AccueilAccueil  MembresMembres  AIDEAIDE  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Saison 10

La saison 10 continue avec une nouvelle intrigue. Cette dernière s'appelle : « Sanæ ». Tu peux d'ores et déjà la lire pour tenir compte des possibles répercussions dans tes RP ou simplement en connaître les tenants et aboutissants.

Version 10.2

Le forum s'habille de touches dorées et bleutés, pour ce design intitulé comme son intrigue : « Sanæ ». Le graphisme a été réalisé par Drey' et le codage par Nevyin et Drey'. N'hésite pas à venir commenter cette nouvelle version.

Animations

Une session du jeu de Myra est ouverte ! Viens t'y amuser et tenter de remporter des gains incroyables face à la sorcière !

Pubs & Tops sites

Le forum est inscrit sur plusieurs top-sites et forums d’entraide. Tu peux commenter les pubs et/ou voter pour Falling, il suffit de cliquer ici pour plus d’infos.

Guide du nouveau

Nouveau sur la plateforme ? Un peu perdu ? Le guide du nouveau membre est là pour toi ! Consulte-le soit par cette annonce, soit dans la rubrique aide de la navigation.

High level

Les premiers ordres et échelons supérieurs sont autorisés à la création. Cependant, le staff se réserve le droit de brider leurs nombres dans un souci d'équilibre.

Effectifs

Nous avons un nombre conséquent d'humains et de démons. Ils ne sont bien entendu pas interdits à l'inscription, mais merci de privilégier autant que possible la création d'anges, déchus et nephelims.

Ébauches

Des ébauches de personnages sont mises à ta disposition sur le forum afin de t'aider dans la réalisation de ton personnage ou de ton scénario.

Serveur Discord

Falling Angels ne fonctionne plus avec une Chatbox, mais par un serveur Discord. Tu trouveras toutes les informations en cliquant ici.

Le Deal du moment : -50%
-50% Nike React Live – Chaussure pour Homme
Voir le deal
57.47 €

 [1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / bon d'achat diamant / abattement éphémère (M) / convoitise / transgression
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith Empty
Message[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith EmptySam 14 Mai 2022 - 17:05
Année 1016, France, dans une auberge quelque part près du domaine royale (de la capitale).




« There's nowhere they can hide... »
SYTRY FEAT. LILITH






Le lieu était toujours barricadé par des meubles déplacés grâce à nos dons. Chaque morceau de sol n'étant pas recouvert par un cadavre était imbibé de sang ou parsemé de membres qu'on avait détachés de leurs propriétaires. Deux des victimes qu'avait fait Lilith étaient à mes pieds, les bras et jambes brisés, ainsi que les cœurs arrachés. L'odeur de l'alcool avait été remplacée par celle du sang et je l'humais avec satisfaction, alors que mes mains s'étaient posées sur le cou du dernier humain pour briser sa nuque.

Il était tombé mollement, après un craquement mélodieux. J'avais alors posé un regard plus précis sur la scène, cherchant du regard comment fignoler cette tuerie. Force était de constater, cela dit, alors que je continuais d'admirer la scène, que tout était parfait ! Une véritable œuvre d'art. Songeais-je alors qu'un sourire se dessinait sur mes lèvres.

« Combien cela fait-il ? » Soufflais-je en regardant Lilith assise sur le comptoir, de l'autre coté de la pièce.

« Plus que ce que tu pensais... Pour mon plus grand plaisir ! » Lilith avait perçu l'aura de plusieurs de ces humains. Tous inquiets à propos des nombreux meurtres dans leur village et aux alentours. Ils étaient ici pour se retrouver et organiser une "chasse" selon ce qu'elle avait récolté en usant de ses dons sur plusieurs d'entre eux. Voila comment en quelques instants, les chasseurs s'étaient retrouvés proies.

« Je devrais peut-être brûler les lieux ! Ou bien... il est peut-être temps de trouver un autre terrain de jeu. Que dis-tu d'aller vers le sud et de trouver de une belle demeure, plus belle que celle que nous occupions ici ? Je te laisserais même tuer les propriétaires des lieux... »

Ma proposition faite, je m'étais baissé pour récupérer le cœur d'un de ceux à mes pieds et avait alors enjambé des dizaines de dépouilles pour rejoindre la succube. L'organe en main, je lui avais présenté ce dernier comme une offrande.

« Tu pourras arracher leurs cœurs... et je me délecterais du spectacle ! » Ajoutais-je, laissant finalement tomber le cœur au sol, libérant mes mains pour les offrir à la succube et l'aider à descendre, même si elle n'avait nul besoin de mon aide.

« Tu veux Partir ? » Une lueur particulière avait traversé mon regard et j'avais finalement ajouté :

« Je pense pouvoir trouver bien des raisons de rester... Et de profiter de cette tuerie et de tout ce qu'elle a à offrir... » Je m'étais rapproché, me collant presque à la succube, alors que mes yeux s'étaient fixés aux siens. J'avais alors offert mon pouce baigné du sang humain qui restait encore sur le cœur, à ses lèvres.

« Le choix t'appartient... »







Atia L. Kamryn



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Nature : Succube
x Né(e) en : 2075 av JC, à Troie.
x Créé(e) : de 2040 av JC à 1540 av JC.
x Gains : consécration / convoitise / transgression
x Look like : Katie McGrath
x M.C : Mazikeen L. Lilia, Yesla Caldeiros et Katie S. Hart




[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith Empty
Message[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith EmptyMer 18 Mai 2022 - 23:46



« There's nowhere they can hide... »
SYTRY FEAT. LILITH






Assise sur le comptoir, la démone avait profité des derniers instants de ce magnifique spectacle. Elle éprouvait toujours un malin plaisir à regarder Sytry à l’œuvre, du haut de son trône. Un frisson parcouru son échine alors qu’elle le bruit d’une nuque se brisant envahissait la pièce. C’était le dernier. Son corps venait de tomber mollement, à la grande joie de la brune. Parfait. Une fois la petite auberge redécorée, la succube avait parcourue la pièce des yeux, satisfaite de ce qu’ils avaient accompli.

Sytry avait proposé de bruler les carcasses ensanglantées, proposition à laquelle elle restait muette. Il ne lui important peu de ce que ces tas de chair adviendraient. Ils ne représentaient plus rien pour elle, son plaisir ayant été atteint. Il lui proposait de se diriger vers le Sud et cette idée lui plaisait particulièrement, notamment parce que cela signifiait qu’elle ait de nouvelles âmes à torturer, de membres à déchirer et d’êtres à manipuler. Et puis, si elle pouvait être avec lui, c’était l’essentiel. Il formait un duo qui était craint pas tous, et ce, malgré les rumeurs à leur sujet.

« Quelle galanterie » avait fait la démone avec ironie alors que Sytry lui mentionnait qu’elle pourrait se débarrasser elle-même des propriétaires des lieux. Il était vrai que Lilith était toujours partante pour ce genre de petite sauterie et elle ne pouvait qu’accepter une offre aussi alléchante.

Lilith avait suivi le lieutenant du regard alors qu’il s’avancait vers elle, l’organe symbolique en main, telle une offrande.

« Oh Sytry ! Tu sais toujours comment me faire plaisir » avait fait la brune en souriant, prenant entre ses doigts les mains tendues du lieutenant. D’un geste délicat, Lilith avait quitté son précédent trône qui avait été égaillé par de nombreuses taches de sang de leurs précédentes victimes. Il fallait avouer qu’il était beaucoup mieux comme ça, à son image. Et dire qu’ils devaient être les proies, quelle bande de vulgaires insectes. Ils ne pouvaient rien contre eux, ni eux, ni personne d’autre. Ils étaient les premiers lieutenants, désignés pour répandre la désolation au service de Lucifer.

Sytry l’avait enfin invité à partir, et ce, même si de nombreuses idées fusaient dans leurs esprits, amenuisant la distance entre leur corps respectif. Il avait porté le pouce ensanglanté à la bouche de la succube, qui ne s’était pas fait prier pour le prendre entre ses lèvres. Laissant glisser habilement sa langue contre la chair du démon, alors qu’elle soutenait son regard, joueuse. Le goût du sang dans sa bouche avait ravivé ce profond désir vorace en elle, et une fois la chair de son doigt à nouveau propre, son appétit ne lui semblait toujours pas rassasié. La brune eue un léger sourire alors qu’elle approchait son visage de celui du démon, venant habilement collecter une goute de sang presque séchée tout près de la commissure de ses lèvres.

« Nous devrions attendre un peu… Par chance, nous aurons des retardataires » avait fait la démone sur un ton moqueur, alors qu’elle passait ses bras autour de la nuque de Sytry.






Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / bon d'achat diamant / abattement éphémère (M) / convoitise / transgression
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith Empty
Message[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith EmptyDim 29 Mai 2022 - 17:33



« There's nowhere they can hide... »
SYTRY FEAT. LILITH






Un sourire s'était dessiné sur mes lèvres alors que Lilith annonçait que je savais comment la contenter. J'avais offert une moue de validation, puis ajouté avec conviction et non sans désir :

« En dehors de notre roi... tu es la seule que je veux toujours à tout prix satisfaire... » Ses pieds de nouveau au sol, j'avais lâché sa main. Mais restait pourtant proche d'elle, humant son parfum qui se mêlait au sang sur sa peau et ses vêtements. Il aurait été impossible de décrire toutes les pensées qui me venaient à l'esprit. Tant elles étaient nombreuses, se succédaient et s'entrelaçaient les unes les autres. J'avais alors prit ses paroles avec joie, chassant toute pensée autre que le meurtre et ses humains qui pouvaient encore arriver. Ça avait du moins été le cas jusqu'à ce qu'elle glisse ses mains derrière ma nuque.

« Des retardataires... Je dois avouer que je ne dirais pas non à quelques autres divertissements. » Mes yeux se plongèrent dans les siens et un instant, j'oubliais presque ce que je venais de dire, l'envie de me divertir d'une toute autre manière traversant mon esprit plus précisément encore qu'avant. Mes mains avaient alors migré, se logeant dans le bas de son dos pour la rapprocher encore plus de mois.

« Et que devons-nous faire pour tuer le temps, en attendant de voir si ces potentiels retardataires arrivent ? » Avais-je demandé, un sourire aux lèvres, sans quitter son regard.

« J'ai des idées par millier... » Pourtant, cela faisait trois mille ans que nous n'avions jamais agit en réponse à ce désir, à ces pulsions. Peut importait comment nous appelions ça. Trois mille ans à résister, sans vraie raison. Sans interdiction, du moins. Trois mille ans. Je ne m'était pourtant, jamais senti aussi proche de céder !

« Mais mes idées importent peu. Tu es la seule qui importe. Toi et ce que tu veux... Toujours. » Ce qui aurait pu sembler être un reproche pour un spectateur non averti, était au contraire une promesse, un vœu que je lui faisait et lui avait toujours fait. Je ne comptais rien initier. Rien qu'elle ne veuille pas autant que moi. Rien qui ne puisse balayer toutes les raisons qui nous poussait à nous refréner depuis trois mille ans. Alors que j'attendais sa réponse, des voix s'étaient fait entendre et semblaient se rapprocher. Il semblait que nous soyons exaucés pour ce qui était des nouvelles victimes. Je m'étais sitôt rapproché de l'entrée. Près à coincer les nouveaux arrivants pour qu'aucun ne puisse fuir en voyant le massacre à nos pieds. Et attendait, patiemment collé a la parois près de la porte en bois. Offrant à Lilith un sourire carnassier, couvert d'un doigt pour intimer un silence qui n'avait pas besoin d'être précisé.





Atia L. Kamryn



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Nature : Succube
x Né(e) en : 2075 av JC, à Troie.
x Créé(e) : de 2040 av JC à 1540 av JC.
x Gains : consécration / convoitise / transgression
x Look like : Katie McGrath
x M.C : Mazikeen L. Lilia, Yesla Caldeiros et Katie S. Hart




[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith Empty
Message[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith EmptyLun 6 Juin 2022 - 4:38



« There's nowhere they can hide... »
SYTRY FEAT. LILITH






La brune eut un rictus satisfait alors que Sytry soulevait le fait qu’il ferait tout pour répondre à ses exigences. En dehors de Lucifer, bien entendu. Mais ça, il n’aurait eu besoin de la préciser. Après tout, ils avaient été façonnés pour ça, de ses propres mains.

« Attention, je risque de te prendre aux mots… » avait-elle soufflé à son intention, un sourire planant sur ses lèvres, laissant deviner toutes ces choses auxquelles la brune pensait.

Lilith avait souri alors qu’il soulignait son intérêt face à la possibilité d’accueillir de nouveaux membres à leur petite sauterie. Intérêt que la démone partageait, et ce, même si elle avait quelque chose d’autre en tête. Il avait glissé ses mains dans le bas de son dos, faisant naître une avidité incommensurable dans son être, se traduisant par des frissons venant faire danser sa chair. Aucun être n’avait eu cet effet sur la succube, et même si Lilith savait la sensation réciproque, rien n’avait dépassé ce jeu de séduction qu’ils se menaient.

« Disons que les miennes sont plus… limitées » avait répondu la succube, un sourire pervers au coin des lèvres alors qu’elle plongeait son regard dans celui du démon. Cela faisait si longtemps qu’ils luttaient contre l’inévitable, pour une raison que nulle ne savait. Ce n’était pas comme si l’acte était répréhensible en soit, mais il y avait eu tant à faire. Tant d’âmes à corrompre, de mort à répandre.

La succube s’apprêtait à répondre à sa remarque, qui avouons-le, lui faisait particulièrement plaisir, au moment où des bruits à l’extérieur de la taverne avaient laisser entendre que leurs retardataires étaient arrivés. On dirait bien que leurs projets allaient attendre, excellent. La succube afficha un sourire carnassier, vorace, alors qu’elle jetait un regard amusé au lieutenant qui s’était déplacé près de la porte. Ils allaient avoir droit à tout un spectacle, et ce, même s’il allait être de courte durée.

Lilith s’était appuyé contre le bar, les bras étendus sur ce dernier, de chaque côté de son corps, alors que son regard sombre était figé sur la porte qui s’ouvrait lentement sur un groupe restreint de retardataires. Une erreur qui allait leur couter la vie. Tout autant que s’ils étaient arrivés à l’heure. La brune s’était rapidement questionnée quant à la rapidité elle désirait se débarrasser de leur nouvelle distraction, alors qu’elle appréciait particulièrement les sous-entendus qui avaient planés un instant plus tôt. C’était une décision difficile.

Ils étaient cinq. Leurs expressions laissaient présager qu’ils n’étaient pas d’accord avec la tournure des évènements. Le sourire de la brune s’élargit alors que leur surprise se mutait en dégoût, laissant place à cette terreur enivrante. Une véritable œuvre d’art en soi. Leur tentative de fuite, avait été contrecarré par le lieutenant, toujours en position près de la porte. Lilith avait fait approcher deux hommes jusqu’à elle, à l’aide de son don, toujours immobile près de son observatoire, telle l’allure d’une reine. La lieutenante avait pris sa décision.

« Ce n’est pas très poli d’arriver en retard à ses propres festivités » avait lancé la succube avec une moue faussement vexée alors qu’elle regardait ces deux êtres toujours figés, luttant pour leur survie. C’était d’une futilité que seuls les lieutenants pouvaient réellement apprécier. La brune avait fait cesser leurs protestations, qui se limitaient surtout à lui faire de fausses promesses quant à ce qu’ils étaient capables. Quelle bonne blague. D’une démarche féline, la succube s’était approché des deux hommes, venant frôler leur chair du bout des doigts, resserrant son emprise sur eux, alors qu’elle se penchait délicatement contre leurs corps afin de leur murmurer quelques mots à l’oreille, son regard sombre plongé dans les yeux de Sytry, de l’autre côté de la pièce. Il n’en avait pas fallu davantage pour qu’ils ne soient sous son contrôle, cette emprise de désir qui allaient les forcer à obéir à ces consignes précises qu’elle avait susurrer à leur encontre. La consigne était claire, ils devaient se débarrasser des trois autres. Quoi qu’il n’en coûte. Jusqu’à ce que leur sang vienne se mélanger à celui qui tâchait déjà le sol. Une chose était certaine, ils allaient beaucoup s’amuser.








Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / bon d'achat diamant / abattement éphémère (M) / convoitise / transgression
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith Empty
Message[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith EmptyDim 12 Juin 2022 - 18:07



« There's nowhere they can hide... »
SYTRY FEAT. LILITH






J'avais sourit à la première réflexion de Lilith, tout sauf inquiet qu'elle me prenne effectivement au mot. Je n'avais rien dit que je veuille corrigé ou pire, retirer. Sourire était donc la meilleure réponse que je pouvais lui offrir. Une preuve que je n'avais rien à cacher ou modifier.

Puis, nous avions échangé au sujet des idées qui nous traversaient l'esprit alors que nous étions entourés de cadavres et du chaos que nous avions nous même provoqué. Et elle avait eu une réaction qui avait chassé tout doute de mon esprit. Si j'avais dit que mes idées importaient peu, elle avait, bien qu'avec une insinuation certaine, affirmé sa volonté.

Pourtant, nos paroles et sous-entendus s'en étaient tenu à cela, car ce qu'elle avait prédit en souhaitant rester s'était réalisé. Rapidement nous avions entendu les retardataires arriver et j'avais prit position vers l'entrée, laissant notre discussion en suspend.

La première erreur de ce groupe de cinq humains avait été d'arriver sur les lieux, malgré leur retard. Un retard plus poussé, ou la décision de ne pas venir aurait été salutaire, mais... il leur avait fallu arriver au pire moment probablement. Non seulement, nous étions toujours là, mais ils avaient interrompu une discussion qui durait depuis trois milles ans. Immobile, je les avaient regardés entrer, écoutant leur échange et les mots qu'ils partageaient, jusqu'à ce qu'ils réalisent ce qu'il se passait autour d'eux. Leurs regards s'étaient sitôt posés sur Lilith, adossée au comptoir comme si elle attendais qu'ils attaquent les premiers dans une attitude de défi. Mais ça n'était pas ce qu'ils voulaient faire. J'avais perçu leur mouvement et m'était sitôt interposé entre eux et la sortie, les empêchant de fuir, alors que Lilith les réprimandaient.

« Pas plus que de tenter de fausser compagnie à ses invités... » Complétais-je les mots de la succube, laissant un sourire carnassier percer au coin de mes lèvres. Je comptais bien profiter du spectacle qu'allait m'offrir Lilith avec ces deux premières victimes. Mais pour ça, il me faudrait contenir les autres pour ne rien louper des festivités, comme elle l'avait si bien dit. Mais avant que je n'ai pu les contrôler mentalement, la succube avait touché les deux autres et j'avais vu sur leurs traits son pouvoir faire son œuvre. Aussitôt, ils n'avaient plus qu'une envie : la satisfaire et exaucer ses demandes. Mon regard s'était alors porté sur Lilith qui me dévisageait de la ou elle se trouvais et j'avais sourit, extatique face à ce cadeau qu'elle venait de me faire. Tuer des humains étaient probablement l'un de mes passes-temps favoris. Mais les voir se détruire les uns les autres, s'entretuer... c'était pervers et parfait pour finir cette soirée et la tuerie que nous avions déjà perpétré.

Coincés entre moi et leurs deux nouveaux assaillants, les trois retardataires restant semblaient paniquer et ne plus savoir quoi faire. Pourtant, l'un d'eux avait su prévenir une attaque et frapper le premier. Le coup avait beau avoir blessé l'agresseur, il n'avait presque pas reculé, déterminé à remplir la mission que lui avait confié Lilith. Je souriais et laissais échapper avec humour :

« Autant de détermination... aurais-tu cet effet sur tout le monde ? » Mon sourire se dissipait alors que je songeais à notre échange précédent.

« Sache seulement que tu n'as pas besoin de ton pouvoir, pour avoir la même réaction de ma part... » Ajoutais-je sans détour, sachant pertinemment que son don n'aurait que peu d'effets sur moi. Mais également et j'osais l'espérer, qu'elle le savait pertinemment.

Alors que le combat perdurait, des coups étant portés avec violence, sans pour autant qu'il n'y ai de vainqueur pour le moment, je décidais d'ajouter avec humour :

« Si je devais parier... j'opterais pour les trois en vainqueurs. L'instinct de survie humain semble plus... propice qu'un autre sentiment pour leur faire faire des choses abjectes. Aussi, parfaite soit-tu... » Je ricanais, certain qu'elle savait que ça n'était pas une insulte à son pouvoir, sa beauté ou quoi que ce soit du genre. Mais uniquement une analyse de la condition humaine. Le désir n'était pas plus fort que des sentiments comme l'amour, la peur, l'espoir, ou leur instinct de survie. Et le fait que les deux assaillants soient déterminés à tuer, ne leur donnait qu'un avantage : ils ne réalisaient pas le danger et étaient noyés dans leur désir et le pouvoir de la succube. Un avantage qui pouvait vite devenir un inconvénient.




Contenu sponsorisé








[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith Empty
Message[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith Empty
 

[1016, France] There's nowhere they can hide • Feat. Lilith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-