût de violence et de menace, de détresse. Rien qui donnait envie, et pourtant ça avait eu le mérite de me distraire. Tant et si bien que j'avais bougé sans m'en rendre compte cherchant autour de moi ce qui allait causer la chose et annulé l'effet de mon pouvoir de chronologie qui m'avait prise par surprise.

« Je devrais arrêter ça, avec toi. Tu vas finir par en avoir marre de ce coté "figé dans le temps", même quelques secondes. » J'essayais de plaisanter, mais c'était plus difficile que je le pensais et j'avais finalement admit ce qui me passait par la tête.

« Je pressent un truc. Un danger, de la violence... Mais j'ignore quoi. Et... j'arrive pas à savoir d’où ça peut venir. Surtout en ce moment... » J'avais bien noté les personnes autour de nous. Mais de la femme qui faisait un créneau à l'homme pas loin de nous qui semblait s'engueuler au téléphone... il y avait probablement des centaines, voir des milliers d'autres passants ou de raisons que tout dégénère. Si la prévision pouvait paraitre pessimiste, vu ce qui était reporté par les médias depuis des mois... J'étais pas loin de la vérité selon moi.





Jeremy Shaw



Nephelim
x Régime : Sang Démoniaque
x Né(e) en : 1989
x Gains : orgueil (x2) / purification (x4)
x Look like : Chris Wood
x M.C : Ludivine L. Blackheart, A. Xavior Bowman, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





A matter of seconds... • Feat. Jeremy Empty
MessageA matter of seconds... • Feat. Jeremy EmptyVen 6 Aoû 2021 - 17:11



« A matter of seconds... »
CLARKE FEAT. JEREMY






Le jour où j’ai sonné à la porte de Clarke pour lui apporter son repas, je n’aurais jamais pensé qu’on en serrait là. A la rigueur, j’avais peut-être imaginé coucher avec une fois, on ne va pas se mentir. Quand on est quelqu’un comme moi, quand une fille vous fait du rentre dedans, vous foncez tête baissée sans penser à un futur. A la place, j’avais appris à la connaitre et si ni l’un comme l’autre, nous n’avons pas envie de quelque de sérieux, surtout de son côté, nous entretenions une relation d’amitié avec bénéfices. Est-ce que ce n’était pas dangereux de la jouer ainsi ? C’était un coup à ce qu’un des partis finisse par ressentir des sentiments. Peut-être bien mais pour le moment, notre arrangement nous allait l’un comme à l’autre. C’était ainsi que je me retrouvais en sortie de cinéma avec la belle rousse qui me demandait si c’était normal d’être contente de voir des gens s’entretuer à l’écran.

-Normal, je ne sais pas mais est-ce que normal est le meilleur adjectif pour te qualifier ? Je dirais plutôt que ça relève de la psychopathie mais tant que tu ne prends pas de note, ça devrait le faire.

En effet, alors qu’elle galérait sur une potion, j’étais apparu tel un sauveur pour lui proposer une sortie cinéma. Sacrilège avec un temps pareil ? Peut-être mais en vivant à Los Angeles, il y avait bien d’autres jours pour profiter de la caresse ardente de l’astre solaire. Bien entendu, elle pourrait passer pour une dingue si seulement ce n’était pas notre lot quotidien. Pour une fois qu’on pouvait prétendre que c’était de la fiction, c’était agréable. Parce que nous savions que la réalité pouvait être bien plus horrible que ça.

-Je ne sais pas… comme tu le te sens, je t’avais dit qu’aujourd’hui, on faisait ce qui te faisait plaisir pour te changer les idées, proposais-je sans trop savoir ce qu’elle voulait faire. L’instant d’après je remarquais un changement de comportement, comme si elle avait une conversation dans sa tête. C’était chelou et étrangement, j’avais dans l’idée que la magie nous rattrapait. En même temps, c’était le deal quand tu passais du bon temps avec une sorcière. L’avantage que j’avais, c’était que je n’avais pas dons qui étaient apparu comme par magie. Mes deux dons, je les avais eu à des moments significatifs de ma vie. D’abord l’illusion quand j’étais petit, un peu dur à gérer mais j’avais fini par le contrôler. La persuasion était arrivée en package avec l’envie de sang. Je me serais passé du pack total mais j’avais du composer avec. Heureusement, j’étais avec une sorcière qui pouvait me neutraliser. Avec une humaine lambda, je n’aurais pas essayé de la revoir aussi souvent que je l’avais fait avec Clarke. Elle était en mesure de se défendre si j’étais en pleine crise.

-Oui, pourquoi pas… ça peut-être une idée, répondis-je en plissant les yeux, l’impression dérangeante qu’elle n’était pas ultra convaincue. Tu sais, il m’en faut plus que ça pour avoir me couper l’appétit. Après les horreurs dont nous étions témoins dans nos vies respectives, j’avais l’estomac bien accroché, il n’y avait pas de doute là-dessus.

Elle zieutait les alentours et revenait sur sa proposition. Visiblement, les options en perspectives n’étaient pas ultra glorieuses. Bien sur, ce n’était pas le standing de mon restaurant qui était un lieu plutôt chic et qui n’accueillait pas les gens en jogging basket. Cependant, j’étais sur qu’on pouvait très bien trouver quelque chose de sympa. J’aimais cuisiner certes mais ce n’était pas des plats quatre étoiles tous les jours.

-Oh tu sais, je suis sur que ça sera très bon. Ce n’est pas parce que je suis un bon cuisiner que je mange gastro tous les soirs tu sais. C’est même le contraire, la rassurais-je alors qu’elle me souriait. Une étrange impression que son sourire n’était pas franc me venait en tête. Je l’ai déjà vu sourire, vraiment sourire, notamment quand nous sommes au lit et ça ne ressemblait pas à ça. L’instant d’après elle avait fait un pas en avant sans que je m’en rende compte. Comme s’il me manquait une seconde d’image, c’était louche. Je me rapprochais d’elle et lui effleurais le bras.

-Ne t’inquiète pas la dessus. C’est nouveau, il faut que tu apprennes à le maitriser. Laisses-toi le temps.

Elle finit par me dire ce qu’elle avait sur le cœur, si je puis dire. Une dérangeante impression de danger. En effet, c’était étrange.

-Oui, les gens deviennent fous, les accès de violence, ce n’ait pas naturel, même si les hommes ne sont pas réputés pour être pacifistes. C’est peut-être juste ça que tu pressens aussi, toute la tension.

Même moi je n’y croyais pas et me mettais à scruter les gens pour voir s’il y en avait potentiellement dangereux. Et puis soudainement, un bruit de moteur rugissant se fit entendre. Je me retournais pour voir ce que c’était : un fourgon qui fonçait dans la rue. Le conducteur braqua et se laissait tomber sur la route alors que le véhicule s’arrêtait avec fracas dans une vitrine. L’instant d’après, il y eu une explosion. Instinctivement, je prenais Clarke dans les bras et créais une illusion ou nous serions au parc, avec les oiseaux chantant. Malheureusement, elle ne tenait pas longtemps avec les gens qui nous bousculaient. J’avais mal aux oreilles et c’était la panique autour de nous. La bonne femme qui faisait son créneau était sortie hystérique de son véhicule qui avait été endommagé par la déflagration. Le gars qui était au téléphone plus tôt l’avait lâché pour chopper le responsable qui essayait de s’enfuir. La femme le rejoint et ils commencèrent à le ruer de coups. Ils hurlaient aux passants que c’était lui le responsable de tout ça et d’autres arrivaient, comme si une colère noire les aveuglait. J’étais choqué et en même temps, la colère montait en moi, alors qu’il faudrait penser à appeler les pompiers.

-Bordel de merde ! M’écriais-je en tournant pour voir les gens partir en vrille. Jusqu’alors, je vais entendu parler de ça que via la presse mais aujourd’hui, j’en étais le témoin. Ils vont le massacrer ! On y va ?





Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : corruption / purification (x6) / domination / convoitise / transgression
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




A matter of seconds... • Feat. Jeremy Empty
MessageA matter of seconds... • Feat. Jeremy EmptyVen 13 Aoû 2021 - 23:09



« A matter of seconds... »
CLARKE FEAT. JEREMY






Je souriais à la blague de Jeremy, ajoutant avec un ton moqueur :

« Je sais pas... la blonde, c'était plutôt imaginatif la manière dont ils l'ont tuée. » L'humour noir, c'était mon truc, mais bien vite, j'avais calmé les choses et n'avait pas renchérit. Comme on disait, les plaisanteries les plus courtes, sont souvent les meilleures.

Et puis, on ne pouvait pas dire que mes pouvoirs m'avaient laissé le choix, de toute façon. J'avais bien essayé de maintenir une conversation normale un temps. Jeremy avait même été adorable et tenait parole. Il voulait me changer les idées et je n'avais qu'a choisir. C'était gentil. Et en théorie facile. Mais... j'avais beau parler du restaurant à choisir, essayé de proposer des choses. Mes dons divinatoires m'avaient rattrapés et apparemment avec eux, les emmerdes aussi.

Tout s'était passé très vite. Mes impressions, mon pouvoir... et l'instant d'après... le chaos. J'avais voulu me changer les idées avec de la violence. Mais de la violence au cinéma, pas sur le pavé devant ce dernier. Les coups étaient donnés, encore et encore, et c'était le nephelim qui m'avait fait réagir, m'interpellant.

Il avait parlé juste avant et j'avais entendu ses suppositions, mais il avait tord. Et les catastrophes s'étaient enchainées pour bien le lui prouver. Mais surprise et décontenancée par le manque d'infos que provoquait ces accès de rage face à mes dons... j'avais bugé un instant. Immobile, j'étais restée immobile quelques secondes comme si ma chronomancie s'était inversée.

« Bordel de merde ! Ils vont le massacrer ! On y va ? »

J'avais secoué la tête, revenant à la réalité et aux cris de l'homme qui se faisait passer à tabac. Mon cerveau avait reprit les reines grâce à Jeremy et je m'étais mise à courir avec lui pour intervenir. Il avait raison, ils allaient le tuer.

« Arrêtez ! Stop ! » J'avais crié, mais soit ils ne m'entendaient pas, soit ils n'en avaient rien à faire. « STOP VOUS ALLEZ LE TUER ! » Je m'étais époumonée en tentant d'attraper le bras d'un de ses tortionnaires, mais j'avais manqué me prendre un coup à la place de leur victime.

« Ils sont hors d'eux ! C'est pas naturel, on ne peut pas les raisonner... » Alors quoi faire ? Si ça n'était pas normal, si c'était surnaturel, quoi que ce soit... la solution était surnaturelle, non ? Je n'étais pas friande d'utiliser mes pouvoirs ici, en pleine rue et en plein jour. Mais si on ne faisait rien, ils allaient le tuer. Je réfléchissais, quoi faire, quel sort quel... Je me tournais vers Jeremy et lui faisait des yeux désolés.

« Ton pouvoir. Si tu leur ordonnes d'arrêter. Ils seront forcés non ? » Ils étaient peut-être nombreux, trop pour qu'il les contrôles tous avec sa persuasion, mais... peux être que je pourrais aider avec un sort ou... réfléchis Clarke, réfléchis. J'avais travaillé sur plusieurs sorts pour canaliser les pouvoirs. La plupart étaient des pouvoirs de sorciers cela dit. Pour faire appel à des ancêtres, aux premiers sorciers... Mais j'étais une sorcière. Si je réalisait un des sorts, pas ces plus puissants non. Mais si je réalisait un sort d'amplification et lui prêtait ma force, peut-être qu'il pourrait contrôler avec ses paroles tout ces gens et sauver l'homme qu'ils étaient en train de tabasser à mort.

« Je peux aider. Te prêter ma force pour amplifier ton don. » Je lui tendais la main et le suppliait du regard, un air désolé toujours flanqué sur le visage. Lui demander de contrôler autant de gens était particulier. Ce don, il ne l'aimais pas vraiment. Mais... c'était pour sauver une vie et nous n'avions pas le temps, et pas d'autres solutions.






Contenu sponsorisé








A matter of seconds... • Feat. Jeremy Empty
MessageA matter of seconds... • Feat. Jeremy Empty
 

A matter of seconds... • Feat. Jeremy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-