AccueilAccueil  AIDEAIDE  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Joyeux 10 ans !!

Le forum fête ses 10 ans ! Et pour cette occasion toute particulière, une animation est organisée pour vous faire remporter des lots incroyables ! Viens donc t'inscrire facilement au tournoi des dix ans !

Saison 9

La saison 9 commence avec l'avancée de l'intrigue absolutio. La nouvelle étape s'appelle : « Iurgium ». Tu peux d'ores et déjà la lire pour tenir compte des possibles répercussions dans tes RP ou simplement en connaître les tenants et aboutissants.

Version 9.1

Le forum garde des couleurs dorées et mystérieuses pour cette deuxième partie du design, intitulée « Iurgium ». Le graphisme a été réalisé par Drey' et le codage par Nevyin. N'hésite pas à venir commenter cette nouvelle version.

Awards, cérémonie !

Les Falling Awards ont été décernés ! Viens découvrir qui a gagné, ainsi que lire et réagir au discours, en suivant ce lien !

Pubs & Tops sites

Le forum est inscrit sur plusieurs top-sites et forums d’entraide. Tu peux commenter les pubs et/ou voter pour Falling, il suffit de cliquer ici pour plus d’infos.

Guide du nouveau

Nouveau sur la plateforme ? Un peu perdu ? Le guide du nouveau membre est là pour toi ! Consulte-le soit par cette annonce, soit dans la rubrique aide de la navigation.

High level

Les premiers ordres et échelons supérieurs sont autorisés à la création. Cependant, le staff se réserve le droit de brider leurs nombres dans un souci d'équilibre.

Effectifs

Nous avons un nombre conséquent d'humains et de démons. Ils ne sont bien entendu pas interdits à l'inscription, mais merci de privilégier autant que possible la création d'anges, déchus et nephelims.

Ébauches

Des ébauches de personnages sont mises à ta disposition sur le forum afin de t'aider dans la réalisation de ton personnage ou de ton scénario.

Le journal

Tu peux consulter le L.A. Times à tout moment ou proposer des articles en freelance moyennant un paiement en points d'influence.

Serveur Discord

Falling Angels ne fonctionne plus avec une Chatbox, mais par un serveur Discord. Tu trouveras toutes les informations en cliquant ici.

Le Deal du moment : -43%
-43% sur la carte mémoire microSD SanDisk ...
Voir le deal
104.66 €

 That night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Yesla Caldeiros

Yesla Caldeiros



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 2000
x Gains : offrande / domination / corruption / purification (x7) / bon d'achat or (4 550) / falsification / corruption diamant

x Look like : Meika Woollard
x M.C : Mazikeen L. Lilia, Katie S. Hart et Atia L. Kamryn




That night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman Empty
MessageThat night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman EmptyMer 20 Mai 2020 - 3:52




That night I made up
a boyfriend




Cela faisait déjà une bonne heure que la sorcière était assise sur le toit d’un petit immeuble résidentiel, le regard fixé sur la station-service, qui se trouvait de l’autre côté de la rue. Les jambes dans le vide, la brunette les agitait sous l’effet de son irritation. « Non mais bordel tu vas exploser, oui! » avait-elle craché au bâtiment qui s’obstinait à rester debout. Évidemment.. Ça avait si bien commencé La brunette poussa un profond soupire, balançant sa tête vers l’arrière afin de contempler les ténèbres, qui graduellement s’installaient sur la cité des Anges. Peut-être avait-elle atteint sa limite pour la journée. Après tout, cela faisait maintenant plus de six heures qu’elle s’entraînait. Elle aurait dû considérer sa légère chute de pression plus tôt comme un signe, mais la brunette était du genre entêté, probablement l’une des seules choses qu’elle partageait toujours avec sa sœur, ça et son physique. Yesla poussa un profond soupire en portant l’une de ses mains au visage, exténuée, puis se releva afin de redescendre le long de l’escalier de secours afin de regagner la rue en amont. « Ce n’est que partie remise » lança-t-elle dans le vide alors qu’elle décochait un dernier regard à la bâtisse que la sorcière venait d’épargner.

Ce don lui était apparu quelques semaines auparavant, alors qu’elle venait d’être agressée par une créature des ténèbres, qui manifestement, serait parvenue à ses fins si la brune n’avait pas été sauvée in extremis par un preux chevalier, bien qu’il ne possédât de monture, ni d’étincelante armure. Depuis ce drôle d’épisode, la sorcière s’était affairée à tenter de contrôler cette mystérieuse capacité, et évidemment, ne sortait plus aussi tard la nuit sans quelques précautions supplémentaires. Cela va de soi. Ce fut d’abord avec de petites choses, telles que des assiettes, des coupes, des tasses, rien de très difficile, que la brune se mit à décrire le phénomène. Il semblerait que par le fait d’accélérer les particules de ces objets, elle puisse enfin entraîner leur explosion. Les objets plus costauds lui demandaient plus de concentration, ainsi que d’énergie. Quelques débordements de colère lui avaient d’ailleurs couté une télévision, une table ainsi qu’une vitre de son appartement, mais la brunette avait de plus en plus de facilité à contrôler ces excès. Ce qui était manifestement une bonne chose.

Yesla avait séché l’un de ses cours de l’après-midi dans l’espoir de poursuivre l’apprivoisement de ce don plutôt intéressant, ainsi que de déterminer son amplitude. Après l’épisode de la dernière fois, la sorcière était intriguée quant à la limite de cette capacité. Que pouvait-elle faire exploser d’autre? Idéalement, plus que de la vaisselle et du mobilier. De nombreuses tentatives lui confirmèrent qu’elle pouvait maintenant aisément faire exploser des objets de grosseurs variables, allant jusqu’à la taille d’une voiture. Cette dernière avait été plutôt amusante, notamment par l’explosion impressionnante occasionnée par le contact de l’essence avec une toute petite étincelle. Ah, la science. Malheureusement, la sorcière ne put profiter du spectacle très longtemps, chassée par le son caractéristique d’une voiture de police. Apparemment, il était difficile de s’amuser en ville sans prendre la chance de se faire mettre en tôle. C’était d’une tristesse. À un certain moment, bien qu’elle n’était pas particulièrement fière de la chose, Yesla avait tenté de reproduire le phénomène sur un être vivant. La curiosité s’était emparée de sa raison, l’espace d’un instant, alors qu’elle s’était retrouvée face à un chien errant. Heureusement pour la bête, ainsi que la conscience de la brune, le don semblait se limiter aux biens matériels, ainsi qu’aux choses inorganiques. Évidemment, Yesla allait garder pour elle la description de la méthodologie empruntée derrière l’acquisition de cette information. Nul n’avait besoin de savoir. Pas vrai?

Après avoir marché un bon moment, la sorcière se retrouva enfin devant un pub qu’elle reconnut rapidement. Cela faisait un bon moment que Yesla tentait d’y entrer, mais le malabar à la porte était difficile à flouer, à son grand désespoir. L’endroit devait être plutôt bondé à en voir par ces petits êtres qui s’entassaient sur le trottoir, et ce, dans l’espoir de pouvoir siroter éventuellement leur bière importée. Peut-être était-ce un évènement particulier? Il n’y avait qu’une façon de le savoir! Et puis, au milieu de cette foule, ses chances de passer inaperçues étaient déjà plus élevées. La sorcière ne pouvait cependant emprunter l’entrée principale, elle serait évidemment repérée aussitôt. Discrètement, la brune emprunta un passage à droite, qu’elle espérait mènerait vers une cour arrière. Dans la ruelle, amplifiée par l’absence d’air, l’odeur de bière et d’urine était forte et persistante. Étourdie par une impression de déjà vu, une sensation sur sa gorge la fit se retourner violemment. Un mirage? Venait-elle d’halluciner? La sorcière porta une main à son visage, une grimace étirant ses lèvres alors qu’elle pouvait toujours se remémorer cette main autour de son cou. Après avoir jeté un dernier coup d’œil par-dessus son épaule, Yesla fit le reste du passage à la course, fuyant ses propres chimères, ce cauchemar qui la hantait de temps à autre, alors qu’elle s’avançait dans l’obscurité. Sans lui, elle serait probablement morte, et son corps tapisserait fièrement les dalles d’un passage tel que celui-ci. Quelle ironie ! Heureusement pour la jeune femme, elle connaissait un remède suffisamment puissant contre tous les malheurs, et telle une lueur au fond de la nuit, une lanterne indiquait péniblement une porte arrière, menant probablement à la cuisine. Yesla n’eut besoin d’attendre longtemps avant que l’un des employés ne vienne s’en griller une. Après avoir refilé un billet de 100 $, payant ainsi son dû au gardien des lieux, la brunette traversa rapidement la cuisine, puis trouva refuge dans un couloir menant à la salle de bain où elle s’enferma enfin.

Face à la glace, la brune décida de se refaire une beauté, optant pour quelque chose qui la vieillirait assez, après avoir éclaboussé son visage d’eau froide, calmant ainsi les sueurs froides qui parcouraient sa chair. Seuls vestiges de sa précédente hallucination. Après avoir remonté ses cheveux en une queue de cheval, la brune s’empressa de détailler son look. La combinaison de ce chandail beaucoup trop grand pour elle et de ce jeans déchiré n’allait tromper personne. Il fallait trouver mieux, un ensemble qui ne la ferait pas passer pour une adolescente sortant d’un concert de Metallica. D’une main habile, Yesla transmuta son chandail en une modeste robe noire dont le tissu cachait l’essentiel, et retira son pantalon pour lui conférer l’allure d’un blouson de cuir. Et puis, avant de quitter son refuge, troqua finalement ses bottes pour des talons hauts. Voilà. Ça devrait faire l’affaire.

Alors qu’elle s’apprêtait à se fondre dans la masse et commander jusqu’à plus soif, deux hommes se dressèrent face à son radieux destin. Et merde. L’un d’eux s’approcha de l’intruse, venant la saisir par le bras avec une certaine force.

« Hey hey hey! Les mecs mais qu’est-ce que vous foutez? » avait fait la brune, prenant un air qu’elle voulut le plus crédible possible. « Tu devrais pas être ici. On nous a dit qu’ils t’avaient pas vu entrer, et que ça serait pas ta première visite… Si tu vois ce qu’on veut dire. »

« Non mais de quoi vous parlez? J’étais aux toilettes, je suis venu avec mon copain. C’est le mec là, assis au bar. » avait fait la brunette alors qu’elle désignait du menton l’homme qui se tenait dos à eux. Son choix n’avait pas été très recherché, mais que voulez-vous, il devait être l’un des seuls hommes qui ne semblaient pas accompagner. C’était un plan débile, mais il ne lui restait plus qu’à espérer qu’il puisse jouer le jeu assez longtemps pour qu’ils puissent lui foutre la paix. « Alors tu devrais pas avoir d’objection à ce qu’on aille voir ton copain tous ensemble? » avait fait l’un des gorilles alors qu’il la poussait jusqu’à ce mystérieux derrière. Et dire que ça devait être si simple… Une fois à la hauteur de l’individu, Yesla posa une main contre le dos de celui-ci, inclinant son buste pour venir s’appuyer contre le bar. « Chéri, figure toi que ces gentils messieurs ne pensent pas que nous soyons entrés ensemble tout à l’heure. » avait fait la brune, souriante, alors qu’elle l’implorait du regard de jouer la comédie. Bordel, tout ce qu’elle voulait, c’était de prendre une bière. Est-ce que c’était trop demander?

Yesla Caldeiros & A. Xavior Bowman




A. Xavior Bowman

A. Xavior Bowman



Démon
x Grade : Général de Faction
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 895
x Créé(e) : 1000
x Gains : contrefaçon/ falsification / corruption / purification (x3) / orgueil (x2)
x Look like : Jason Momoa
x M.C : Ludivine L. Blackheart, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Publiciste





That night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman Empty
MessageThat night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 18:03




That night I made up
a boyfriend



Je levait les yeux vers le ciel. C'était une après-midi comme je les appréciais. Le soleil tapait sur le sol et réchauffait l'air ambiant qui n'était pas encore à son record de température. J'étais dans la campagne reculée qui bordait Los Angeles pour m'occuper d'un petit détail. Le soleil chauffait doucement ma peau alors que je contemplais les flammes lécher délicatement la peau des petits détails qui m'avaient couté cher. Sentir l'odeur de la chair brulée me donnait le sourire. C'était un temps parfait pour aller boire une bière. Je m'époussetais les vêtements et enfilais mon casque avant de démarrer ma moto dans un nuage de poussière.

Le vent fouettait mon visage et me donnait envie d'accélérer un peu plus. Le paysage défilait devant moi à tout allure alors que j'évitais les embouteillages du soir grâce à mon deux-roues. L'autoroute qui entourait Los Angeles était infernale en fin de journée, à l'heure ou le commun des mortels rentre à la maison. Je m'arrêtais un instant pour observer une dispute entre deux usagers. Visiblement l'un était rentré dans l'autre. Avec mon pouvoir de psychoaltération, je faisais exploser la vitre d'une des deux voitures impliquées. La colère du propriétaire montait encore d'un cran et il commença à bousculer son adversaire. Je redémarrais, le sourire aux lèvres alors qu'ils en venaient aux mains. C'était tellement évident. J'arrivais finalement à destination devant le O'Sullivan Pub. Un lieu sympathique ou la bière était bonne. Rien ne valait un bon pub pour ça. Je saluais les videurs en entrant et me dirigeais vers le bar. Je commandais une pale ale avant de regarder mes messages. Rien de bien urgent, je répondais à certains maintenant et les autres plus tard. Je rangeais mon téléphone et remerciais le serveur en payant ma boisson. Je prenais une première gorgée et fermais les yeux le temps d'apprécier le moment après le chaos.

J'étais là tranquillement, à siroter ma bière quand je sentis une main dans mon dos et une voix que je ne connaissais pas m'apostropher. Je me figeais une seconde avant de comprendre que c'était bien à moi qu'on s'adressait. Je me tournais pour voir une jeune femme qui semblait à peine majeure, si elle l'était, entourée de deux gorilles qui n'étaient pas ceux que j'ai salué. J'avais deux options possibles. La première : ne pas rentrer dans son jeu et la laisser se faire virer d'ici. La seconde : jouer le jeu et m'amuser un peu avec cette adorable jeune femme à peine sortie de l'adolescence. Le démon en moi était plus partant pour la seconde option. Je lâchais donc un sourire à la jolie et jeune inconnue.

-Elle est si petite par rapport à moi qu'on lui fait souvent la réflexion, expliquais-je en me tournant vers les videurs. Ne vous inquiétez pas, cette jeune femme est bien avec moi, ajoutais-je en passant ma main sur sa taille dans le seul but de la mettre mal à l'aise.

Après un regard suspicieux, les chiens de garde ont lâché l'affaire et sont partis. Je pouvais donc à nouveau m'intéresser à ma nouvelle petite amie.

-Tu as de la chance que c'est pas ceux que j'ai croisé en rentrant, commentais-je avec un petit sourire taquin. Et comment s'appelle la charmante créature qui partage ma vie, depuis... je lâchais enfin sa taille pour regarder ma montre. Deux minutes ?

Je me retournais et prenais une gorgée de ma bière. C'était vraiment une bonne journée qui continuait sur une soirée intéressante.

Yesla Caldeiros & A. Xavior Bowman



Yesla Caldeiros

Yesla Caldeiros



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 2000
x Gains : offrande / domination / corruption / purification (x7) / bon d'achat or (4 550) / falsification / corruption diamant

x Look like : Meika Woollard
x M.C : Mazikeen L. Lilia, Katie S. Hart et Atia L. Kamryn




That night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman Empty
MessageThat night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman EmptyDim 31 Jan 2021 - 22:10




That night I made up
a boyfriend




La main de cet inconnu sur sa taille l’avait mis un instant mal-à-l’aise, mais la sorcière était motivée à être à la hauteur de cette petite mise en scène, qui pouvait enfin lui permettre de se débarrasser de ces deux abrutis représentant l’unique obstacle entre elle et son vice. La brune était prête à leur donner tout un spectacle, si nécessaire, mais le monologue de son amoureux improvisé avait suffi. Après un regard plus ou moins convaincu, ils avaient enfin décidé de laisser le couple profiter de leur soirée. « Bon débarra. » souffla-t-elle entre ses dents alors qu’elle regardait les gorilles s’éloigner et se notant mentalement de ne pas oublier de faire exploser une ou deux vitres de leurs voitures en sortant. Un accident est si vite arrivé, non?

« Oui c’est tout moi ça, j’ai toujours eu beaucoup de chance. » fit-elle sur un ton ironique, amusée par sa propre remarque. Il fallait dire qu’elle n’était généralement pas connue pour sa chance légendaire, ce qui était probablement expliqué par le fait qu’elle se mettait constamment dans la merde. Mais bon, on ne changeait pas une combinaison gagnante.

« Aah, chéri, mais c’était les deux plus belles minutes de ma vie. » fit-elle d’un air faussement langoureux alors qu’elle laissait ses doigts glisser sur le bras de son nouveau petit copain improvisé. « Yesla. Et j’imagine que je peux t’appeler mon lapin? » dit-elle alors qu’elle ponctuait ses dires d’un sourire amusé.

« Merci. » dit-elle enfin en lui jetant un regard gêné, mais reconnaissant. Il devait être aussi timbré qu’elle pour s’être laissé emporter dans son petit jeu, ou bien était-il faussement gentil? La brune se ravisa alors qu’elle se rappelait son expérience concernant les gens sur qui elle tombait. « Je t’offre la prochaine, c’est la moindre des choses. » ajouta-t-elle en faisant un signe à la serveuse et en déposant un billet de cent sur le comptoir. « Quatre irish car bomb, une pinte de Kilkenny et servez la même chose à mon copain. » fit-elle alors qu’elle lui servait l’un de ses plus beaux sourires en espérant qu’elle n’y voit que du feu. Dans le doute, Yesla pourrait toujours lui montrer sa fausse carte, mais ce ne fût heureusement pas nécessaire. Elle n’était qu’à quelques mois de sa majorité, ce qui lui donnerait enfin le droit de boire en toute légalité, bien qu’elle ne se privait pas pour le faire de manière générale. Au moins, lorsqu’elle sera majeure, elle n’aurait plus à se battre pour une pinte de bière. D’ici là, la brune pouvait au moins continuer d’abuser de ses amis pour lui procurer son poison.

Un instant à peine plus tard, et près de 50 dollars en moins, la serveuse avait exposé les boissons alcoolisées en une ligne sur le comptoir collant. D’un mouvement habile, la sorcière glissa deux des shots vers celui qui lui avait évité une soirée à bosser sur ses travaux d’université pendant que son vrai petit copain était au travail. Le fait de boire en toute illégalité était toujours plus divertissant.

« Tu m’accompagnes, mon lapin? » fit-elle, un sourire moqueur alors qu’elle portait l’un des verres à ses lèvres.

Yesla Caldeiros & A. Xavior Bowman




A. Xavior Bowman

A. Xavior Bowman



Démon
x Grade : Général de Faction
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 895
x Créé(e) : 1000
x Gains : contrefaçon/ falsification / corruption / purification (x3) / orgueil (x2)
x Look like : Jason Momoa
x M.C : Ludivine L. Blackheart, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Publiciste





That night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman Empty
MessageThat night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman EmptyMer 21 Avr 2021 - 19:35




That night I made up
a boyfriend



Même moi, je me demandais pourquoi j’avais accepté de rentrer dans le jeu de la demoiselle. Certes, je lui rendais service mais vu comment elle paraissait jeune, je sentais que je la mettrais mal à l’aise en jouant les intimes avec. Et j’avais eu raison. En rassurant les vigiles concernant notre relation et que j’en avais profité pour me rapprocher d’elle, le changement avait été subtil mais j’avais bien senti pendant un cours instant, ça l’avait déstabilisé. Et rien que pour ça, le jeu en valait la chandelle. J’étais un démon et la détresse des gens m’attirait comme le miel attirait les ours.

-Je retire, si c’est les deux meilleures minutes de ta vie, tu ne dois pas avoir beaucoup de chance… pouffais-je moqueur alors, me retenant à grand peine de lui lancer une remarque salace.

Je grimaçais en l’entendant me demander si elle pouvait m’appeler mon lapin. Je me retenais de peu de lui dire que si elle tenait à la vie, elle n’avait pas intérêt à faire ça. Il n’y avait que certaines conditions dans laquelle, je le tolérais et elle ne les combinait pas. Jolie, certes mais j’avais plus un faible pour les femmes et non les fillettes à peine sortie de l’adolescence.

-Non.

Mon ton était sans appel. Je ne la connaissais pas, je trouvais ça drôle de laisser une adolescente dans un bar, mais m’appeler mon lapin, c’était hors de question. Etrangement, elle semblait avoir compris et me remercier d’un air un peu gêné.

-J’espère que je ne vais pas le regretter, répliquais-je en buvant une gorgée de ma bière.

Intérieurement, je faisais référence au fait que c’était certainement une mineure et je n’avais pas envie d’avoir les flics au cul pour ça. Ils pourraient fouiller et ce n’était pas vraiment dans mon intérêt. Je reléguais mes questionnements en arrière plan alors qu’elle passait sa commande et demandait la même pour moi. Je la regardais, levais un sourcil et la détaillais de la tête aux pieds.

-Tu vas vraiment pouvoir encaisser tout ça ?

Ce petit bout de femme était vraiment surprenant. Elle piquait ma curiosité et même si au départ, je n’avais pas prévu de lui parler plus qu’il ne le fallait, si elle réussissait à boire tout ça, elle méritait mon respect. J’ai déjà vu des gaillards tomber avec moins que ça. Je la regardais aligner les verres méticuleusement comme si elle était habituée. Je grinçais des dents au surnom qu’elle insistait pour me donner. Mes lèvres s’étiraient dans un sourire sadique alors que je finissais d’une traite ma bière pour prendre un des irish car bomb sur le bar. Je le buvais cul sec et le retournais sur le bar.

-Je laisse passer pour cette fois parce que tu m’offres ta tournée, mais rappelle moi comme ça et je siffle les gorilles.
.
Pour accompagner mes mots que j’avais sortis d’un ton doucereux, je plongeais mon regard dans le sien pour qu’elle comprenne qu’il ne fallait pas trop me chatouiller. Elle n’avait pas idée à quel point je pouvais faire de sa vie un enfer.

-Merci pour les verres. Du whiskey et de la stout, tout ce que j’aime. Tu n’es pas un peu trop jeune pour connaitre tout ça ?

Incroyable, moi qui essayait de faire la conversation à une enfant. C’était le monde à l’envers mais elle venait de me payer à boire et je ne refusais jamais un verre. C’était son jour de chance de tomber sur un démon tel que moi dans un jour assez bon pour être sympa avec elle.


Yesla Caldeiros & A. Xavior Bowman



Contenu sponsorisé








That night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman Empty
MessageThat night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman Empty
 

That night I made up a boyfriend | Feat A. Xavior Bowman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-